Consistoire : E. Gougenheim demande l’annulation

24
1308

Texte d’Evelyne Gougenheim, candidate aux prochaines élections pour le renouvellement des membres du Consistoire qui auront lieu le 26 novembre 2017


 

“Monsieur le Grand Rabbin,

Monsieur le Rabbin,

Madame la Présidente,

Monsieur le Président,

A moins de deux semaines du jour du vote, alors que les professions de foi ne sont toujours pas arrivées (!) je tiens à vous informer que vous ne recevrez pas ma profession de foi.

Ceci suite à une décision prise par la Commission électorale du 6 novembre et validée par le Conseil d’administration du 8 novembre.

Retour sur les faits.

  1. Profession de foi

Le coût d’acheminement des professions de foi s’élève à plus 27 000 euros selon leurs dires. Au lieu de diviser ces coûts par candidat comme cela a toujours été le cas, il a été décidé de le diviser par le nombre de « listes », la « liste » de M Mergui et la « liste » de M Revcoleschi, les deux autres candidats se disant indépendants ayant déclaré ne pas vouloir produire de profession de foi. De ce fait, j’ai été considérée comme une « liste » et taxée à plus de 9000 euros.

Procédé abusif pour éliminer une candidature.

Il convient de rappeler que les candidatures sont supposées uninominales avec des «regroupements» possibles. 

  1. Composition de la Commission électorale

La Commission électorale nommée par le Conseil d’administration ne comprenait que quatre membres le 6 novembre, les autres étant absents. Parmi ces quatre personnes M.Ghenassia, le cousin de M.Bohbot l’un des principaux candidats.

Nous n’avons pas eu de copie des procès-verbaux de cette Commission, mais une brève lecture en Conseil. Lecture des procès-verbaux, pas de copie !

  1. Liste des bureaux de vote:

On nous annonce 49 bureaux de vote dont l’un sur le chantier du Centre du XVIIème et à St Denis, synagogue fermée depuis plusieurs mois. On se souvient que pour le vote de changement des statuts, il n’y en avait eu qu’un seul. Avec quarante-neuf bureaux de vote, il n’y aura aucun contrôle. Lecture de cette liste, pas de copie !

  1. Liste des présidents de bureaux de vote

Lecture en Conseil des noms des présidents et de certains assesseurs : pas de copie ! La plupart des bureaux seront présidés par des présidents de Communauté, en majorité cooptés. Lecture des noms, pas de copie !

  1. Fichier des électeurs

Un rapide contrôle que j’ai effectué a permis d’identifier des électeurs non-adhérents au Consistoire de Paris. En fait la nébuleuse d’associations qui permet des flux financiers non contrôlés, permet également d’inscrire des «électeurs» non contrôlés ! Ceci bien entendu est non-conforme aux statuts.

Quant aux électeurs du Bureau 47, le Bureau du vote par correspondance, plus de 1000 électeurs, qui sont-ils ? Les donateurs du Secours Juif France entière ? Ou de je ne sais quelle autre association ?

  1. Comptes détaillés

Enfin, le tableau ne serait pas complet sans mentionner le nouveau refus de me transmettre les comptes détaillés. Ceci pour une information globalisée sur l’ensemble des associations liées au Consistoire (tableau ci-joint).

Après douze ans de mandat, on peut, plus que légitimement, s’interroger.

Je vous informe de ma demande d’annulation de ces élections non conformes aux statuts, non démocratiques et non éthiques, une honte pour l’Institution bicentenaire ainsi manipulée

Evelyne Gougenheim”


ANNEXES

tableau et articles de M. Moïse Cohen et de M. Eric Gozlan 

Le tableau ci-dessous a été établi grâce aux statuts à jour qui m’ont été transmis par la Préfecture de Paris en 2016. Il existe peut-être d’autres associations, il ne m’est pas possible de le savoir.  

Les comptes de ces Associations ne sont pas déposés à la Préfecture.

Sur demande, je pourrai vous en transmettre les statuts.

*   Loi 1901

** Loi 1905

https://www.jforum.fr/consistoire-le-fosse-se-creuse-par-moise-cohen-2.html

http://frblogs.timesofisrael.com/elections-consistoriales-ce-quon-nous-cache/

 

24 COMMENTS

  1. Ma profession de foi

    Le 26 novembre, votez pour moi.
    Cochez Evelyne Gougenheim,
    JE CONTINUERAI A ME BATTRE POUR VOUS !!

    Evelyne Gougenheim
    Pour un nouveau Consistoire !

    Biographie

    Chef d’entreprise avant tout, Evelyne Gougenheim ancienne directrice des ressources humaines de l’Union des groupements d’achats publics, a dirigé pendant une dizaine d’années une galerie d’art à Paris.
    Fille d’Adolphe Gougenheim (Z’l), ancien propriétaire des Galeries Barbès, je suis titulaire d’un DESS de Ressources Humaines et d’un diplôme de médiateur. J’ai également suivi une formation en éthique de la responsabilité.
    Elue en 2009, administrateur au Consistoire de Paris, je me suis fortement impliquée dans la gestion de l’institution après avoir été nommée Ordonnateur des Dépenses, c’est-à-dire à la signature des chèques. Mais, et je l’ai appris de mon père, on ne signe pas un règlement de factures sans vérifier, contrôler : chaque euro dépensé engage notre responsabilité, non seulement financière mais, surtout au Consistoire, morale. De plus, ayant constaté que les projets évoqués dans la liste AJC, sur laquelle j’avais été élue, en général et notamment concernant l’assainissement de la gestion, étaient trop faiblement suivis, j’ai quitté la fonction d’Ordonnateur des Dépenses pour me consacrer en tant qu’administrateur aux questions de gestion et de transparence. Pour que le Consistoire adopte une politique de transparence tant sur le plan de la gestion financière que sur le plan de la gestion des biens immobiliers (ventes de synagogues, Centre du XVIIème), mais aussi pour que l’ensemble des associations, qui gravitent autour du Consistoire avec des dirigeants communs, se retrouvent incluses dans le périmètre de contrôle et fassent partie d’une analyse financière consolidée. Je me suis heurtée à une totale inertie face à l’assainissement nécessaire.
    Fidèle de la Place des Vosges, Vice-Présidente de la Synagogue du Centre Fleg et Vice-Présidente du Comité de soutien « Vérité et Justice pour Sarah Halimi (Z ‘l) »
    Pour un Consistoire à l’écoute, un Consistoire qui trouve des solutions, un Consistoire qui respecte les plus faibles et encourage les initiatives pour un judaïsme vivant et vibrant, Le ‘Haïm !

    NOUS SOMMES TOUS DANS LE MEME BATEAU !

    Je vous promets de placer au cœur du Consistoire les valeurs d’écoute, de respect, transparence, d’éthique et solidarité

    Des Rabbins qui donnent envie d’être juif !
    Un Consistoire qui replace les Rabbins et la parole des Rabbins au cœur de l’Institution et dans la Cité. Un Consistoire qui fédère autour de projets d’Etudes, de « l’Etude Lente » des Textes et d’activités qui renforcent le sentiment d’appartenance de tous, et en particulier des jeunes
    Moyen : Assainir la gestion par un Audit des comptes consolidés incluant les associations périphériques – Publication des comptes détaillés afin de redonner confiance et rendre au Consistoire de Paris son rôle premier : au service de la Communauté – Analyse de la masse salariale et investissement dans la formation et les moyens donnés à nos Rabbins

    Un Consistoire qui place la solidarité en priorité !
    10% du budget prévisionnel du Consistoire de Paris consacrés comme première ligne budgétaire à la solidarité : personnes en difficultés, création Centre d’assistance d’urgence
    Moyens : Analyse du budget travaux, avec hiérarchisation des urgences et recours systématique aux appels d’offres, ce qui devrait dégager en première année 1 000 000€/ 1 500 000€

    Un Consistoire qui trouve des solutions
    Un Consistoire qui trouve des solutions en interrogeant sans cesse les Rabbins pour les femmes en attente du Guett, pour des évolutions comme en Israël
    Un Consistoire qui encadre les circonciseurs et soutient la création de leur association – Permanence de la Hevra Kadicha pendant les Fêtes – Dialogue avec tous les juifs, y compris ceux qui se sont éloignés, afin que le Consistoire retrouve sa représentativité et ainsi sa légitimité sur des thématiques larges : Mémoire, Israël, Antisémitisme, etc. … Fin des cumuls et mandat limité à deux fois deux ans- Conseils d’administration publics
    Moyens : Création d’une Commission paritaire adhérents/ administrateurs pour les relations Consistoire adhérents -qui pourrait être en charge de la régularité des élections !

    Un Consistoire en alerte permanente
    Un acte raciste sur trois en France est antisémite. Alerte permanente avec diffusion d’informations- Audit sécurité et formation – Mobilisation anti BDS car antisioniste donc antisémite – Aide au relogement pour les plus exposés – Interventions auprès de l’Education Nationale
    Un Consistoire à l’écoute des plus fragiles, qui envisagent de faire leur Alya
    Moyens : Mise en place d’un système d’information rapide et connu pour la mobilisation

    Un Consistoire qui se bat pour l’avenir juif de nos enfants
    Un Consistoire qui nourrit le lien avec Israël : histoire, chants, échanges, voyages -Talmud Torah : prendre modèle sur les Talmud Torah où « les yeux des enfants brillent » puis former et adapter. Un Consistoire qui se bat pour des synagogues vivantes, ouvertes sur la culture et les connaissances.
    Moyens : Faire des synagogues des deuxièmes « maisons » !
    LE 26, SUR VOTRE BULLETIN DE VOTE COCHEZ EVELYNE GOUGENHEIM, JE CONTINUERAI A ME BATTRE POUR VOUS

  2. Et enfin une précision. Le mail m’annonçant un coût de 9260€ correspondait à l’envoi de 15 professions de foi. 13 d’une” liste”, 1 collective pour l’autre “liste” et la mienne. Comme vous avez pu le constater finalement il n’y a eu que deux feuilles et donc un timbre divisé par deux! Mais on ne m’a pas informée. De plus quant à l’envoi de 29 575 courriers, rien n’est moins sûr. Il n’y a pas de petit moyen pour éliminer une candidature gênante

  3. Danielle, vous appelez “futilités” des agissement avérés qui ont ridiculisé toute la communauté sur la place publique et vous avez le culot de l’excuser par la fameuse thèse du complot !
    Pourquoi ne criez-vous pas au scandale pour les émoluments conséquents que GB a continué à percevoir après sa démission ? Dans le privé, il aurait été licencié pour faute grave avec un grand coup de pied au c…

  4. Sans compter les très nombreuses personnes qui se sont inscrites à fin 2016 et qui n’ont pas reçu le matériel de vote. Mergui et sa clique font tout pour se maintenir au pouvoir.

    • Effectivement vous avez raison il ne peut pas quitter la présidence du Paris car il est mentionné dans les statuts de la SCI qui construit le Centre du Judaïsme Européen, ” les cogérants ( Président du Consistoire Central et du CJE (?) ne pourront prendre aucune décision sans l’accord préalable et express du Président du Consistoire de Paris” ( art 15).

  5. Pourquoi tant de magouilles ?
    Nous sommes juifs et cela devrait suffire à nous comporter honorablement, car ce que nous faisons est vu par le seigneur, même si cela est caché aux yeux des hommes.
    Sinon a quoi sert la prière ?

  6. Attali, je retire le mot “lèche-bottes” puisque je ne vous connais pas, mais tout de même vous dénoncez ceux qui crient haut et fort leur contestation.
    Vous avez raison à l’approche des élections au Consistoire il y a toujours des polémiques , il faudrait se poser des questions.
    Par contre les contestataires ne disent pas tout haut ce que le peuple veut entendre ? et c’est pour cette raison qu’ils ne se font pas entendre.
    Dire que quelque chose est mal c’est bien, dire ce qu’il faut à la place ce serait mieux !
    Quant au Rabbin Sitruk (zal) je pense qu’il a eu son temps de gloire qu’il méritait d’ailleurs, alors je ne vois pas pourquoi Gilles Bernheim ne pouvait être nommé, et pour se qui arriva, ce sont toujours les détracteurs qui ont voulu le faire tomber pour des futilités ridicules, cela n’enlève rien à la personne.

  7. J’ajouterai un mot pour couper court à toute accusation éventuelle de machisme, si je faisais partie des 26 votants qui éliront le nouveau Président en janvier prochain, je voterai sans hésiter pour Anne-Marie Boubli, femme de caractère et de convictions, capable de piloter le navire “Consistoire” avec talent.

  8. Je ne permets pas à Danielle de m’assimiler à un “lèche-bottes”, j’essaye de rester objectif…
    Tous les 4 ans, à l’approche des élections, toujours les mêmes, nous font découvrir qu’un immense complot, une gigantesque imposture mets en danger notre consistoire et qu”en est-il ? rien de la fumée…
    Il n’est pas interdit à E.G. d’avoir de l’ambition et de briguer le poste (honorifique) de Joël Mergui mais je souhaiterai personnellement, que cela se fache avec plus de panache, qu’il y ait éventuellement un vrai débat d’idées es sans salir gratuitement les gens à la vue des non-juifs. Est-ce trop demander ? je ne le crois pas, Tout cela rappelle la campagne nauséabonde qui a abouti à l’élection de Gilles Bernheim et à l’éviction du Grand Rabbin Sitruk (ZaL) et tout le monde connait la fin lamentable de cette triste histoire.

    • Un poste honorifique où on brasse 25 millions / an, sans contrôle de gestion et avec une nébuleuse d’associations, pendant 12 ans et dont on ne veut surtout pas partir est d’autant plus … honorifique

  9. Madame allez au bout, présentez vous pour que vous puissiez déposer une plainte en justice.
    Il est grand temps que la justice de la république mette son nez dans clafouti.
    Il faudrait aussi que les présidents des communautés interviennent pour peser de leur poids et de leur financement.
    Sinon je ne vois qu’une solution ; Priez madame, priez car à part l’intervention d’ Hachem je ne vois pas qui pourra faire bouger ceux qui ne représentes rien et ne représenterons jamais rien.

    • Malheureusement les Présidents de Communauté sont pour beaucoup cooptés ! La suite viendra de l’extérieur. Merci de votre soutien,
      Chabbat Chalom

  10. Concernant les électeurs non adhérents, pour lesquels j’ai été interpellée, en fait il s’agit au moins des donateurs du Gala du Centre du XVIIème, c’est à dire une association extérieure au Consistoire, et qui ne sont pas adhérents au Consistoire. Idem pour les parents de l’ecole de Montrouge, association extérieure au Consistoire, école sous sous contrôle merguiste. Ces seuls éléments rendent ces élections illégales. Je ne parle pas des cndidats qui utilisent les fichiers notamment pour ramasser les procurations. Peut-être un panier de ‘Hanouccah en plus?

  11. Attali, modèle type du lèche-bottes ou plutôt de l’intéressé !
    Oui Mme Gougenheim est tout à fait en droit de se présenter et de crier haut et fort le système électorale qui se trame. Les magouilles il y en a partout, sauf que nous parlons du Consistoire Juif (je conteste israélite) de France et à continuer ainsi l’institution se désintégrera d’année en année.
    Le seul bémol, est de savoir qui on élit ? un représentant laïc dans une institution religieuse ou un représentant religieux dans une institution laïque ?
    Plus on a des sous moins on fait de choses ! profit oblige !

    • Le Consistoire est une Association Loi 1905 . Là nous élisons 13 membres du Conseil d’administration, soit la moitié du Conseil. C’est une association qui comme toutes les associations est soumise aux lois de la République, d’où la possibilité pour les femmes de candidater. Il ne s’agit pas de la partie religieuse du Consistoire de Paris représentée par le Grand Rabbin de Paris. Le respect des lois de la République, le minimum,
      est actuellement mal respecté, comme nous le voyons sur la procédure électorale, mais aussi sur la production des comptes, demandés et refusés

  12. Les élections approchent et avec elles, le cortège habituel des scandales et des injustices, seul argument des perdants d’avance…. Au lieu de perdre votre temps, Madame, allez plutôt soigner votre égo démesuré.
    Après le pitoyable, le lamentable…

    • “Ego démesuré”? Vouloir se présenter contre les apparatchiks communautaires, serait un “ego démesuré”? C’est qui ces gens qui sont actuellement en place ? Des Gdolé HaTorah? Des demi-dieux de l’Olympe consistoriale ? Les guilgouls de Moché Rabbénou ? L’assemblée de proches du Machia’h ? Les autres Juifs seraient du menu fretin face à ces Veaux d’Or ?
      “Les grands ne nous paraissent grands que parce que nous sommes à genoux. Levons-nous” disait très justement Armand Elisée de Loustalot, journaliste aux “Révolutions de Paris”.
      Libre à vous de stagner au niveau de leurs babouches mais ne tentez pas d’empêcher, par le poids de votre inertie, d’écraser ceux qui veulent se lever. Comme le disait Zé’ev Jabotinsky “Hébreu, dans la misère même, tu es Prince – Que tu sois esclave ou vagabond – Tu naquis fils de Roi !”

  13. Je soutiens la candidature de Mme Gougenheim. Nous avons besoin d’une femme intelligente, active sur le terrain et rigoureuse à la tête du consistoire.
    Marre de tout ces ronds de cuir qui occupent tous les postes (le tableau de la préfecture est révélateur) et laissent la situation se déliter de jour en jour.

  14. https://www.jforum.fr/elections-consistoire-e-gougenheim-dem…
    SCANDALEUX ! Particulièrement les sommes qui sont réclamées pour pouvoir se présenter au suffrage de la Communauté, de même que les magouilles qui président au trucage des élections.
    Cela équivaut au suffrage censitaire, abandonné en France (au profit du suffrage universel) en 1848 ! Pour pouvoir avancer ces sommes, on se demande combien cela va rapporter à nos “représentants” (Défense de rire!) en place s’ils sont “élus” !
    Pour pouvoir oser se présenter sur les listes électorales du Consistoire, ne vaudrait-il pas mieux instaurer un examen sur les connaissances de la Torah et de la Halakha…plutôt que sur la réussite financière ? Nous avons besoin de Talmidim ‘hakhamim (“Sages”) à notre tête, pas de “Sacs d’or” (comme les appelait Ben Gourion) !
    A propos des gens en place actuellement au Consistoire, nous attendons toujours (“Nous n’oublierons pas, ni ne pardonnerons!”) que celui-ci publie le rapport d’enquête quant à la désacralisation du carré juif du cimetière de Pantin, “Rapport d’enquête” dont ses dirigeants avaient promis la publication “dans la semaine”.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.