Israël dément l’achat de Dôme de Fer par l’Arabie Saoudite

2
395
Israël dément l’achat de Dôme de Fer par l’Arabie Saoudite
Un journal basé aux EAU signale qu’un accord aurait été conclu entre les deux pays pour la vente d’un système de défense aérienne avancé, suite à une intervention américaine et une promesse selon laquelle l’accord ne nuirait pas à la sécurité d’Israël. Le reportage indique que la première batterie sera transférée à l’Etat du Golfe en décembre; Le ministère de la Défense nie l’existence d’un tel accord.

Le ministère de la Défense a démenti jeudi un rapport saoudien selon lequel Israël aurait accepté de vendre le système de défense aérienne Dôme de Fer à Riyad .

Selon le journal Al Khaleej, basé aux Émirats arabes unis, une source diplomatique de haut rang aurait déclaré que l’accord reflétait l’amélioration des relations entre les deux pays.

Batteries Iron Dome près de Gaza (Photo: AFP)

Batteries Dôme de Fer près de Gaza (Photo: AFP)

 

“Dans le cadre du processus de développement des liens entre Israël et l’Arabie Saoudite, ces derniers ont cherché à acheter des batteries Dôme de Fer à Israël”, a indiqué cette source.

Selon le journal, “au début des négociations, Israël a fermement refusé de vendre la technologie à un pays arabe, car cela pourrait nuire aux intérêts d’Israël, mais après une intervention américaine, les responsables israéliens ont accepté de vendre le système à l’Arabie saoudite”.

Dôme de Fer abat des cibles au-dessus de la bande de Gaza

 

En outre, le rapport a déclaré que les Saoudiens paieraient des dizaines de millions de dollars à Israël, en plus d’un engagement écrit fourni par le biais d’une équipe de médiation américaine, que l’accord ne constituerait pas une menace pour la sécurité d’Israël et alliés à court et à long terme.

Selon le rapport, la première batterie  Dôme de Fer sera déployée à la frontière sud de l’Arabie Saoudite avec le Yémen. Ensuite, le pays effectuera un certain nombre d’expériences et de pratiques de tir en utilisant le système.

 

Roi saoudien Salman (Photo: AFP)

Le Roi saoudien Salman (Photo: AFP)

 

Jusqu’à présent, de nombreux États ont manifesté leur intérêt pour l’achat du système de défense israélien.

En mai, il a été rapporté que Rafael Advanced Defense Systems avait signé avec la société roumaine ROMAERO un accord d’une valeur de plusieurs millions de dollars pour la production locale de systèmes de défense aérienne et de systèmes terrestres.

 

Le dôme de fer en action

Le dôme de fer en action

 

Dans le cadre de l’accord, ROMAERO va acquérir le savoir-faire et la licence pour la production de systèmes de défense aérienne, notamment le dôme de fer, le dôme de fer naval, le système d’armes à distance Samson et les missiles tactiques Spike, également connus sous le nom de Gil).

 

פרןום ראשון: 09.13.18, 16:16 

Adaptation : Marc Brzustowski

2 COMMENTS

  1. […] Un journal basé aux EAU signale qu’un accord aurait été conclu entre les deux pays pour la vente d’un système de défense aérienne avancé, suite à une intervention américaine et une promesse selon laquelle l’accord ne nuirait pas à la sécurité d’Israël. Le reportage indique que la première batterie sera transférée à l’Etat du Golfe en décembre; Le ministère de la Défense nie l’existence d’un tel accord.Lire la suite sur jforum.fr […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.