Les 3 scénarios de l’affrontement Iran-Israël?

12
2056

Missile fire is seen from Damascus, Syria May 10, 2018. REUTERS/Omar Sanadiki – RC13F692C3F0

Les scénarios de l’affrontement Iran-Israël Et maintenant que pourrait-il se passer ?

Une « guerre d’usure » aux missiles

Même si les Iraniens ont dû être surpris par l’ampleur et l’efficacité de la réplique aérienne de Tsahal à leurs premiers tirs de 20 missiles en direction du territoire israélien (16 n’ont pas franchi la frontière syrienne pendant que 4 autres étaient abattus par le système « Dôme de fer »), ils disposent en Syrie d’un arsenal assez considérable (plusieurs centaines voire plusieurs milliers ?) d’autres types de missiles plus puissants et surtout plus précis dont ils pourraient faire usage de manière sporadique mais répétée contre l’Etat hébreu.

Ce qui donnerait à cet affrontement les contours d’une « guerre d’usure » destructrice, prolongée et coûteuse : une hypothèse qu’Israël exclut (Jérusalem a prévenu à plusieurs reprises que si l’Iran l’agressait depuis le territoire syrien, ce serait la fin du régime Assad) et comme l’Iran exclura de s’en tenir là et de plier bagage, tout cela pourrait donc déboucher assez vite sur un second scénario impliquant la Syrie… et le Liban.

Un élargissement du conflit par l’entrée en jeu du Hezbollah

Volontairement tenu à l’écart de ce 1er round par les Iraniens qui voulaient « montrer leurs dents » directement face à Israël, le Hezbollah chiite – devenu le « bras avancé » de Téhéran à la frontière-nord de l’Etat hébreu avec ses 80 000 roquettes et missiles accumulés depuis 2006 au Liban et en Syrie – pourrait seconder l’Iran en entrant lui-même en jeu par des tirs soutenus contre l’ensemble du territoire israélien, notamment en visant (comme son chef, le Sheikh Nasrallah, en a souvent fait la menace) des objectifs stratégiques tels l’aéroport Ben Gourion ou même le centre nucléaire de Dimona.

Gros inconvénient pour les Iraniens : ce cas de figure provoquerait une réplique encore plus foudroyante de Tsahal qui a déjà annoncé aux dirigeants libanais et chiites que si le Hezbollah relevait la tête en attaquant Israël, les jours de la milice chiite seraient comptés… Sans parler du rasage probable par l’aviation israélienne – bien plus que lors de la 2e Guerre du Liban – des quartiers chiites de Beyrouth, ainsi que des localités et infrastructures libanaises… attendu qu’Israël tiendrait, comme il l’a prévenu, le gouvernement du pays du Cèdre pour responsable de cette escalade. Ce qui déboucherait sur un 3e scénario.

Une « guerre totale » entre l’Iran et Israël

Que le Hezbollah s’en mêle ou pas, cet affrontement direct entre l’Iran et Israël pourrait aussi déboucher sur une « guerre totale » entre les deux pays. Laquelle serait encore plus destructrice et meurtrière que l’hypothèse n°1 de la guerre d’usure dont Israël ne veut pas.

Malgré le déséquilibre des forces en présence (l’Iran a un territoire de 1,65 million de km2 – 2 fois la France ! – et une population de 80 millions d’habitants, alors qu’Israël s’étend sur 21 000 km2 avec 8,5 millions d’habitants), Tsahal dispose d’un atout dont est privée l’armée iranienne : une aviation au « bras long » qui pourrait aisément détruire des objectifs stratégiques de 1er plan et très vulnérables en Iran même, tels le grand port sud-iranien de Bandar Abbas (où transite 90 % du commerce extérieur par containers) et les installations gazo-pétrolières et de l’île de Kharg par lesquelles l’Iran exporte 90 % de ces ressources énergétiques, capitales pour son économie. Israël pourrait aussi attaquer des aéroports irakiens pour empêcher des mouvements d’armes et de troupes iraniennes qui seraient envoyées sur son front-nord.

Reste une inconnue de taille concernant ces trois scénarios : quelle sera l’attitude de la Russie envers l’Iran, surtout en cas de guerre totale?

Richard Darmon

haguesher.com

12 COMMENTS

  1. Concernant le retrait de l’Iran de Syrie, il appartient au gouvernement syrien d’en décider et non à Israël. C’est un manque de respect flagrant à la Syrie et un mépris total aux institutions internationales concernant la souveraineté des états que d’imposer ses règles dans un pays qui n’est pas le tien. Israël maintien 5 millions de gazaouis dans la faim et s’offusque des manifestations à la frontière? Malgré le traité sur la séparation des armes conclue avec l’armée syrienne sur le Golan, elle ne cesse d’y faire passer ses avions de guerre qui aggressent un état souverain. Ceux qui soutiennent Israël cautionnement les actes barbares et inhumains, méprisants et scandaleux qu’elle fait aux autres nations et tout ça avec la complicité des USA. Les vrais terroristes dans la région c’est qui selon vous? Daesh n’est qu’un petit joueur, les vrais terroristes on les connait. Laissez l’Iran tranquille, Israël est à blâmer. La shoah n’est pas une excuse, bien au contraire, elle doit être une raison de chercher la paix avec tous et non de faire des orphelins partout en Syrie. Israël est un problème mondial.

  2. Il n’y aura jamais de guerre totale entre Israël et l’Iran simplement parceque ce n’est dans l’intérêt de personne. Aussi, arrêtez de dire des bêtises, Israël ne peut pas battre l’Iran en guerre. l’Iran dispose des capacités balistiques telles que même les états unis réfléchiraient 2 fois avant de penser à une attaque contre l’Iran.

  3. l iran partira de la syrie de gres ou de force , les russes v ont surment dir a l iran parter si non la syrie sera completement detruite par israel ,se n es pa se que veux la russie , aujourd hui le plus grand danger sont les iraniens les mollahs se base que sur leur coran et non de la politique ils finiront en enfer

  4. Je ne crois pas que l’Iran, héritier de l’ancienne et brillante civilisation perse, soit un tigre de papier.
    Du temps du Shah les rapports entre Israël et l’Iran étaient bons.
    Si le peuple iranien se débarrasse du régime des mollahs les bonnes relations pourront reprendre un jour.

  5. Israël fait peur dans la région et liran ne s’attendait à une telle réaction après l’envoi des 20 missiles bidons! Israël ne plaisante pas et le Hezbollah sait que c’est fini pour lui et sa clic s’il attaque l’état hébreu ! Le Liban aussi, en 4h y’a plus rien la bas! Israël dans le top 5 mondial des meilleurs armées! 1ère aviation mondiale !

  6. Apparemment, les Nations attendent qu’Ysraël détruisent l’infrastructure iranienne, pour qu’après, elles fassent de bonnes affaires pour la reconstruire, au mépris des victimes de toutes parts, Ysraeliennes aussi ‘Hvsh, qui nécessairement seront incluses… Les ressources pétrolières, les avoirs ici et là, tout ce nanan faisant miroiter des bénéfices pharamineux…
    Certes, rien ne sera fait pour éviter cette guerre. Bien au contraire, la croissance mondiale enregistrera les points de croissance espérés pour calmer la crise sociale des pays occidentaux.
    C’est bien là l’économie de la guerre, dans tout son cynisme .

  7. L’Islam iranien a quelque chose à prouver.
    Qu’il est le seul et authentique islam.
    Et que “son” dieu est le “vrai”, et que le chiisme est la “vraie vérité”. D’où leur opiniâtreté sur les autres, et, bien sûr, sur al qods, la sainte, Jérusalem, qui aux mains des Juifs, est pur sacrilège. Tout prouve que cette bande d’illumines enturbannés ronge son frein, jusqu’à ce qu’ils se sentent prêts.
    Ce jour-là, ils y mettront toutes leurs forces, hezb compris, hamas compris, dormants 6jordaniens compris, arabes israeliens dormants compris, et sympathisants dormants compris parmi les pays signataires d’accord de paix.
    La Guerre portée par Ysraël devra alors etre la plus courte possible, et la moins létale, et la plus destructrice possible.
    Bien triste, mais c’est le seul choix possible si le statut quo, de moins en moins tangible malgré les operations ponctuelles, ne tient plus.
    Si l’épuisement economique iranien tenté par l’ Amerique pour que le peuple renverse cette tyrannie ne donne pas le résultat attendu…
    Tant que l’europe et d’autres apportent de l’oxygène, l’asphyxie ne marchera pas…
    Eux ne feront pas de quartier, et raseront tout. N’est-ce point ce qu’ils préparent avec le nucléaire, martial et non dissuasif ?
    La fenêtre est à présent ouverte.
    Et ne le sera jamais mieux.

  8. Ou alors que les israéliens fassent exploser une bombe électromagnétique au dessus de Téhéran pour faire un exemple et annihiler définitivement toute menace et inscrire cette dissuasion dans un temps long.

  9. L’autre scénario et que l’Iran s’en tienne là; trop impressionné par Tsahal et continue de menacer Israël par pure réthorique.

  10. Le quatrieme scenario c est que l iran est un tigre de papier, plus efficace dans le terrorisme et la repression que dans la guerre moderne , que donc les mollahs s en tiendront a la raclee qu ils viennent de recevoir et que tres vite trump les asphyxie pour faire imploser leur regime

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.