Le garçon qui a survécu et ceux qui l’ont sauvé©

0
1473
Le garçon qui a survécu et ceux qui l’ont sauvé

Jerusalem, le 12 juin 2018 – Mercredi dernier, dans le courant de la nuit, aux premières heures avant l’aube, à environ 4h30 du matin, un appel d’urgence a retenti sur le 1221, la ligne rouge du centre de commandement national et de répartition des missions de Hatzalah Unifiée. Cet appel avait pour but d’alerter le centre d’expédition des soins qu’un garçon âgé de 15 ans avait perdu conscience à son domicile dans la ville de Holon.

Le centre d’appel d’urgence a alerté les intervenants les plus proches de l’incident et, aussitôt, Hillel Hamoi and Na’or Barel, qui vivent tous deux à une rue de distance de l’endroit où l’incident s’est déroulé, se sont levés de leur lit et se sont précipités vers le lieux e l’incident. Le duo de volontaires aide-soignants est arrivé en moins de deux minutes et étaient les premiers secouristes sur place.

Ils sont arrivés auprès du garçon et ils ont constaté qu’il ne respirait plus et n’avait plus de pouls. Immédiatement s’est mis en place le protocole CPR qui comprend plusieurs chocs envoyés par un défibrillateur, des compressions et la ventilation du jeune souffrant. Le garçon a ensuite été emmené à l’hôpital Wolfson où on l’a mis sous sédatif et où il a pu respirer grâce à un ventilateur.

L’état du jeune garçon était considéré comme critique et les médecins n’étaient pas optimistes quant à ses chances de survie. Cependant, cette même nuit où on l’a transporté, le garçon a commencé à reprendre conscience, au grand choc et à la grande surprise de l’équipe médicale toute entière. Il a commencé à parler à ses médecins et même à plaisanter avec eux.

Les deux volontaires sont venus rendre visite au jeune garçon dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital, dès dimanche pour lui souhaiter le meilleur au cours de sa récupération. Le père du jeune garçon s’est entretenu avec les volontaires qui avaient aidé à sauver la vie de son fils, au cours d’une rencontre pleine d’émotions. “Je me rappelle que tout était très confus

Tout le monde était tendu et incertain sur cequ’il convenait de faire. Vous êtes arrivés si vite tous les deux, que nous étions encore au téléphone avec le centre d’urgence, quand vous êtes arrivés à la porte. Les médecins, ici à l’hôpital, m’ont dit qu’il n’y a aucun doute que mon fils serait mort, aujourd’hui, sans votre arrivée rapide et vos premiers soins pour le réanimer”.

A la suite de l’incident, le Président-fondateur d’United Hatzalah, Eli Beer, a déclaré : “C’est grâce à ce jeune garçon et de tous les gens comme lui, dont la vie a pu être sauvée par l’intervention d’urgence de nos volontaires, à travers tout le pays. Peu importe à quel moment de la journée ou de la nuit, nos volontaires interviennent et sauvent des vies des gens qui sont à proximité d’eux.

Qu’il s’agisse d’un voisin, d’un ami, d’un membre de leur famille ou d’un étranger complet, nos volontaires donnent tout ce qu’ils ont et font tout dans l’unique but de sauver des vies. Pour cela, moi-même ainsi que tous les autres citoyens d’Israël qui avons reçu l’aide de l’un ou de plusieurs de nos volontaires n’importe où et à n’importe quelle heure, leur sommes éternellement reconnaissants”.

(Photo: Hamoi avec le jeune garçon qu’il a contribué à sauver – Credit United Hatzalah)

###

Contact pour les médias : Raphael Poch, Porte-parole face aux médias internationaux, United Hatzalah, Jerusalem Cell: +972-52-689-7624 ;   U.S.Number: 516-340-3764 e-mail: raphaelp@israel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here