Fermer cette fenêtrre
S'inscrire à la Newsletter de Jforum
ACTUALITES / DEPECHES

Les chiens, "atout" israélien pour différencier civils et "terroristes" lors d’une éventuelle offensive contre le Liban

mercredi 11 avril 2012, par Hezbollah, par Liban, par Israël, par terroristes, par chiens

Les soldats israéliens se préparent à une invasion terrestre massive. Dernières nouvelles du front sud. Selon le Haaretz, des unités spéciales israéliennes s’entraînent à une invasion terrestre massive du Liban dans l’éventualité d’une reprise des affrontements avec le Hezbollah.

hamid.soltani

Sur cette photo d’archives datant de 2007, un chien d’une unité canine militaire israélienne s’en prend à une Palestinienne lors d’un raid en Cisjordanie. photo Reuters

Dans le cadre de cette préparation, les unités spéciales sont formées à la destruction de bases d’entrainements et d’aires de lancement de roquettes en quelques jours, selon des informations obtenues des services de renseignements par le quotidien israélien.

Mais au-delà de ces premières opérations, il s’agirait bien d’occuper le terrain. Tirant les leçons de 2006, l’état major israélien aurait conclu qu’en cas de nouvelle offensive contre le Hezbollah, l’armée de terre israélienne devrait être fortement mise à contribution. Alors que la guerre de 2006 avait été marquée par un usage lourd de l’aviation militaire israélienne, dans un nouveau conflit, les troupes israéliennes devraient être prêtes à une guerre au sol en général, et à une guerre urbaine en particulier. Un scénario dans lequel les civils sont souvent les victimes de tirs croisés.

D’où la formation parallèle des soldats israéliens aux implications légales d’une offensive terrestre, raporte le Haarezt dans son édition du 8 avril.

"Tout ce que nous avons vu avec les flottilles (pour briser les blocus de Gaza, mai 2010, ndlr), l’opération Plomb durci (contre Gaza en décembre 2008, ndlr) et leurs implications en termes de droit international ont laissé une profonde impression sur nous", explique le lieutenant-colonel Sahar Abergil, commandant de l’unité spéciale d’élite Yahalom. "J’espère que nous prendrons en considération le droit international pendant les combats", poursuit le responsable militaire cité par le Haaretz.

Dans leur tentative de respect du droit international en temps de guerre, les soldats israéliens seront aidés de chiens. Un commandant d’une unité israélienne canine, qui a pris part aux entraînements, affirme en effet au quotidien israélien que ses chiens savent faire la différence entre un civil et "un terroriste". "Comment font-ils, c’est notre secret", ajoute-t-il.

Quand une maison dans laquelle l’ennemi pourrait se cacher est encerclée, les soldats doivent d’abord donner l’ordre à tout le monde de sortir. Ceux qui ne sortent pas sont considérés comme suspects, et alors, les chiens reçoivent l’ordre d’attaquer, rapporte le Haaretz.

"Notre objectif est que les chiens n’attaquent pas les civils", insiste le lieutenant-colonel Abergil.

Les soldats apprennent également à gérer les "dilemmes moraux".

Exemple : Que faire quand une femme vêtue d’un manteau s’approche avec un enfant ?

Faut-il l’abattre, la blesser, crier ? Est-elle sourde, est-elle un terroriste camouflé ? "Nous essayons d’apprendre aux soldats à utiliser leur bon sens. Mais en fin de compte, c’est la guerre", dit Abergil.



Retour Page d'accueil du site

Vous pouvez réagir à cet article, le Forum est un espace de liberté et d'échange, toutefois il est soumis aux règles suivantes :
Tout commentaire à caractère raciste, antisémite, diffamatoire, injurieux et grossier pourra donner lieu à la suppression de votre compte .
Tout commentaire n'engage que son auteur et Jforum n'est en aucun cas partie prenante dans les divers propos de vos commentaires.
LES ARTICLES DE JFORUM

2 Messages de forum

  • ODEURS DE GRAISSES D’ARMES DE POUDRE ET D’EXPLOSIFS sont parfaitement identifiables et sont persistants et pénétrants...les Civils auront intérêt à ne pas toucher à ces types de matériels au risque de ne pas être épargnés.. De toute façon la notion de distinction entre civils et combattants est obsolète hélas depuis fort longtemps/ .....

    Répondre à ce message

  • En lisant cet article je pense aux soldats de tsahal ces soldats de 20/ 23 ans à qui on va demander de retourner en cas de crise avec le hezbollah au Liban pour se battre contre des fous de Dieu qui n’ont absolument rien à perdre pas même leurs petites vies guerrière haineuse. Israël a subi de nombreuses guerres depuis 1948 et chaque fois c’est une guerre à 1 contre 10 voir 20 voir 50.. Maintenant cela doit cesser les voisins d’Israël doivent payer au prix fort toute action belliqueuse. Pas de troupe au sol ....Uniquement l’aviation pour des frappes chirurgicales sur les bases de tir ou qu’elles soient.....Pas d’état d’âme eux n’en ont aucun. Par contre ces mêmes voisins belliqueux peuvent très bien se lasser de recevoir des coups. Vous allez dire de quoi je me mêle ! Je veux la paix ......

    Répondre à ce message

Réagir à cet article




Liens et Partenaires
| Plan du site | Contactez-nous | Suivre la vie du site RSS 2.0