Un journal libanais fiche Gal Gadot officier du Mossad!©

4
1297

Gal Gadot épinglée par un journal libanais comme “agent recruteur du Mossad”, dans la pseudo-affaire Ziad Itani

Les journaux à la solde du Hezbollah et de l’Iran battent des records d’idiotie insurmontable, en prenant pour argent comptant les légendes urbaines tirées des studios d’Hollywood. 

L’actrice israélienne Gal Gadot est accusée par le quotidien libanais Al Liwaa d’être “l’agent du Mossad” qui aurait soit-disant recruté l’acteur et dramaturge libanais Ziad Itani afin qu’il espionne pour le compte d’Israël.

C’est l’actrice israélienne Gal Gadot qui a été choisie comme un “Agente Israélienne du Mossad” pour transformer l’acteur et dramaturge libanais Ziad Itani en espion pour le compte d’Israël, dans un récit frisant le romanesque très premier degré, publié lundi par le quotidien libanais Al Liwaa.

La photo de Gal Gadot est mise en exergue sur la première page de ce “jouranl” avec cette légende : “L’officier-traitant du Mossad israélien, Colette Vianfi, qui a recruté Ziad Itani”.

D’autres sites libanais se sont, du coup, mis à questionner sérieusement l’authenticité de cette image publiée par le “journal”, certains affirmant que le rédacteur en chef avait commis une grossière erreur, Gadot ne pouvant pas être “l’agent du Mossad” mis en cause par Itani pour avoir collaboré avec lui… La preuve :

En effet, l’image authentique est tirée de Fast and Furious 4!

Gal Gadot (Photo: Getty Images)

Gal Gadot (Photo: Getty Images)

 

 

Les services de la sécurité libanaise ont révélé vendredi soir l’arrestation d’Itani, mercredi en huit, sur soupçon d’avoir espionné pour le compte d’Israël.

Il est soupçonné d’avoir suivi et surveillé une série de personnalités politiques importantes au Liban et d’avoir tenté de se rapprocher de leur cercle privé, dans un effort pour obtenir des informations sur leurs formations politiques.

Il est également accusé d’avoir fourni des informations à ses officiers-traitants israéliens sur deux personnalités politiques réputées au Liban – le Ministre de l’Intérieur Nouhad Machnouk , ainsi qu’un ancien Ministre de la Défense, Abdul Rahim Mrad.

Ses officiers-traitants israéliens lui auraient demandé de leur donner des informations sur les réactions de la rue libanaise à la démission inattendue du Premier Ministre Saad- al-Hariri.

Le journal libanais Al-Akhbar, organe de propagande du Hezbollah, a révélé samedi que l’implication d’Itani pour Israël aurait débuté après avoir été contacté sur Facebook en 2014 par une “femme séduisante”, âgé de 30 ans, ayant les cheveux noirs de jai, à la peau blanche et aux yeux verts, qui s’est introduite auprès de lui sous le nom de “Colette Vianfi”.

Tous deux auraient échangé des messages, Itani croyant que cette femme était Suédoise [pur fantasme, pas seulement libanais]. Leur relation sur Facebook se serait poursuivie jusqu’en 2015, quand Iani aurait donné son numéro de téléphone et son adresse e-mail à cette femme.

Al Liwaa's front page on Monday, Nov. 27, 2017

La première page d’Al Liwaa, qui semble avoir flairé un bon filon pour faire de l’argent facile, lundi 27 Nov. 2017

 

 

Au début, selon Al Akhbar -qui tente de rendre ses allégations crédibles – tous deux auraient essentiellement discuté de la situation économique au Liban et dans le monde, mais les sujets de leurs conversation auraient peu à peu pris une toute autre tournure.

Au début 2016, la “femme suédoise”, qui, selon Al Akhbar, était, en fait une femme officier traitant israélienne, a réussi à recruter Itani pour qu’il travaille pour elle. Les responsables de la sécurité cités par le journal, prétendent que c’est à ce moment-là qu’il a appris qu’elle était Israélienne, puisqu’en bonne agent secrète comme il se doit, cette grande professionnelle s’est empressée, éperdue, de lui révéler sa véritable identité.

Itani aurait alors rencontré pour la toute première fois, face à face, son officier-traitante israélienne en Turquie, en août 2016.

“Collette” aurait alors demandé à l’acteur de travailler pour qu’il devienne un personnage public important et influent et, ainsi parvenir à établir des relations particulières. Entre autres choses, on lui demandait de soigner particulièrement à son apparence pour pouvoir facilement se mélanger à certaines foules, où il parviendrait à cultiver ses relations. Pour se faire, il s’est vu attribuer la somme mensuelle de 500 à 1.000 $ [faramineux! Mais pas très cher payé l’Armani ou Hugo Boss. Le prix du costard en chute libre sur le marché libanais?].

 

Ziad Itani

Ziad Itani

 

Son agente officier traitante  aurait aussi demandé à Itani ce qu’était la situation sécuritaire dans le Sud Liban et dans les camps de réfugiés Palestiniens dans le pays, et elle lui aurait aussi posé des questions pour savoir si la démission d’Hariri était authentique ou un simple stratagème politique. [l’aspect global, tous azimuts, voire boulimique des “questions” révèle les “fils blancs” de cette “affaire”, ‘qui tombe à pic” au moment de la démission d’Hariri : comme si un acteur des milieu huppés de Beyrouth pouvait se plonger dans chacune d’entre elles et ramener des pépites… Un service cloisonnerait chacun de ces domaines en trouvant des correspondants proches, d’emblée et ne parierait sûrement pas sur un seul numéro pour s’occuper de la totalité des “questions libanaises”. Dossier fort complexe, au demeurant]

Leur dernier contact est récent, quand l’officier manipulatrice israélienne aurait dit à Itani qu’elle avait l’intention de se rendre en visite au Liban, le 2 décembre de cette année et même de louer une chambre d’hôtel; Itani aurait tenté de reporter la rencontre, mais “Colette” aurait insisté et dit qu’elle serait accompagnée par quelque’un qui pourrait l’aider à s’entraîner.

Roi Kais|Publié :  27.11.17 , 21:08

ynetnews.com

 

4 COMMENTS

  1. << Ses officiers-traitants israéliens lui auraient demandé de leur donner des informations sur les réactions de la rue libanaise à la démission inattendue du Premier Ministre Saad- al-Hariri >>

    Depuis que le Liban est complètement musulman, les intellectuels, les journalistes en particulier, sont devenu des lumières de l’Orient, cela ne fait aucun doute (y)

  2. je suis d’accord avec les Libanais …. Gal Gadot est une agente du Mossad …. juste pour cela je me joint au Mossad car oui le recrutement fonctionne Vive Israel pour le bon choix de ses recruteurs et surtout de SA RECRUTEUSE EXTRAORDINAIRE

  3. […] Les journaux à la solde du Hezbollah et de l’Iran battent des records d’idiotie insurmontable, en prenant pour argent comptant les légendes urbaines tirées des studios d’Hollywood.  L’actrice israélienne Gal Gadot est accusée par le quotidien libanais Al Liwaa d’être “l’agent du Mossad” qui aurait soit-disant recruté l’acteur et dramaturge libanais Ziad Itani afin qu’il espionne pour le compte d’Israël. Lire la suite sur jforum.fr […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.