Fermer cette fenêtrre
S'inscrire à la Newsletter de Jforum
ACTUALITES / DEPECHES

l’analyse de Gilles-William Goldnadel sur les présidentielles.

mardi 24 avril 2012, par Sarkozy, par Hollande, par Presidentielles, par Israël, par Juifs, par Gauche

Interview de Gilles-William Goldnadel pour JForum.fr, quelques heures après la proclamation des résultats du premier tour des élections présidentielles. Rappelons les résultats quasi définitifs obtenus par les dix candidats :

hamid.soltani - François Hollande (PS) 28.63%

- Nicolas Sarkozy (UMP) 27.08%

- Marine le Pen (FN) 18.01%

- Jean-Luc Mélenchon (FDG) 11.13%

- François Bayrou (Modem) 9.11%

- Eva Joly (EELV) 2.28%

- Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 1.80%

- Philippe Poutou (NPA) 1.15%

- Nathalie Arthaud (LO) 0.57%

- Jacques Cheminade (SEP) 0.25%

M. Gilles-William Goldnadel, que vous inspirent les résultats de ce premier tour des élections présidentielles ?

Sarkozy est en position très difficile, car même si l’on fait une addition brutale des scores obtenus par les divers candidats de droite, une majorité théorique est acquise. Mais nous savons tous que le report des voix fonctionne mieux à gauche qu’à droite. De plus, les dégâts engendrés par la politique de Sarkozy sont tels que beaucoup hésiteront à voter pour lui au second tour. Mais il n’est pas impossible que Sarkozy puisse retourner une situation difficile.

À quoi attribuez-vous cette déception de la droite vis-à-vis de Sarkozy ?

La grande erreur de la droite et de Sarkozy a été de ne pas avoir suffisamment dénoncé l’alliance de la gauche et de l’extrême gauche. Alors que la gauche a su priver la droite de son alliance avec la droite extrême, alors que l’on trouve normale l’alliance de la gauche avec l’extrême gauche, et de sa composante islamo-gauchiste.

La Communauté juive a été déçue par Sarkozy, Hollande est-il une alternative ?

Bien que Sarkozy n’ai pas tenu tous ses engagements à l’égard d’Israël, il faut dire clairement que la gauche est très dangereuse, à cause de sa forte composante islamo gauchiste. Au demeurant, le vote juif ne s’y est pas trompé. La gauche est trop proche de l’islamisme, et de plus elle n’est plus crédible aux yeux des juifs de France. Certaines officines juives de gauche ont brandi la crainte de l’extrême droite. C’est le vieux réflex imprimé de la communauté pour mieux la piéger à gauche. Mais ça ne prend plus.

L’affaire Mérah a été très révélatrice à cet égard, où des les premiers instants les médias ont voulu incriminer la droite, et ont refusé de voir que les actes barbares commis l’ont été au nom de l’islamo fascisme. Dès lors Mérah est devenu un simple illuminé, et ses intentions de venger les Palestiniens ont été passé sous silence.

Pire le Maire de Paris quelques après cet attentat odieux a reçu le terroriste Salah Hamouri en héros à l’hôtel de ville de Paris. Il a donc fait l’impasse sur la mort de juifs à Toulouse, en recevant un illuminé palestinien.

Ce vote semble être un vote de rejet, Quels en sont les motifs ?

Derrière les problèmes liés à la crise, il est clair que l’anti-sarkozisme est sous-tendu par un anti-américanisme, et un rejet d’Israël. Une partie de l’électorat notamment dans les banlieues voit en Sarkozy le candidat des Juifs voire même un juif. Que l’une des premières mesures prônée par Mélenchon soit l’abrogation de l’accord entre l’Union Européenne et Israël en dit long, sur le sujet.

Que pensez-vous des prises de positions de certains dirigeants communautaires, notamment à l’égard de Marine le Pen ?

Il faut être sévère à l’égard de ceux qui ont fait preuve d’hémiplégie en ne condamnant pas le vote pour Mélenchon, Arthaud, et Poutou, voire même Eva Joly. Ils ont crée un grand déséquilibre entre l’extrême gauche et l’extrême droite. Le plus grand danger aujourd’hui n’est pas la droite mais l’islamo-gauchisme.

Il est insupportable de voir les dirigeants communautaires ne dénoncer qu’un seul « Front », le Front National, et non le Front de Gauche. En cela ils sont en net décalage avec la base communautaire, pour qui l’islamo-gauchisme est le plus grand danger.

Face à cette situation quelles sont les options possibles pour Sarkozy durant cette campagne du second tour. Certains disent qu’au premier tour il était seul contre neuf, ce qui était un handicap. Pour le second tour ils ne sont plus que deux et les choses vont s’équilibrer.

Sarkozy a un handicap, il n’a pas été en phase avec son électorat. Pour gagner il devra séduire la droite et le centre. Il n’a pas été convainquant pour ces deux franges de la communauté nationale. Le sera-t-il au second tour ? On verra bien.

Vous êtes actuellement en Israël, comment les juifs francophones appréhendent cette élection ?

Ils la suivent avec un grand intérêt. Ils ne sont plus dupes de la gauche française. Ils s’attendent à des lendemains qui déchantent. La rupture avec la gauche est consommée. La gauche n’est plus la gauche dans laquelle ils se reconnaissaient. Les juifs sont orphelins de la gauche.

JForum.fr



Retour Page d'accueil du site

Vous pouvez réagir à cet article, le Forum est un espace de liberté et d'échange, toutefois il est soumis aux règles suivantes :
Tout commentaire à caractère raciste, antisémite, diffamatoire, injurieux et grossier pourra donner lieu à la suppression de votre compte .
Tout commentaire n'engage que son auteur et Jforum n'est en aucun cas partie prenante dans les divers propos de vos commentaires.
LES ARTICLES DE JFORUM

10 Messages de forum

  • Goldnadel est probablement celui qui analyse le mieux la situation.

    Répondre à ce message

  • Mais cher ami, William devrait tenir compte que les deux grands parti de France sont ,l’un comme l’autre pour la creation d’un pays dit palestinien AVEC JERUSALEM comme capitale Votons, nous juif FRANCAIS, pour le moins antisemite des deux :SARKOZY

    Répondre à ce message

  • En resume, l’extreme-gauche est de plus en plus anti-semite, et l’extreme-droite l’est moins ! Bon...

    Répondre à ce message

    • Non, il ne dit pas que l’extreme droite est de moins en moins antisémite. Il considère que l’antisémitisme de l’extreme gauche (pour ma part, je pense que c’est la gauche dans son ensemble) est bien plus dangereux, bien plus vivace. Cet antisémitisme là ne semble gener personne, ni a droite ni a gauche, puisque le PS n’a aucune honte a s’allier avec l’extreme gauche antisémite, et que la droite -a qui on interdit de s’allier au FN- ne dénonce pas l’alliance PS-extreme gauche (PC inclus évidemment) comme étant moralement très comparable a une alliance UMP-FN. Le chantage au FN marche encore.

      Je suis en plein accord avec lui. L’extreme gauche, en france ou ailleurs, est notre ennemi n°1...

      Répondre à ce message

  • Sarkozy n’ jamais ètè en phase avec son electorat de 2007.Il les a trompè, plus d’une fois, il a un style très irritant, il est le caniche de mme Merkel, il applique les directives de Bruxelles sur l’ immigration maghrebine a jets continus, sa gestion de la crise financière est unilatèralement au service des banques qui se sont plantès et qui doivent assumer leurs erreurs.En bref il a desertè la droite, et 5 ans plus tard la droite le dèserte.C’ est aussi simple que cela.L’ UMP est bien plus a gauche que ne l’ ont jamais étè les aucun centriste du passè.La droite doit se refonder en France et ce sera dans la douleur de 5 ans sous la babouche des islamo-gauchistes.Avec un ami comme sarkozy on peut presque se passer d’ ennemis,tant pis pour lui et malheur à nous.

    Répondre à ce message

    • Je lis les réactions et, tout en comprenant ce qui anime les intervenants, je me questionne quand même sur le point suivant : Il est humain que nous nous inquiétions du positionnement de l’un ou de l’autre vis à vis d’Israêl mais, nous sommes avant tout Français et au delà du problème des relations franco-israêlienne, nous devons, à mon avis, donner priorité au meilleurs programe pour la France. Certains s’inquiètent ou s’indignent des relations Franco palestinienes de l’un ou l’autre des candidats et cela me fait un peu penser à mon père, qui avait été déporté, lmorsqu’il s’indignait des relations franco allemande, sous Degaulle. Aujourd’hui, non seulement plus personne ne s’en inquiète mais l’allemagne est devenue un exemple. Alors, certes, il y a eu la repentance allemande, mais pas de tous.Je me souviens qu’en 1965, lorsque j’étais à Tel aviv, certains préféraient marcher plutôt que de de monter dans un autobus Mercedes. La France est notre pays et le choix du candidat doit se faire en fonction du meilleurs programe pour le pays et ce, sur tous les sujets et non seulement sur la politique étrangère. Les juifs qui ont fait le choix de partir ont seuls le droit de penser autrement.

      Répondre à ce message

  • Ce que je crains le plus, ce sont les mouvements "spontanés" d’Indignés qui vont se multiplier après les élections, quand le Président devra annoncer les mesures de rigueur qui ont été occultées pendant la campagne : Or, qui dit "Indignés", dit "finance internationale", dit "A bas les Madoff" et "A bas les banques Lehman et Goldman", et enfin "Mort aux Juifs,". Entendu aujourd’hui à ma salle de gym, sur le conflit israélo-palestinien : ’Je ne parle pas de bons d’un côté et de méchants de l’autre, mais on sait bien qui sont les malins, les commerçants",

    et comme par hasard : "L’image de Bernard Madogg apparaît très brièvement, furtivement dans le clip officiel de campagne de François Hollande, c’est presque une image subliminale" http://danilette.over-blog.com/arti... il va encore falloir faire ses valises.

    Répondre à ce message

  • Pour résumer ma pensée : je ne suis pas optimiste du tout. La montée des extrêmes, le rejet de Sarkozy vont amener Hollande au pouvoir. C’est une personnalité inconsistante, un ectoplasme qui va être à la merci de son entourage. Avec lui le dernier qui parle a raison. Il me fait penser à Rabbi Jacob qui donne raison à son premier interlocuteur, puis au deuxième qui dit exactement le contraire. Et quand un troisième personnage lui fait remarquer l’inconsistance de son jugement en disant « Rabbi, ils ne peuvent pas avoir raison tous les deux ! » il lui répond « toi aussi tu as raison ». Hollande aurait fait un bon premier ministre 3ème République lorsque cela ronronnait. Il ne peut pas être un bon président face à la crise. Hollande va commencer par mettre ses proches dans de bons postes (Ségo. au perchoir, Aubry Premier Ministre, même Thomas aura un bon poste…) et il va commencer à distribuer des prébendes avec des caisses vides. Donc avec Hollande la France ou plutôt l’Etat Français va aller vers une faillite rapide. Montée des taux d’intérêts, déclassement assuré, fuite des capitaux et des entrepreneurs, chômage en hausse. Il sera à la merci de Mélanchon qui va faire monter la mayonnaise du mécontentement social. Le deuxième axe de sa politique sera lié aux idées de la Martine Aubry sur l’immigration : ouverture des frontières sans contrôle, régularisation massive des clandestins baptisés « sans papiers », multiculturalisme, discrimination positive (qui se traduit par une discrimination négative à l’égard des « français de souche » baptisés sous-chiens par les musulmans) etc.… Troisième axe de développement politique : un « non alignement » de la France, qui va faire du tiers-mondisme ce qui va évidemment se traduire par une dégradation des relations avec Israël (reconnaissance à l’ONU d’un « état » palestinien unilatéral, dénonciation des accords UE-Israël, boycott officiel des produits d’Israël baptisés « produits des colonies »). Ouverture accrue vers le monde arabe, dont la presse-purée chante le pseudo-printemps. Ce qui va se traduire évidemment par une augmentation massive de l’immigration vers la France de masses arabes paupérisées par la guerre civile arabe (nous aurons le droit à des hordes de Tunisiens, Libyens, Syriens, Irakiens…) et à un gaspillage des deniers de l’Etat en aide vers ces pays. Ce qui va faire de Marine le Pen et du Front national, qui entre temps va changer de nom, un alternative crédible dans cinq ans. Pour les juifs de France tout ceci va se traduire par une dégradation sensible de leur situation. Je prévois une émigration massive, vers Israël et/ou les Etats-Unis-Canada-Australie. Mais la rien de nouveau sous le soleil. « Il arriva que le Pharaon mourut et qu’il fut remplacé par un nouveau Pharaon, qui ne connaissait pas Joseph ».

    Répondre à ce message

Réagir à cet article




Liens et Partenaires
| Plan du site | Contactez-nous | Suivre la vie du site RSS 2.0