Samarie : un Rabbin tué. Soupçons sur le Tanzim©

1
389

Judée-Samarie: attaque à l’arme automatique depuis une voiture, un Rabbin pris pour cible et assassiné par le Tanzim ou le Hamas

The car targeted by terrorists on Road 60 Yitzhak Twitto

Une cellule du Tanzim, la branche armée du Fatah, est soupçonnée d’avoir mené cette attaque à l’arme automatique embarquée à bord d’un véhicule roulant qui a blessé mortelle  le Rabbin Raziel Shevach, 35 ans, père de six enfants, également Mohel et Shohet, bénévole au Magen David Adom, extrêmement dévoué, et résidant de Havat Gilead. Il circulait sur la route 60 qui contourne Naplouse, quand sa voiture a été criblée de balles provenant d’un véhicule arrivant en face. Secoru par le Magen David Adom, Raziel Shevach est mort de ses blessures à l’hôpital.

Le Hamas a également revendiqué l’attaque en déclarant que la Judée-Samarie “demeurerait un couteau dans le corps d’Israël”.

Le modus operandi de l’attaque démontre des preuves claires d’une attaque professionnelle, précise et bien planifiée par un équipage terroriste bien entraîné, probablement de la région de Naplouse. C’était le premier incident, depuis des années, de terroristes utilisant des armes automatiques classiques plutôt que des armes improvisées. Ils ont arrosé le véhicule de leur victime de tirs précis, dirigé sur le conducteur depuis leur propre véhicule en mouvement, la marque d’un tir d’expert de la précision.

Les sources du contre-terrorisme et des renseignements militaires révèlent que Tsahal et Le Shin Bet  ont récemment été alertés e l’existence de réseaux du Tanzim mis en stand-by dans la zone de Naplouse, en attente d’ordres pour relancer les attaques à l’arme à feu contre des véhicules israéliens en région de Samarie. Si la main du Tanzim dans cette attaque se confirme, il s’agirait de la première opération armée menée par la branche armée du Fatah depuis la “Seconde Intifada”, qui s’est épuisée au milieu des années 2000. Les unités de Tsahal fouillent la région de Naplouse et ses villages environnants pour retrouver le véhicule et les auteurs de l’attentat. Ils se déploient également dans un effort majeur pour empêcher l’escalade des fusillades de ce type, puisque la réussite d’une seule cellule peut être le signal envoyé à d’autres pour entrer en action.

IDF forces searching the area for the perpetrators (Photo: IDF Spokesman's Office)

Les forces de Tsahal fouillant la zone à la recherche des auteurs de l’attaque terroriste (Photo: IDF Spokesman’s Office)

L’armée a aussi décidé d’envoyer des renforts dans ce secteur, en déployant des forces appartenant à la Brigade Oz (aussi connue sous le nom de Brigade Commando), ainsi que de la brigade Golani.

Le chef d’Etat-Major Gady Eisenkot est arrivé sur place, mercredi matin et a bénéficié du débriefing des commandants de secteur.

 

IDF Chief of Staff Eisenkot at the scene of the attack (Photo: IDF Spokesman's Office)

Le chef d’état-major de Tsahal Eisenkot sur les liux de l’attentat (Photo: IDF Spokesman’s Office)
Le responsable du Conseil Régionl de Samarie, Yossi Dagan a demandé au premier Ministre de légaliser l’implantation d’Havat Gilead et le permis d’inhumer Shevah, qui le souhAitait, sur place.

debka.com

Adaptation : Marc Brzustowski

Un juif israélien de 35 ans, habitant d’une implantation et père de cinq enfants, a succombé à ses blessures

Un terroriste a tiré mardi soir à l’arme automatique depuis une voiture sur la route 60 à la jonction Havat Gilad en Judée-Samarie près de Naplouse.

Le rabbin Raziel Shebach, un Israélien de 35 ans, père de cinq enfants habitant dans une implantation, a succombé à ses blessures après avoir été transféré par les autorités à l’hôpital de Kfar Saba.

La route 60 a été fermée à la suite de l’attentat et les unités de l’armée israélienne ont commencé à chercher les terroristes dans la zone.

Le député Bezalel Smotrich (HaBayit Yehudi), qui vit à Kedumim, était sur la route 60 au moment de la fusillade, et s’est arrêté pour aider sur le lieu de l’attaque. “Le sang juif n’est pas bon marché”, a déclaré M. Smotrich.

“C’est une situation intolérable”, a-t-il affirmé en appelant le ministre de la Défense Avigdor Liberman à ordonner aux services de sécurité “d’agir d’une main de fer”.

“La responsabilité pleine et entière incombe à l’Autorité palestinienne qui donne vie à ce terrorisme et paie des terroristes”, a témoigné Hananel Dorani, président du Conseil de Yesha, qui représente les communautés juives de Cisjordanie.

Soyez assurés que les forces de sécurité vont attraper les terroristes et leurs agents, où que ce soit, le terrorisme n’atteindra pas ses objectifs et nous ne nous abandonnerons pas à lui“, a dénoncé le chef du parti travailliste Avi Gabbay.

Le président israélien Reuven Rivlin a affirmé dans un communiqué qu’il était “certain” que les “forces de sécurité mettront la main sur les auteurs de cette attaque pour les traduire en justice et empêcher le terrorisme de relever la tête”.

De son côté, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a exprimé “son chagrin et ses condoléances” à la famille en assurant que les forces de sécurité “feront tout pour attraper l’abominable assassin”.

Plus tôt ce mardi, une terroriste palestinienne a été arrêtée au carrefour de Shilo en Judée, mardi après-midi après avoir tenté de poignarder un soldat sur les lieux à l’aide d’un cutter.

L’annonce le 6 décembre par le président américain Donald Trump de sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël a provoqué une recrudescence des violences entre Palestiniens et Israéliens.

1 COMMENT

  1. Bibi is so concerned about workd’s opinion that he ignores all these terrorists for the sake of appeasing the politicians.
    A major and decisive blow to Hezbollah Hamas Fatah is what’s needed to stop this daily attacks upon Israelis

Comments are closed.