Eurovision 2018 : victoire d’Israël, grâce à Neta Barzilaï

10
2373

Le BDS aura une fois de plus perdu son pari. La représentante d’Israël à l’Eurovision, Neta Barzilaï a remporté la finale du concours de l’Eurovision 2018 qui se déroulait à Lisbonne.

Après un suspense quasi-intenable entre quelques pays en tête de tableau, l’Autriche, la Suède et Chypre, et Israël, Neta Barzilaï était arrivée en 3e position après le vote des jurys des vingt-six pays qualifiés pour cette finale. Il restait alors à décompter et rajouter les points obtenus par chaque pays dans les votes des spectateurs.

Nouveau suspense, et malgré la campagne agressive du BDS sur les réseaux sociaux pour faire perdre la chanteuse israélienne, elle a obtenu au total 529 points, loin devant Chypre avec 436 points et l’Autriche avec 342 points. Plusieurs pays ont accordé 12 points à Israël dont l’Autriche, la France et la Finlande.

C’est la quatrième fois qu’Israël remporte ce concours. Heureuse et émue à la fois, Neta Barzilaï a exécuté une nouvelle fois son chant “Toy” devant un public chaleureux.

Elle a exprimé sa joie au micro des présentatrices, soulignant qu’il s’agit d’une “victoire pour les gens différents”. Et surtout, elle a hurlé devant l’assistance “I love my country! Next time in Jerusalem!”

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou l’a immédiatement appelée, lui confiant que toute la famille Netanyahou avait passé la soirée devant la télévision en espérant sa sa victoire.

“Neta! Vous êtes formidable! Merveilleuse! ‘Kapara‘ sur vous!! L’an prochain à Jérusalem! Nous vous attendons et vous aimons! Vous êtiez une excellente ambassadrice d’Israël!”

La ministre de la Culture et des Sports Miri Reguev: “‘Kapara sur vous! Vous nous avez tous émus et avez apporté un immense prestige à Israël. Vous avez offert un merveilleux cadeau à Israël pour son 70e anniversaire et pour les 51 ans de la libération et de la réunification de Jérusalem. L’an prochain, nous ferons tout pour accueillir l’Eurovision dans les meilleures conditions et pour montrer au monde le vrai visage d’Israël”.

Shraga Blum

Photo Yossi Zamir / Flash 90

 

www.lemondejuif.info

 

Historique

C’est qui ? Netta Barzilai, 25 ans, avait remporté son ticket pour représenter Israël à l’Eurovision en s’imposant dans le télécrochet Rising Star. Mais elle est loin d’être une bleue dans le monde de la musique. Elle a notamment fait le tour de son pays avec son groupe The Experiment et a participé à plusieurs spectacles musicaux.

Le refrain de sa chanson Toy : « Je ne suis pas ton jouet, pauvre idiot ! Je te ferai plier et tu me regarderas danser avec mes poupées sur le rythme de MakaBaka. Pas ton jouet ! »

Israël participera à la première demi-finale, celle du 8 mai, diffusée sur France 4. Si Netta se qualifie, elle participera donc à la finale du 12 mai.

Ce qu’il faut savoir : La chanson Toy a été écrite comme un hymne féministe dans la lignée du mouvement #metoo. Netta pourrait être la première artiste à se produire sur la scène de l’Eurovision avec une loop station (un appareil qui permet d’enregistrer, en direct, des boucles vocales ou musicales).

Le fan dit : « Aucun doute, cette chanson a ce que l’Europe cherchait : différente, originale et inattendue. Rendez-vous à Tel-Aviv pour le concours 2019 ? » (commentaire YouTube)

Le hater dit : « Chers fans de l’Eurovision, dites-moi la vérité : tous les ans, vous plébiscitez une chanson atroce juste pour vous moquer des Européens, c’est ça ? La Roumanie l’an dernier, Israël aujourd’hui. Ha ha, c’est marrant. STOP ! »

20 Minutes dit : Israël nous paraît être le mieux placé pour remporter l’Eurovision cette année. Netta a indéniablement le charisme nécessaire pour marquer les esprits et occuper la scène. Et sa chanson Toy, avec ses audacieuses imitations de poule, se démarque aisément au milieu des ballades, avec son refrain qui reste en tête et donne envie de danser. Le morceau enthousiasme les observateurs et les bookmakers. Ceci dit, n’oublions pas que ce ne sont pas forcément les favoris annoncés qui s’imposent au concours.

20minutes.fr

10 COMMENTS

  1. Ce qui m’étonne c’est qu’Israël participe à un concours Eurovision qui en fait n’est destiné (ou ne devrait l’être) qu’à des pays européens. Quant au look de la chanteuse, ça laissait à désirer mais pour d’autres également, tout change il faut s’y faire.

    • Si vous étiez moins fainéante, vous vous seriez renseignée avant d’écrire vos inepties habituelles : l’Eurovision concerne tous les pays membres actifs de L’UER. Ce qui explique que bon nombre de pays non européens y participent, comme Chypre ou l’Australie …
      Ses membres sont des diffuseurs soit de pays situés dans la Zone européenne de radiodiffusion soit des diffuseurs de pays situés en dehors de cette zone mais membres du Conseil de l’Europe. Tous doivent être membres de l’Union internationale des télécommunications. Cela inclut donc des pays situés en Europe, en Asie et en Afrique. Le Concours est aussi retransmis en direct sur les autres continents, notamment en Afrique du Sud, en Australie, au Canada, en Corée du Sud, aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Chine.

  2. Ce sont les téléspectateurs qui ont fait gagner Netta : ils voulaient une chanson virevoltante, entraînante, originale qui donne envie de péter les planchers sans se prendre la tête.
    A une autre époque, le groupe “Début de soirée” rebutait l’intelligentsia artistico-médiatique des milieux autorisés comme aurait dit Coluche et pourtant, leur chanson “Nuit de folie” a été un immense tube parce qu’il donnait envie de se déhancher dessus et de casser le plancher.

  3. Quel pied de nez à BDS !
    A dire vrai Netta nous a vengé contre les malveillants et Hachem a soutenu pour que les médisances de BDS cessent.
    Et pour enfoncer le clou, L’an prochain à Jérusalem !

  4. C’est une bien belle surprise, et je ne peux pas m’empêcher de rigoler en pensant aux bds qui ont tout fait pour tenter de faire barrage …
    En tout cas, cela veut dire que le public est bien moins anti-israélien que les médias veulent le faire croire, et qu’il a compris que le message porté par cette chanson et cette chanteuse qui assume avec bonheur et aisance sa différence, est universel.
    Bravo Neta, bravo à tous les artistes !
    et l’an prochain à Jérusalem, pour une grande fête joyeuse !

  5. Eurovision, Giro, Iran off, Ambassade US…
    Yéroushalaïm chel Zahav…

    Il y a des BDS et autres Macron qui vont se poser des questions…

    Notre petit pays qui est si grand en tout

    Nous n’avons pas choisi d’être Juifs,
    Mais on a eu beaucoup de chance

    Merci à D. et nos Parents

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.