Le Hezbollah bâtit 2 usines de missiles au nord et sud-Liban©

3
41

Une note confidentielle (IntelligenceOnLine) met en lumière la localisation de deux usines de missiles en construction au Liban

Le Hezbollah bâtit au moins deux installations souterraines afi de fabriquer des roquettes de moyenne portée, ont confié des sources au magazine français Intelligence OnLine. 

 

Le groupe terroriste du Hezbollah est en train de construire au moins deux installations souterraines au Liban afin d’y fabriquer des missiles et d’autres types d’armement, selon un reportage réalisé par le magazine français Intelligence On Line. 

Alors que des reportages à propos de ces installations souterraines d’armement ont été publiés par des organes de presse arabe auparavant, l’article d’Intelligence OnLine expose deux éléments d’information inconnus jusqu’à présent : le type d’armement produit et les localisations approximatives des deux usines à détruire.

Des sources ont révélé à ce magazine de l’industrie française que l’une des usines est construite dans le nord du Liban, près de la ville de Hermel dans l’Est de la Vallée de la Bekaa. La deuxième installation est en cours de construction le long de la côte sud, entre les villes de Sidon et de Tyr.

Selon Intelligence OnLine, l’installation de Hermel est employée à la production de Fateh 110, un missile de moyenne portée. L’installation dans le sud, pendant ce temps, sera utilisée à la fabrication de missiles et roquettes plus petits.

Le Fateh 110 est une portée d’approximativement 300 kilomètres -suffisamment pour couvrir la majorité de l’Etat d’Israël – et peut transporter une ogive d’une demi-tonne. On le considère comme relativement précis, bien qu’on peut débattre de savoir jusqu’à quel point, selon un rapport des services de recherche du Congrès américain.

The David's Sling missile defense battery, which represents the middle tier of Israel's multi-layered anti-missile capabilities. (IDF Spokesperson's Unit)

La Fronde de David, batterie de défense anti-missiles,qui représente le niveau intermédiaire des capacités anti-missiles  à rayonnements multiples d’Israël. (Unité du Porte-Parole de Tsahal)

La batterie de missiles de défense israélienne de la Fronde de David devenue opérationnelle en Avril, est destinée à protéger l’Etat Juif contre les roquettes de moyenne portée telles que le Fateh 110.

En mars, le journal koweitien Al-Jarida révélait que l’Iran avait établi des installations multiples à 50 sous terre et que les Gardiens de la Révolution les protègent par différentes couches de défense contre tout bombardement aérien israélien potentiel, en citant un adjoint au chef des Gardiens de la Révolution iranienne.

Al-Jarida citait le Général iranien en train de dire que la décision de produire sur place des missiles au Liban s’est forgée à la suite des bombardements israéliens contre les usines d’armements délocalisées au Soudan et des routes d’approvisionnement des roquettes iraniennes à travers la Syrie.

Ces nouvelles usines marqueraient une amélioration substantielle des capacités du Hezbollah à acquérir des roquettes supplémentaires et plus précises que jamais auparavant.

Certaines des roquettes produites par ces nouvelles installations ont déjà été utilisées par le Hezbollah lors de batailles en Syrie, selon le reportage koweitien.

Les derniers développements mettent en lumière la profondeur de l’implication iranienne en Syrie et au Liban, un fait contre lequel Israël autant que certains pays arabes sunnites se sont élevés ces derniers mois.

Le Chef d’Etat-Major de Tsahal Gadi Eisenkot a déclaré la semaine dernière qu’Israël est au beau milieu d’une campagne majeure afin de déjouer les tentatives de l’Iran, de la Syrie et du Hezbollah pour s’armer de missiles de plus en plus précis.

S’adressant devant la Commission des Affaires étrangères et de la Défense, Eisenkott a déclaré que la préoccupation fondamentale pour Israël est ce qu’il appelle « le projet d’exactitude » – les efforts de l’Iran, de la Syrie et du Hezbollah pour s’équiper de missiles très précis.

« Nous sommes engagés dans une campagne globale contre le projet de haute-précision et c’est notre priorité la plus haute » a t-il souligné.

Concernant les efforts réalisés par le Hezbollah afin d’obtenir des roquettes avancées à travers la Syrie, Einsenkot a déclaré : « Nous travaillons à longueur de temps contre le projet, grâce à une large gamme de moyens qu’il est préférable de garder secrète, et avec l’objectif de ne pas provoquer de détérioration de la situation ».

IDF Chief of Staff Lt. Gen. Gadi Eisenkot speaks at the Herzliya Conference in the Israeli coastal city on June 20, 2017. (Hagai Fried/Herzliya Conference)

Le Chef d’Etat-Major de Tsahal, le Lt. Gen. Gadi Eisenkot s’exprime lors de la Conférence d’Herzliyah dans la Ia ville balnéaire le 20 Juin 2017. (Hagai Fried/Herzliya Conference)

Eisenkot a déclaré : « Diminuer l’influence iranienne dans ces zones près des frontières israéliennes n’est pas moins important que de vaincre l’Etat Islamique et pour Israël c’est peut-être même plus déterminant ».

En début de semaine dernière, le Ministre de la Défense Avigdor Lieberman a diffusé un message public de mise en garde au Hezbollah et à son patron iranien, quant au développement d’installation de fabrication de roquettes à l’intérieur du Liban.

« Nous sommes pleinement au courant » de (l’emplacement de ces usines de fabrication de roquettes), avait déclaré Lieberman devant des correspondants militaires, lors d’un point de presse à Tel Aviv. « Nous savons exactement ce qu’il faut faire… Nous n’ignorerons pas l’établissement d’usines d’armes au Liban ».

Le mois dernier, lors de la Conférence d’Herzliya, le chef des renseignements militaires, le Général-Major Herzl Halevi, avait déclaré : « L’Iran travaille depuis plus d’un an à mettre sur pied des infrastructures autochtones, afin de produire des missiles précis, à la fois au Liban et au Yémen. Il nous est impossible de l’ignorer et nous ferons ce qu’il faut ».

D’après un reportage réalisé par le magazine français Intelligence On Line. Avi Issacharoff et Stuart Winer ont contribué à ce reportage. 

3 COMMENTS

  1. Voilà se qui ce passe suite à la suppression des sanctions contre l’ Iran votée par l’ antisémitisme d’ Obama et de l’ Europe e d’autres bien sur . Les partisans d’une nouvelle Shoha ; c’ est déjà au quotidien les terroristes palestiniens inventés pour cela .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here