Le Livre Noir de l’antisionisme de l’Europe (U.E) ©

Les Musulmans ont commis tous les meurtres de Juifs dans l'U.E. Pourtant, les Musulmans ne sont pas le seul facteur de la situation de plus en plus problématique des Juifs.

8
442

Un Livre Noir israélien contre l’Union Européenne. 

 

Il aurait été logique pour l’U.E d’être présente dans de bons livres produits en Israël, plutôt que de figurer dans un éventuel “livre noir”. Les importations de l’U.E en direction d’Israël sont supérieures à ses exportations vers la région, de plusieurs milliards d’Euros. Les collaborations de recherches avec Israël sont de grande valeur pour l’UE du fait de la créativité scientifique d’Israël. Pourtant, durant plusieurs décennies l’U.E a calomnié et diffamé Israël.

fidèlement à la nature fragmentée de la société “postmoderne”, les attitudes de l’UE ne sont pas homogènes et la totalité de toutes les attitudes négatives envers Israël n’est pas évidente à interpréter.

La calomnie envers Israël a aussi contribué à l’énorme croissance de l’antisémitisme européen, au cours de ces dernières décennies. Les statistiques des incidents antisémites, qui permettraient une comparaison entre divers pays membres de l’Europe, n’existent même pas. En plus, après avoir abandonné une première définition de travail sur l’antisémitisme, l’UE n’en a pas développé d’autre. Ceci en dépit du fait que c’est la précondition la plus fondamentale, si on prétend lutter contre l’antisémitisme. Alors que l’UE a fait quelques faibles tentatives pour faire face à la haine, ses actions sont essentiellement demeurées verbales et rarement efficaces.

La diffamation d’Israël par l’UE et le sabotage de sa souveraineté ont atteint des dimensions épiques. Si cette idée d’un “Livre Noir” de l’UE à propos d’Israël se concrétisait en véritable livre noir, il serait d’un grand recours d’afficher les formes d’incitation dont use et abuse l’UE à son encontre. Un volume entier pourrait révéler les différences façons grâce auxquelles l’Europe discrimine Israël et le diffame. On pourrait aussi faire la liste des exemples comparant ce comportement à la façon dont l’UE détourne les yeux, dès qu’elle est confrontée aux attitudes criminelles extrêmes et au racisme ambiant, dans les pays arabo-musulmans.

La période actuelle est particulièrement propice à la création d’un livre noir de cet ordre. L’UE est en plein désarroi, du fait de sa gestion incompétente de la crise des réfugiés, après avoir ignoré l’empilement des problèmes concernant ces mêmes réfugiés, durant plusieurs années. La crise actuelle n’a fait qu’accroître les frictions entre chacun des membres de l’UE, autant qu’elle a révélé les tensions, entre cet organisme lui-même et plusieurs de ses membres.

Les débats au Royaume-Uni, pour ou contre la sortie du pays de l’U.E (Brexit) fournit encore une autre source d’information quant à la faiblesse de l’UE. Certains des raisonnements qui y sont présentés contre l’Union Européenne pourrait former une partie d’un document exposant les délits qu’elle a commis envers Israël. La même chose est vraie, concernant certains aspects dévoilés de la crise des migrants. Un de ces exemples concerne l’affirmation de la Hongrie, disant qu’il existe 900 zones de non-droits en Europe qui sont sur-occupées par des migrants et où les autorités ne sont plus en mesure de rétablir l’ordre[1].

Une telle proposition de Livre Noir pourrait comprendre les hauts pourcentages de citoyens européens – autour des 40%- qui considèrent qu’Israël se comporte comme les Nazis, ou qu’Israël mène une guerre d’extermination contre les Palestiniens. Que ces opinions absurdes soient aussi répandues constitue un réquisitoire sans appel contre l’Europe.

L’incitation fréquente contre Israël a atteint ses objectifs diffamatoires. Cela provient de l’UE elle-même et de différents échelons politiques européens. Cela surgit aussi des entités de la société civile comme les médias, les ONG, certaines églises libérales, des universitaires, des syndicats et de bien d’autres. Si, en effet, Israël menait une guerre d’extermination, il y a longtemps que les Palestiniens se seraient éteints. En réalité, les Palestiniens sont, aujourd’hui, bien plus nombreux qu’il n’y a quelques décennies.

La fausse équivalence morale comparant les actions d’Israël avec celles des Nazis était même déjà employée, il y a quelques décennies, par de proéminents hommes politiques socio-démocrates aujourd’hui décédés, dont le Président français François Mitterrand[2], le Premier Ministre suédois Olof Palme[3] et le Premier Ministre grec Andreas Papandreou.[4].

Sans consacrer trop de temps à l’étude de ce sujet, il n’est pas possible d’établir une table complète des matières pour une telle proposition de livre noir. Certaines têtes de chapitres sont déjà évidentes, puisque l’U.E, non seulement insiste pour faire référence à la bande occidentale de Judée-Samarie comme s’agissant d’un “territoire occupé”, mais elle refuse même qu’il puisse y avoir débat à ce sujet. Plus d’un millier d’avocats et de juristes ont écrit à l’Union Européenne à ce sujet , ne recevant confirmation que de la part d’un membre secondaire d’une équipe de l’UE[5]. Si l’UE était aussi convaincue du statut d’occupation de la Judée-Samarie, gageons qu’elle n’éluderait pas le débat.

Un autre chapitre pourrait être consacré à l’exigence de l’UE que les produits de Judée-Samarie et du Golan soient estampillés d’un label particulier. Puisque l’UE n’a pas appliqué les mêmes mesures dans d’autres cas, soient identiques soit même plus évidents, cela constitue la formulation de double-standards, une des caractéristiques centrales de l’antisémitisme. Cette question de l’estampillage a propulsé l’UE sur la liste des pires injures antisémites, publiée par le Centre Simon Wiesenthal en 2015[6].

Le modèle de comportement de l’UE lors d’un vote à l’Assemblée Générale de l’ONU et dans d’autres organismes des Nations-Unies pourrait aussi mériter un chapitre à part. Dore Gold a démontré à quel point l’enregistrement des votes européens à l’ONU démontre un préjugé anti-israélien vieux de très longue date. Il a expliqué à quel point l’U.E a participé à la diabolisation d’Israël dans les instances de l’ONU[7].

Un chapitre suivant pourrait être consacré aux méthodes de sape de la souveraineté d’Israël. L’un de ces volets consisterait à examiner le financement par l’UE des ONG racistes humanitaires israéliennes qui ignorent les crimes extrémistes palestiniens. Un autre pourrait traiter du financement par l’UE de la construction illégale en zone C[8]  

L’U.E a permis une immigration de masse, non-sélective des pays musulmans depuis des décennies, donnant de l’ampleur à une bonne part de l’augmentation significative de l’antisémitisme dans les pays européens. Ce sujet particulier devrait aussi être intégré dans ce livre noir à proposer. Les Musulmans sont les initiateurs de la plupart des incidents antisémites extrêmes en Europe, depuis la fin du siècle dernier. Les Musulmans ont commis tous les meurtres de Juifs dans l’U.E. Pourtant, les Musulmans ne sont pas le seul facteur de la situation de plus en plus problématique des Juifs dans beaucoup de pays européens.

Pour passer de la théorie au domaine pratique, qui pourrait financer un tel livre noir? Cela ne peut pas être le fait du gouvernement israélien, à cause de la nature de ses relations avec l’U.E et, de préférence, cela ne devrait être publié par aucune organisation juive. Cela apporte une excellente occasion à un individu unique qui voudrait apporter une contribution majeure en matière de révélations sur un très grand organisme diffamatoire supranational.

La diffamation européenne d’Israël ne prendra pas fin avec la publication d’un tel livre noir, bien que l’UE mériterait une telle exposition de critiques fondées. Cependant, ceux qui souhaitent défendre Israël contre cette agression disposeront d’une source fiable et unique en son genre, pour y puiser leurs arguments, avec la référence de nombreux exemples et aspects de l’incitation de l’U.E contre Israël et ses politiques discriminatoires envers un important client pour ses exportations et qui est aussi un grand partenaire de ses entreprises scientifiques.

 

Par Manfred Gerstenfeld  

20480789396_5c5cec0648_k

 

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.


[1] www.independent.co.uk/news/world/europe/hungarys-government-claims-there-are-900-no-go-areas-in-europe-overrun-with-migrants-a6963956.html

[2] “Begin Hints that Mitterrand Remark Paved way for Terrorists’ Attack,” The New York Times, 11 August 1982.

[3] Per Ahlmark, Det öppna såret  (Timbro: Stockholm, 1997), 200. [Swedish].

[4] “Israelis Assail Greek Leader for Likening them to Nazis,” The New York Times, 26 June 1982.

[5] www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/13998#.VwNBM_l967Q

[6] http://unitedwithisrael.org/simon-wiesenthal-center-ranks-top-10-anti-semitic-anti-israel-incidents-of-2015/

[7] Dore Gold, “Europe’s Consistent Anti-Israeli Bias at the United Nations,” in Manfred Gerstenfeld ed., Israel and Europe: An Expanding Abyss? Jerusalem Center for Public Affairs, The Adenauer Foundation, Jerusalem 2005. p.49ff

[8] www.jpost.com/Israel-News/Israel-to-European-governments-Stop-funding-illegal-Palestinian-building-411973

8 COMMENTS

  1. Je suis tres sensibilisé au problème de l’anti-tout juif , israel sionisme etc…. Dans cet article il a été posé la question de la faisabilité d’un tel livre . On a écrit qu’il ne fallait pas le faire via le gouvernement israélien, les organisations juives , tout ce qui travaille avec l’ue que reste-t-il ? Moi , toi , nous et demandons à Mr Gerstenfeld avec notre argent d’écrire un tel livre Je lance une souscription pour faire aboutir ce projet. Je donne 200€ si cette souscription voit le jour. Retroussons nos manches et ouvrez votre cœur et votre portefeuille. Les petits ruisseaux forment les rivières et les rivières forment les fleuves et que notre argent fasse en sorte de rétablir la VERITE.

  2. La question israelo palestienne est une simple invention qui permet a l UE de s absoudre de la shoah

    L UE a saute a pied joint sur l oportunite que lui offrait le monde arabe de travestir le peuple juif en peuple nazi

  3. Il est un fait incontestable que tout ce qui vient de être écrit plus haut peut se expliquer par le Déni de l Histoire et la culture du mensonge érigée par le monde Islamique et entretenu avec zèle par les Pays Occidentaux qui restent Historiquement les plus grands criminels de l Histoire de l humanité.
    En particulier à l encontre du peuple Juif.
    Le MENSONGE Palestinien.
    Tout ce qu arrive à Israël et au peuple JUIF depuis près de 80 ans procède du MENSONGE Palestinien.
    En ne positionnant pas notre combat de manière suffisamment claire et vigoureuse sur ce point essentiel, nous avons perdu le combat médiatique.
    Le dénonciation du MENSONGE d un non Peuple revendiquant un non Droit sur un non Etat dois être sans faille, permanente, obsessionnelle.
    Nous devons imposer aux médias occidentaux et à tous nos interlocuteurs politiques un débat clair prealable a tout autre debat, sur les fondamentaux historiques, indiscutables sur les origines des religions et de l Histoire (la vraie) du Moyen Orient.
    Retrouver un légitimité Historique, est le point de départ incontournable pour contrer la tempête de deligitimisation à laquelle nous faisons face.
    N ayons de cesse de denoncer le Complot Palestinien et commencons par utiliser un mot plus adapté au mensonge ee ceux qui se denomment Palestinien : parlons de PALYESTINE.
    Les vrais Palestinien ce sont les Hébreux.
    Chalom
    qui correspond mieux au Mensonge Palestinien…

    • @Bensoussan je partage totalement votre point de vue parce que les générations actuelles ne connaissent presque rien de l’Histoire juive de la région et croient , quelquefois de bonne foi, tous les mensonges et les falsifications auxquelles se livrent les “Palestiniens” qui ne sont que des Arabes envahisseurs et voleurs; ils ont même volé le Tombeau des Patriarches Juifs ce qui est un exemple très révélateur de la façon dont ils procèdent pour s’approprier les biens des Juifs en “surfant” sur la vague de l’antisémitisme relayé par les associations gauchistes antisémites qui sévissent partout, à l’ONU, l’UNESCO et dans l’Union européenne; n’oublions jamais que du socialisme au national-socialiste il n’y a qu’un pas qu’il est facile de franchir quand surgit tout à coup un ignoble personnage comme Hitler.

  4. Des ministres vont et viennent en Israël, et repartent avec des aides scientifiques et technologiques sans contrepartie…. Nulle évocation sur les médias comme si ce superbe pays était tabou et horrible, horrible et pourquoi ? pour vivre comme les occidentaux, avec des valeurs similaires et plus quant à son humanisme envers les autres (soins, aides etc)
    Non décidément, on ne s’en sortira pas si ils continuent à nier la Vérité, et pour cause, l’UE cherche des voix pour les élections et le machin est dirigé par des pays aux nombreux problèmes d’humanisme qui ne peuvent donner des leçons à Israël. Ras le bol!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. Un autre point merite d’etre souleve. La plupart des medias et “hommes audibles” europeens n’evoquent en fait Israel qu’a travers la question palestinienne. C’est un peu comme si les Palestiniens avaient invente Israel ! Or, ils n’ignorent pas, meme s’ils le taisent systematiquement, tout ce que font les Israeliens dans la recherche scientifique et medicale, dans la diffusion aupres de pays africains de leur faire-savoir en matiere agricole et de traitement de l’eau, dans l’aide qu’ils apprtent souvent lors de catastrophes (Haiti, Nepal,…), etc. Mais, encore une fois, tout est pris a contresens pour nuire a Israel. Je me souviens d’une affaire deja bien ancienne: Israel avait propose son aide a l’Iran, victime d’un tremblement de terre: l’Iran avait refuse. Dans la bouche de la speakerine (journaliste ??) de tele, ca avait donne: la plupart des pays ont propose leur aide a l’Iran, sauf Israel. Un bon point cependant a Mme Touraine: apres son retour d’Israel, il y a eu ici ou la un peu (pas beaucoup, quand meme) d’information sur Israel et la haute technologie.

  6. Ce qui serait bien aussi c’est qu’un éditeur traduise et édite en français des livres de Manfred Gerstenfeld (je n’en connais qu’un seul publié en collaboration avec Shmuel Trigano). Parce que dans le camps d’en face ils n’en manquent pas. Tous les livres des soit disant “nouveaux historiens” israéliens d’extrême gauche sont immédiatement traduits et publiés ainsi que ceux du moindre scribouillard palestiniste… Encore une bataille que nous perdons !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.