Home International Golan : un seul missile décapite les 16 chefs de Daesh©

Golan : un seul missile décapite les 16 chefs de Daesh©

3
28
Un seul missile décapite le commandement de Daesh à la lisière du Golan

 

Un unique missile de provenance mystérieuse, qui a pu être tiré depuis le sol ou depuis les airs, tôt mercredi matin, le 7 juin, a éradiqué d’un trait d’un seul la totalité du commandement de l’Etat Islamique sur le Golan syrien, selon les sources des renseignements militaires de Debkafile. L’entièreté des 16 chefs correspondant aux « officiers supérieurs » des deux mille membres de l’armée de Khaled Ibn al Waleed, le bras armé des opérations de Daesh sur le Golan syrien, étaient présents à l’intérîeur du bâtiment pris pour cible dans la ville d’al-Shagara, situé dans le triangle où se rencontrent les frontières israéliennes, syriennes et jordaniennes, juste ne face de la Mer de Galilée (Lac de Tibériade) dans le Nord d’Israël.

Ce missile non-identifié a explosé au beau milieu d’un hall d’entrée où se rassemblait les plus hauts échelons du commandement de Daesh dans le secteur, en vue de rompre le jeûne quotidien au cours du mois du Ramadan et mettre sur pied les plans à venir. Aucun d’entre eux n’a survécu.

Parmi eux, on trouve le chef du groupe, l’Emir Abu Dajana al-Idlibi, l’Emir Général du Bassin de Yarmouk, Abu Mohammed al-Makdessi ; l’Emir militaire, commandant des opérations, le Général Abu Udai al-Homsi et l’expert en explosifs du groupe, qui avait al double-casquette de dirigeant religieux, Abu Ali Shabat.

Ils opéraient sous ces pseudonymes afin de dissimuler leurs véritables identités en tant qu’anciens officiers de l’armée irakienne qui ont servi dans les forces armées du disparu sans regrets Saddam Hussein. Ils ont aussi occupé des positions de commandement supérieur au Centre de Commandement syrien de Daesh à Raqqa, quand le « Calife » de Daesh Abu Bakr Al Bagh a décidé de les transférer sur le Golan syrien afin de servir de fer de lance aux attaques qu’ils étaient en train de planifier et qui devaient se dérouler à l’intérieur d’Israël et de la Jordanie.

Cela n’a pris que quelques heures à Al-Baghdadi pour remplacer Magdessi à la tête de l’armée de Khaled Ibn al-Waleed par un homme neuf, Mohamed al-Refaei (alias Abu Hshem al-Askari).

Mardi 6 juin, à la veille de la décapitation par ce mystérieux missile de la force sur le Golan  de l’Etat Islamique, les avions de chasse américains ont agit sur un autre front, en bombardant un convoi des membres des forces iraniennes, syriennes et du Hezbollah, qui circulaient en direction de l’Est depuis la ville de Dera’a au Sud de la Syrie, vers le passage frontalier d’Al-Tanf détenu par des forces pro-Occidentales.

Vidéo des dommages causés par la frappe américaine contre les sbires d’Assad, sur la chaîne russe Rossiya 24. 

Al-Tanf, où les unités d’élite des forces spéciales américaines et jordaniennes onnt établi une garnison, est situé dans le triangle où les frontières syrienne, jordanienne et irakienne convergent. Les avions américains ont détruit plusieurs tanks, des blindés transport de troupe, des pièces d’artillerie et des systèmes anti-aériens, causant aussi des pertes humaines et des blessés, en stoppant ainsi l’avancée de ce convoi vers le passage stratégique.

C’était la deuxième frappe aérienne américaine en trois semaines sur une cible similaire. La première a eu lieu le 18 mai.

Les sources des renseignements militaires de Debkafile révèlent des inquiétudes au sein du Commandement militaire américain que le Général iranien Qassem Soleimani ne décide d’expédier une division des forces spéciales iraniennes par hélicoptère, dans le but de s’emparer de la garnison par surprise et de conquérir le terminal frontalier.

Cette inquiétude s’est accrue à la suite de l’attaque multiple à la bombe et à l’arme à feu, conduite par l’Etat Islamique contre des cibles sensibles de l’Etat Iranien Islamique, en plein cœur de Téhéran, le 7 juin. Les Gardiens de la Révolution Islamistes cherchent à exercer leur vengeance et ils sont en quête d’une victoire militaire extraordinaire afin de couvrir cette humiliation.

Les Commandants américains sont aussi sous pression à un autre titre : les Iraniens et les Syriens ont envoyé des messages secrets à Moscou pour se plaindre amèrement de ces frappes aériennes américaines. Ils ont tous deux fait entendre clairement qu’ils commandent suffisamment de puissance de feu aérienne et d’artillerie pour submerger et nettoyer le terrain de toute force américaine en Syrie. Aussi bien Damas que Téhéran apparaissent se positionner pour un bras de fer majeur entre leurs armées, en employant le Hezbollah et d’autres supplétifs chiites, et le contingent dirigé par les Etats-Unis d’Amérique.

debka.com

Adaptation : Marc Brzustowski

Images de la vidéo sur la frappe américaine contre l’armée syrienne

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

Video: Military Equipment Of Government Forces Destroyed By US-led Coalition Airstrikes In At Tanf Area

Click to see the full-size image

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here