Élection du Grand Rabbin à Paris: lettre ouverte à Monsieur Joël MERGUI.

0
8

Monsieur le Président du Consistoire Centrale et du Consistoire de Paris.

Vous avez choisi de précipiter l’élection du Grand Rabbin de Paris.

Vous avez fixé la date de cette élection au 28 mars 2012.

En notre qualité de média communautaire, nous avons le devoir d’informer nos lecteurs internautes.

Cette élection est importante non seulement pour la communauté francilienne mais aussi pour celle de province. Pour accomplir, notre mission d’information, nous vous demandons de bien vouloir nous éclairer sur certains points.

Déjà nous entendons que les procédures statutaires ne seraient pas respectées. Ainsi, des doutes semblent apparaitre sur le mode de désignation des dix présidents de communauté participant au collège des électeurs ainsi que sur le choix des six rabbins.

Entendez-vous diffuser la composition du collège des électeurs, et la procédure de sa constitution?

Ce choix est-il celui des présidents de communautés qui devraient désigner leurs représentants, celui des membres du conseil ou le vôtre?

Les rabbins retenus, ont-ils une expérience rabbinique reconnue par leurs pères, ont-ils été désignés par le corps rabbinique, par les membres du conseil ou par vous?

Vous êtes-vous assuré qu’aucun des membres de ce collège, soit parent ou en liaison d’intérêt avec un des candidats? Et s’il s’avérait que cela ne soit pas le cas, quelle mesure corrective entendez-vous appliquer ?

Déjà nous voyons apparaitre des publicités dans les médias communautaires. Y-a-t-il des règles à respecter à ce sujet ? Et quelle équité entendez-vous faire respecter en la matière ?

Entendez-vous rendre public le nom des candidats, leur profession de foi accompagnée de leur curriculum vitae, ainsi que leur état de service dans le cadre de la Communauté?

Qu’en serait-il en cas de contestation, si comme par le passé, il arrivait que des réclamations soient faites par des candidats malheureux?

Est-ce que le Grand Rabbin de France aurait la charge de constituer un Beith-Din ad hoc de manière indépendante, ou seriez-vous là aussi juge et partie?

Quel niveau de transparence entendez-vous accorder à cette élection, pour que le judaïsme parisien qui vous regarde, et attend des informations complètes, puisse être rassuré.

Les questions que se posent les fidèles sont nombreuses. Et si l’on veut un Grand Rabbin de Paris dont la nomination soit incontestable, il convient de lui permettre de l’être dans la plus parfaite cashrout, pour qu’à son tour il puisse nous la garantir.

Nous attendons tous du Consistoire dont vous avez la charge, qu’en cette matière, comme dans d’autres, il se montre d’une totale et parfaite intégrité.

Bien entendu, votre réponse très attendue sera reproduite intégralement comme il convient dans nos colonnes.

Veuillez croire Monsieur le Président, à mes sincères salutations, et à notre espoir de voir un Consistoire à la hauteur de nos espérances.

Moshé COHEN SABBAN pour JForum.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here