Qatar : l’Egypte exige des mandats contre 26 terroristes©

0
17

L’Egypte exhorte Interpol à diffuser des notices rouges contre 26 terroristes liés au Qatar. 

Interpol

 

Le Caire : l’Egypte a commencé à lancer les procédures nécessaires pour exiger qu’Interpol mette sur liste noire 26 terroristes liés au Qatar, selon les sources de la sécurité égyptienne.

Elle veut qu’ils soient ajoutés à la Notice Rouge d’Interpol*, dans le but de les faire arrêter et qu’ils puissent être remis aux autorités égyptiennes.

Ces terroristes sont les mêmes qui ont été blacklistés il y trois jours par l’Arabie Saoudite, le Bahrein et l’Egypte.

L’ancien aide du Ministère de l’Intérieur égyptien Hani Abdul Latif a délcaré à Asharq al-Awsat : « Le fait de contacter Interpol va jeter la confusion dans l’esprit des terroristes et leur laissera une faible marge de manœuvre ».

Youssef al-Qaradawi, de nationalité égyptienne, qui détient un passeport qatari, fait partie de ceux qui ont été mis sur liste noire.

Le Directeur de l’Unité du Contre-Terrorisme au sein de l’Administration des Affaires Stratégiques et de la Sécurité Nationale Abdul Mehdi Mutawe a déclaré à Asharq Al-Awsat qu’il pense que cela sera difficile de faire transférer Qaradawi aux autorités égyptiennes parce qu’il détient aussi le passeport qatari.

On pense qu’il y a des dizaines d’extrémistes (islamistes) égyptiens qui résident au Qatar, en Turquie ety dans d’autres pays depuis le renversement de l’ancien Président Mohamed Morsi en 2013. Ces personnages incitent à la violence contre les autorités égyptiennes et financent des opérations terroristes à l’intérieur même de l’Egypte.

Abdul Latif explique que ces requêtes envoyées à Interpol sont d’abord faites par le Bureau du Procureur Général en Egypte et qu’elles sont ensuite envoyées à l’organisme international (Interpol -Lyon, France).

Quand celui-ci reçoit les Notices Rouges, il  les examine avec le pays qui a fait la requête. Elles peuvent être distribuées à tous les pays qui font partie de l’accord protocolaire relatif à la Notice Rouge.

Le fait qu’Interpol a d’abord été approché en premier lieu fera pression sur les fugitifs, ajoute Abdul Latif.

Tout cela est destiné à révéler tous les complots terroristes et les pays qui les parrainent, insiste t-il à dire.

« Nous avons toujours dit que le terrorisme est soutenu en sous-main par des conspirations organisées par des services de renseignements internationaux. Je pense que c’est devenu évident pour le monde entier. Les renseignements internationaux fabriquent le terrorisme et l’utilisent afin de servir leurs intérêts et d’atteindre leurs objectifs » tient-il à souligner.

, le 13 juin 2017

Les notices rouges (parfois encore abusivement appelées « mandats d’arrêt internationaux ») sont des messages d’alerte internationaux diffusés par l’Organisation internationale de police criminelle connue sous le nom d’Interpol utilisés par les services de police pour communiquer à leurs homologues du monde entier sur des infractions, des malfaiteurs et des menaces. Interpol les diffuse à tous ses pays membres à la demande d’un pays membre ou d’une entité internationale autorisée.

Abdul Sattar Hatita

More Posts

english.aawsat.com

Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here