L’Amérique désigne les Pasdaran organisation terroriste©

0
24

Les Etats-Unis désignent le Corps des Gardiens de la Révolution Islamiste Iranienne comme organisation Terroriste

The US Designated The IRGC As A Terrorist Organization

La semaine dernière, le Président américain Donald Trump a signé une Loi visant à contrer les Adversaires de l’Amérique par des Sanctions.

 

L’Acte H. R. 3364 requiert du Président des Etats-Unis d’Amérique qu’il désigne le Corps des Gardiens de la Révolution Iranienne (CGRI) comme une organisation terroriste. Les membres du Corps des Gardiens de la Révolution Iranienne ne rendent de compte qu’au Guide Suprême l’Ayatollah Ali Khamenei et joue le rôle de substitut de l’armée iranienne dans la plupart des missions importantes, dont l’exportation par voie de terrorisme (Brigades Al Quds des Gardiens de la Révolution, dirigée par le Général architerroriste Qassem Soleimani) de la Révolution à l’étranger et dans tous les pays limitrophes en vue d’étendre l’expansionnisme panchiite, grâce à ses antennes-relais comme le Hezbollah au Liban ou les Houtis au Yémen. A l’intérieur comme à l’extérieur, les Gardiens de la Révolution et ses milices éponymes comme les Bassidjis prétendent « protéger la révolution iranienne en empêchant toute interférence étrangère (toute aspiration à la démocratie ou au pluralisme), ainsi que les coups d’Etat de l’armée (iranienne) ou des « mouvements déviants » (lors des élections truquées notamment).

Ces nouvelles sanctions américaines comprennent de la désignation duc Corps des Gardiens de la Révolution Islamiste (CGRI), en tant que tel, ses forces aérospatiales, sa marine qui harcèle les navires dans le Golfe et la milice des Bassidjis, intervenant dans la répression des minorités et du peuple iranien, comme étant toutes des organisations terroristes.

C’est la première fois que les Etats-Unis désignent la branche officieuse de l’armée d’un pays étranger comme étant une organisation terroriste.

 

La désignation terroriste s’appliquera également à tous les agents étrangers et filiales de l’Iran et elle sera instaurée aux environs du 30 octobre. L’ordre exécutif (E.O.) 13224 gèlera tous les avoirs de l’organisation visée et de ses partisans et il les isolera du système financier américain. Les détracteurs de l’Amérique affirment que l’Administration Trump, contrairement aux vœux de Poutine, continue de se diriger vers une confrontation directe avec le régime théocratique d’Iran.

Le paragraphe 105 (3) déclare  : « Le CGRI et pas seulement la FQ-CGRI (La Force Quds, la branche terroriste extérieure des Gardiens de la Révolution) est responsable de l’instauration du programme international d’activités de déstabilisation, du soutien aux actions de terrorisme international et du programme de missiles balistiques ».

 

Les Etats-Unis ont déjà mis en liste noire des dizaines d’entités et de personnalités pour appartenance au CGRI. En 2007, le Trésor américain a désigné la Force Quds du CGRI, son unité d’élite en charge de ses opérations terroristes et insurrectionnelles à l’extérieur « pour son soutien au terrorisme » et a dit qu’il s’agit du « bras primordial de l’Iran afin d’exécuter sa politique de soutien au terrorisme et aux groupes insurgés ». Malgré ces restrictions, le Général Qassem Soleimani prend un malin plaisir à apparaître partout au milieu de ses hommes de main, sur tous les fronts notamment d’Irak et de Syrie.

Nouvelles photos sur le vif du Général Qassem Suleimani sur les lignes de front de Tikrit (Irak) avecl e chef des milices Badr, Hadi Ameri.

Le mois dernier le CGRI  a menacé les Etats-Unis qu’il répliqeurait en cas de désignation comme entité terorriste. « Comparer le CGRI avec des organisations terroristes et lui appliquer des sanctions similaires générera de graves menaces contre les Etats-Unis d’Amérique, ses bases et ses forces déployées dans la région », a déclaré le Major-Général  Mohammad Baqeri. Baqeri a aussi prétendu que le programme de missiles de l’Iran était purement « défensif » et qu’il ne fera jamais l’objet de la moindre négociation. [Il va de soi, qu’à partir du moment où Obama a permis ce programme de missiles en l’excluant des négociations, appuyé par la lâcheté des négociateurs occidentaux comme Chamberlain-Fabius, on ne voit pas pourquoi les terroristes iraniens eux-mêmes remettraient ce programme en question]

Pour les Etats-Unis de Trump, ce programme iranien de missiles est une menace directe contre ses alliés en Amérique et dans le Golfe Persique.

De son côté, l’Iran qui bénéficie du bouclier russe en Syrie et en Irak, prétend que le véritable but des Etats-Unis est d’assurer la sécurité d’Israël. En outre, les alliés del ‘Amérique dans le Golfe requièrent depuis longtemps une position plus ferme de la part des Etats-Unis contre l’Ira, qu’ils accusent d’ingérance régionale au Bahrein, eau Yémen et ailleurs.

The US Designated The IRGC As A Terrorist Organization

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here