Home Dépêches Finale OM-Atlético: l’ambiance monte d’un cran à Lyon !

Finale OM-Atlético: l’ambiance monte d’un cran à Lyon !

1
254

Finale OM – Atlético : l’ambiance monte d’un cran à Lyon !

L’Olympique de Marseille rencontre l’Atlético de Madrid, ce mercredi soir en finale de la Ligue Europa, à Lyon (20 h 45). Soutenu par toute une ville et une bonne partie du pays, l’OM a l’occasion d’aller chercher son deuxième titre européen. Cela faisait quatorze ans qu’un club français n’était pas allé en finale d’une Coupe d’Europe.

MERCREDI 16 MAI
18h26
Souvenirs souvenirs….
 
A quelques heures du coup d’envoi face à l’Atlético de Madrid, petit flashback en 1993, jour d’une autre finale, de Ligue des champions cette fois, où l’OM s’était imposé (1-0) face à l’AC Milan. Vous saurez tous les reconnaître ? 
 
 
18h15
Marseille continue de se parer de bleu et blanc…
 
 
 Champions du monde, joueurs ou dirigeants : toute la France, ou presque, rangera, l’espace d’une soirée, sa fibre régionale pour pousser derrière Marseille.

De Bordeaux à Nice, de Montpellier à Lille, de Guingamp à Strasbourg, la France du football, à l’exception de quelques poches de résistance, sera derrière Marseille pour l’aider, à distance, dans sa quête de reconquête, mercredi soir. Telle est la magie de la Coupe d’Europe.

L’histoire se répète. Déjà en 1993, à Munich contre l’AC Milan, l’OM deux ans après son douloureux échec aux tirs au but à Bari, avait pu bénéficier d’une unanimité nationale.

Enfant de la Castellane, dans les quartiers nord de Marseille, Zinedine Zidane donne le ton. « A Marseille, il y a tout ce que j’ai vécu quand j’étais jeune. J’étais dans ces tribunes, c’étaient mes premiers moments de foot. Donc, oui, je vais regarder la finale avec attention. Et je vais bien sûr être content s’il leur arrive quelque chose de bien ».

Egalement présent lundi à Bastia à l’occasion d’un match de gala en faveur de l’association « un sourire pour la vie » de Pascal Olmeta, Laurent Blanc renchérit. « Sur un match c’est jouable. En tout cas, on est à fond avec eux, lâche l’ancien Phocéen (1997-1999). Ils ont en plus l’avantage de jouer en France, à Lyon. »

LIRE AUSSI >Soprano à Griezmann : «Je t’aime bien, mais c’est la guerre»

Vraiment ? La tension était pourtant palpable, ces dernières semaines, entre Jacques-Henri Eyraud et Jean-Michel Aulas, les deux présidents de l’OM et de l’OL. Mais, aujourd’hui, tout semble normalisé. A Lyon, on joue l’apaisement. « Je souhaite qu’un club français remporte cette épreuve », promet JMA. Lucas Tousart, son milieu de terrain, lui emboîte le pas. « Je suis français, je supporte une équipe française. »

 

En revanche, le discours est tout autre chez les supporters des Gones. « Pour moi et pour beaucoup de mes potes, il est inconcevable d’espérer le succès de l’OM. C’est une humiliation de voir notre grand rival en finale chez nous, assène Nicolas, abonné au Virage Nord du Groupama Stadium. Beaucoup de supporters rhodaniens aujourd’hui détestent beaucoup plus l’OM que les Verts. J’espère qu’ils vont perdre. Et je sais qu’énormément de fans de l’OL partagent mon opinion. »

Avec ses mots, plus policés, Nasser Al Khelaïfi, le président du PSG, avait aussi, samedi, marqué sa différence. « Avec l’OM mercredi en Ligue Europa ? Ça, si on est Parisien, c’est difficile. »

www.leparisien.fr

OM – Atlético : que pense la presse espagnole de l’Olympique de Marseille ?

La ferveur commence à monter avant cette finale. Si en France on pense que l’OM est clairement en position d’outsider, qu’en est-il en Espagne ? Foot Mercato a pris la température de l’autre côté des Pyrénées..

 

Voici ce que pensent les journalistes espagnols de l'OM
Voici ce que pensent les journalistes espagnols de l’OM
©Maxppp

La grande soirée approche. Ce mercredi soir à 20h45, l’Olympique de Marseille affronte l’Atlético de Madrid sur la pelouse du Groupama Stadium de Lyon. Forcément, compte tenu du passé récent des deux formations sur la scène européenne, le club espagnol semble être favori, lui qui a disputé deux finales de Ligue des Champions ces dernières années (2014, 2016). Et en Espagne, on semble également que les Colchoneros ont un temps d’avance. « Cette finale sera du 60-40 en faveur de l’Atlético », nous indique ainsi le journaliste qui suit l’actualité de l’Atlético Victor Molina.

Payet et Thauvin, les grands dangers marseillais

« Après avoir vu l’OM surtout en Europa League, je pense que la principale qualité de cette équipe est son jeu offensif avec ses joueurs de devant. […] Pour moi c’est du 70-30 pour l’Atlético parce que c’est une équipe qui a été plus présente dans les grandes finales ces dernières années », nous explique notre collègue Iván Vargas. Même son de cloche pour la journaliste Tania Martín : « objectivement, je pense que l’Atlético est le grand favori pour gagner cette finale, mais on sait que dans le football tout peut arriver. En terme de pourcentage, 70-30 en faveur des hommes de Simeone », qui ajoute que « l’OM est une grande équipe, qui vient de faire une bonne saison en championnat de France, et un bon parcours dans la compétition. Devant, l’équipe a deux grands joueurs comme Payet et Thauvin, qui peuvent poser beaucoup de problèmes à la défense de l’Atleti ».

Constat partagé par Victor Molina qui explique « que Payet et Thauvin sont les deux joueurs qui peuvent créer le plus de danger à l’Atlético. Ils sont rapides, habiles et intelligents. Je pense que Luiz Gustavo est un autre joueur à prendre en compte parce qu’il fait le sale boulot ». Il ajoute tout de même que les Colchoneros craignent aussi les supporters marseillais suite à ce qui s’est passé en 2008, et que les supporters rojiblancos estiment que « le point faible de l’OM est sa défense »« Payet et Thauvin sont les plus craints », explique Iván Vargas, qui ajoute que le joueur qui « lui plaît le plus est Bouna Sarr ».

Et le duel Garcia – Simeone alors ?

« Je pense que dans une finale, même si la tactique est parfaitement en place, c’est la psychologie qui gagne. L’expérience dans ce type de rencontre donne un grand avantage face au rival. Tant Simeone que Garcia sont des idoles dans leur club et c’est pour le fait d’avoir fait les choses bien. Ils savent utiliser leurs armes tactiques. Un duel serré sur le banc », explique Tania Martín. Constat partagé par Victor Molina : « le duel entre Simeone et Rudi Garcia promet d’être passionnant. Même s’il faut reconnaître que dans une finale il y a beaucoup de choses qui peuvent mettre à mal ce qui avait été préparé sur le tableau ».

Que prépare Diego Simeone – qui assistera à la rencontre depuis les tribunes – à l’Olympique de Marseille ? Voici quelques éléments de réponse des journalistes espagnols : « comme l’a dit Simeone en conférence de presse, ce sont deux équipes qui ont certaines choses en commun, comme les coups de pied arrêtés, cette tendance à profiter de la deuxième action… En revanche, je crois que l’OM est plus offensif, donc ça pourrait être un match similaire au Arsenal-Atlético de Londres, avec un Simeone déterminé à laisser le ballon à l’OM et attendre derrière pour aussi profiter de la vitesse de Griezmann et Costa », confie Iván Vargas.

« Je crois que Simeone va jouer avec 3 milieux (Thomas, Saul et Gabi) avec Koke en mediapunta pour servir Griezmann et Costa. J’imagine qu’ils chercheront à être très intenses dans les premières 15-20 minutes pour marquer un but rapidement et prendre l’avantage au score », prédit Victor Molina. Tania Martín mise aussi sur un Atlético d’attaque d’entrée : « Simeone est devenu un expert dans la préparation des finales, et si on regarde, toutes les finales ont été préparées de façon différente, ni mieux ni moins bien, mais différemment. C’est pour ça que mercredi, on attend qu’il sorte son onze de gala, et sans surprise, le but sera d’attaquer en premier pour marquer le plus rapidement possible et jouer avec l’adversaire ». Réponse ce soir à Lyon !

1 COMMENT

  1. Je ne regarde jamais le soccer, “sport” de bambins fragiles, mais comme je finis toujours par connaître tôt ou tard, le résultat sur la page “Actualités” de Google, je suis à chaque fois ravie quand la France perd : 3-0 ce soir, bien profond quoi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here