Laurent Zameczkowski de la REM en tête sur Neuilly©

6
48
Laurent ZAMECZKOWSKI
Nous évoquions ici, il y a quelques jours, le cas de Laurent Zameczkowski, candidat de la République en Marche, sur la 6ème circonscription de la Défense (Canton de Neuilly-sur-Seine Nord et Sud et de Puteaux), en raison des soupçons de violence conjugale qui pèsent sur lui (Peut-on peut battre sa femme et être candidat pour En Marche?©). Le voici en tête du premier tour, se retrouvant en ballottage avec la candidate Les Républicains Constance LE GRIP.*

Nous ne savons s’il faut se féliciter ou déplorer le choix des électeurs, lesquels, miraculeusement, semblent avoir retrouvé un attachement profond au principe de la présomption d’innocence.

Principe qu’ils ont pourtant perdu de vue à maintes reprises.

Oui, bien entendu, il faut se féliciter de leur foi en ce principe capital de toute République démocratique.

Mais reste entière la question de la morale politique, qui souffre le maintien d’un tel candidat en lice, alors que par ailleurs Jean-Paul Delevoye, président de la commission d’investiture pour les législatives 2017 de la République en Marche, a exprimé en synthèse ceci : nous aurions su ces « faits » avant, nous ne l’aurions peut-être pas investi… (Peut-on peut battre sa femme et être candidat pour En Marche?©).

Que dire, dans ces conditions ?

Ce n’est pas la victoire de la République En Marche que nous devons déplorer.

Mais plutôt la défaite – irrémédiable ? – de la morale publique et politique en France.

Ceci n’est hélas pas nouveau.

Mais nous avions la naïveté de croire que cela aurait pu changer.

Pour information complémentaire, nous partageons le document suivant produit par Dreuz Infos, qui laisse beaucoup de questions en suspens sur le comportement du candidat Laurent Zameczkowski.

 

*Source des résultats: Le Monde/L’internaute RÉSULTAT DE LA 6ÈME CIRCONSCRIPTION DES HAUTS-DE-SEINE

Premier tour

  • BALLOTTAGE M. Laurent ZAMECZKOWSKI, LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE !

    39,47 %

  • BALLOTTAGE Mme Constance LE GRIP, LES RÉPUBLICAINS

    22,69 %

  • Mme Nathalie ETZENBACH, DIVERS DROITE

    20,95 %

  • M. Philippe KARSENTY, DIVERS DROITE

    6,61 %

  • Mme Emmanuelle CUIGNET, FRONT NATIONAL

    2,39 %

  • Mme Marie BRANNENS, PARTI SOCIALISTE

    1,68 %

  • M. Samuel FLORIN, LA FRANCE INSOUMISE

    1,62 %

  • M. Vincent DUBAIL, EUROPE ECOLOGIE – LES VERTS

    1,05 %

  • Mme Sophie LANDOWSKI, PARTI ANIMALISTE

    1,04 %

  • M. Patrick LAGARDEDEBOUT LA FRANCE

    0,70 %

  • Mme Martine PINCEMIN, EXTRÊME DROITE

    0,47 %

  • Mme Michelle LINE, ÉCOLOGISTES

    0,35 %

  • M. Hugo DE CHOISY, DIVERS

    0,34 %

  • M. Jonathan PAUCHET, UNION POPULAIRE RÉPUBLICAINE

    0,30 %

  • M. Grégoire CHEVIGNARD, DIVERS

    0,16 %

  • Mme Zohra BOUGHERARA, PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS

    0,11 %

  • Mme Françoise MARCEL, LUTTE OUVRIÈRE

    0,08 %

Tendance Candidat Voix % Voix commune % Voix circonscription
La République en marche Laurent ZAMECZKOWSKI 8 622 39,47% 41,92%
Les Républicains Constance LE GRIP 4 957 22,69% 21,16%
Divers droite Nathalie ETZENBACH 4 578 20,95% 13,07%
Divers droite Philippe KARSENTY 1 444 6,61% 4,18%
Front National Emmanuelle CUIGNET 522 2,39% 3,98%
Parti socialiste Marie BRANNENS 366 1,68% 3,12%
La France insoumise Samuel FLORIN 355 1,62% 4,96%
Ecologiste Vincent DUBAIL 229 1,05% 2,07%
Divers Sophie LANDOWSKI 227 1,04% 1,33%
Debout la France Patrick LAGARDE 154 0,70% 1,01%
Extrême droite Martine PINCEMIN 102 0,47% 0,46%
Ecologiste Michelle LINE 76 0,35% 0,63%
Divers Hugo DE CHOISY 74 0,34% 0,34%
Divers Jonathan PAUCHET 65 0,30% 0,52%
Divers Grégoire CHEVIGNARD 34 0,16% 0,34%
Parti communiste français Zohra BOUGHERARA 25 0,11% 0,60%
Extrême gauche Françoise MARCEL 17 0,08% 0,31%
Nombre d’inscrits 37 215
Nombre de votants 21 966
Taux de participation 59,02%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 0,35%
Votes nuls (en % des votes exprimés)

6 COMMENTS

  1. Attention ce n’est pas une plainte avec preuves à l’appui mais une main courante selon les dires d’une seule personne. Mettre noir sur blanc Battre sa femme alors que selon le document du commissariat ce n’est que une discussion peut etre vive devant un troquet me paraît non seulement peu probable a quelques jours des legislatives mais ubuesque. Ou sont les temoignages, les documents prouvant les coups, les preuves matérielles. Nous avons à faire à une banale altercation entre ex-conjoints ou tous les coups sont permis. Pourquoi l’inspecteur n’a pas mis Plainte. Bref pourquoi la pseudo victime se réveille a qq jours du scrutin. Arrêtons la manipulation des genres et le dégâts des mots. Des preuves matérielles des lettres des attestations des témoignages manque dans ce cas précis mais l’aigreur d’un couple qui se délit est apparement public aujourd’hui.

    • C’est une plainte. ● Violences conjugales et compte bancaire à Hong-Kong

      Candidat LREM dans la 6e circonscription des Hauts-de-Seine (Neuilly-sur-Seine), Laurent Zameczkowski avait rendez-vous ce jeudi au commissariat de Neuilly-sur-Seine pour être entendu dans le cadre d’une plainte pour violences conjugales déposée le 18 avril dernier par son ex-épouse, avec laquelle il est en instance de divorce. Selon Le Parisien Aujourd’hui-en-France, celle-ci assure qu’elle a été blessée au poignet au sein même du collège Pasteur où ils avaient rendez-vous avec une conseillère d’orientation de leur enfant. Laurent Zameczkowski reconnaît seulement avoir endommagé le portable de son ex-femme. L’eurodéputé LR Philippe Juvin, patron de la fédération départementale des Hauts-de-Seine a demandé «solennellement à LREM de retirer dès aujourd’hui son soutien et son investiture» à Laurent Zameczkowski. Ce dernier dit être victime de «calomnies».
      Le Point révèle aussi une autre information dérangeante pour le candidat, détenteur d’un compte bancaire à Hong-Kong. Ce patron de PME assure que le compte a été ouvert pour ses activités professionnelles. L’hebdomadaire assure que des dépenses personnelles ont été engagées via ce compte, qui n’a pas encore été déclaré au fisc. «Je suis peut-être “border”, mais je suis de bonne foi. J’ai ouvert le compte en 2012, mais je ne l’ai pas déclaré, car il n’y avait aucune activité dessus. Ma femme aussi se servait de ce compte», a-t-il expliqué.
      Laurent Zameczkowski (41,92% au premier tour) affrontera dimanche une candidate LR-UDI, Constance Le Grip (21,16%).

    • Ce n’est pas l’étiquette sur le flacon qui importe ici, mais bien le contenu pour le moins « dérangeant » : la déclaration et la nature des injures et menaces. le Bofbof irait plutôt à ceux qui trouvent ça normal dès le moment où on détiendrait un certain pouvoir ou un levier pour faire taire autrui… Avec des gens pareil on a vite fait de se retrouver embastillé ou au Moyen-Âge des féodalités. Mais si c’est ce qu’on plébiscite à « En Marche », tout va bien.Spectaculaire régression…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here