Le prix Abel 2017 pour le mathématicien Yves Meyer

3
50
Yves Meyer, né le  à Tunis, est un mathématicien français, récipiendaire du prix Abel 2017.

Né dans une famille juive séfarade, il étudie au lycée Carnot de Tunis et devient lauréat du concours général de grec et de mathématiques. Il est passé par l’École normale supérieure et fut reçu major à l’agrégation de mathématiques.

Il a été élu à l’Académie des sciences le . Il a été nommé membre senior de l’Institut universitaire de France en 1991 pour une durée de cinq ans. Il a été professeur au Centre de mathématiques de l’École polytechnique de 1980 à 1986, au CEREMADE (Université Paris-Dauphine) de 1985 à 1995 et est professeur émérite à l’École normale supérieure de Cachan.

Le prix Abel 2017 couronne les travaux du mathématicien Yves Meyer

L’Académie norvégienne des sciences et des lettres vient d’attribuer le prix Abel 2017 au mathématicien Yves Meyer, de l’ENS Paris Saclay. La théorie des ondelettes est à la base de la compression d’image à l’œuvre à chaque fois qu’une illustration au format JPEG est téléchargée.

Yves Meyer

LE MATHÉMATICIEN YVES MEYER REÇOIT LE PRIX ABEL 2017 D’UN MONTANT DE 6 MILLIONS DE COURONNES NORVÉGIENNES (675 000 EUROS).

CNRS

Le prix Abel 2017 –l’équivalent du Nobel pour les mathématiques– a été attribué à Yves Meyer de l’ENS-Paris Saclay pour ses travaux sur la théorie des « ondelettes » qui permet une foule d’applications, principalement autour du traitement d’image. Chacun de nous l’utilise sans même y réfléchir dès lors que l’on télécharge une image au format JPEG, algorithme de décodage d’image compressée, fondé sur les décompositions en ondelettes. L’Académie norvégienne des sciences et des lettres a souligné la variété des domaines où intervient la théorie des ondelettes : archivage des données, imagerie médicale, cinéma numérique.. Même les magnifiques images d’astronomie comme celles du télescope spatial Hubble, ne peuvent s’en passer.

C’est la 4e fois que ce prix de 675.000 euros récompense un mathématicien français

La théorie des ondelettes permet de traduire une série de données recueillies par le télescope en volutes colorées d’une nébuleuse… C’est la quatrième fois que ce prix de 675.000 euros, soit 6 millions de couronnes norvégiennes, attribué chaque année depuis 2003, récompense un mathématicien français. Yves Meyer, membre de l’Académie des sciences en France et membre associé de la NAS, académie des sciences des Etats-Unis, est déjà récipiendaire de nombreux prix dont le prix Gauss de l’Union mathématique internationale.

Le 21.03.2017 à 15h00 | Mis à jour le 22.03.2017 à 09h00

sciencesetavenir.fr

3 COMMENTS

  1. ça change de l’autre de la semaine passée à Anvers : « français » d’origine tunisienne qui ne savait conduire!!

  2. Chut faut pas dire qu’il est JUIF : ça pourrait « perturber » certains !!!!! Bande de faux-culs, sans ces gens, pas d’avancées scientifiques, il faut qu’ils se le disent !!!!!!!!

  3. Bravo à notre coreligionnaire Français d’origine tunisienne !
    Vous voyez qu’il n’y a pas que le couscous-boulettes que l’on sache faire , il suffit de chercher !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here