Le “Cher ami” de Delpuech à Benalla qu’il ne connaissait pas

1
420

Révélations: Quand le préfet de police remerciait son “cher ami” Benalla par écrit, alors qu’il a juré ne pas le connaitre…

 


Révélations: Quand le préfet de police remerciait son “cher ami” Benalla par écrit, alors qu’il a juré ne pas le connaitre…

48PARTAGES

Michel Delpuech avait déclaré sous serment ne pas connaître Alexandre Benalla. Mais les perquisitions effectuées au domicile de ce dernier ont permis de découvrir une carte de remerciement amicale de la part du préfet de police.

Dans une carte révélée par le Canard enchaîné, le message adressé par Michel Delpuech à Alexandre Benalla vient contredire ses déclarations sous serment devant l’assemblée, où le préfet de police affirmait ne pas connaître Benalla.

« Merci pour la magnifique photo-souvenir »

Retrouvée durant les perquisitions du domicile de l’ex-collaborateur de Macron, la carte du préfet de police datée du 22 janvier commence par un « cher ami », qu’il remercie d’avoir pris « une magnifique photo-souvenir » de « quelques forces de l’ordre autour du couple présidentiel ».

Pourtant, 4 mois plus tard, Michel Delpuech déclarait devant la commission d’enquête du Parlement ne pas connaître Alexandre Benalla. « Je n’ai jamais eu son numéro de téléphone portable », s’était-il défendu devant les députés. Il avait même condamné les « dérives individuelles inacceptables, condamnables, sur fond de copinages malsains » au sein du pouvoir.

Guillaume Stoll@GuillaumeStoll

Le préfet de police de Paris a juré ne pas connaître Alexandre Benalla. Raté : le Canard publie un chaleureux message de félicitations de Michel Delpuech adressé à l’ancien garde du corps de Macron en janvier dernier

JForum, canard et twitter…

1 COMMENT

  1. Je me suis payée un fou rire quand j’ai lu ailleurs ce petit mot trognon d’un Préfet de Police à un type qu’il a juré ne pas connaître : merci le Canard Enchaîné qui me fait rire depuis 40 ans. Depuis quand dit-on ” Cher ami et amicalement à vous” à un inconnu ou même à une connaissance professionnelle, on dit “Monsieur, je vous remercie …”
    Plus sérieusement et c’est grave, tous ces mecs ont menti sous serment devant les Commissions d’Enquête et dans ces conditions, ils doivent être poursuivis, ce qui ne sera jamais fait, donc, il y a en France une impunité totale des premiers de cordée, ce qui fait de ce pays une République bananière qui n’a donc pas de leçons à donner à Trump et à Netanyahu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.