Donald Trump et Kim Jong-un: un barrage pour le Pacifique

0
158

Contrairement à ce qu’écrivent certains médias, la stratégie géopolitique de Donald Trump est mûrement réfléchie. Sa rencontre avec le leader nord-coréen, Kim Jong-un, doit permettre de contrer l’influence grandissante de la Chine dans l’aire Pacifique.


L’annonce d’une rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un, à l’invitation de ce dernier (et donc probablement à Pyongyang), a été présentée comme un « coup de poker », un « impensable renversement de situation » de « l’imprévisible milliardaire » que les commentateurs moutonniers se refusent encore à nommer « président des Etats-Unis ».

Il était plus vite fait mal fait, pour les chroniqueurs installés, de se focaliser sur les tweets, les pseudo-scandales, les ragots d’arrière-cour, alimentés par les frustrés de la défaite d’Hillary Clinton et leurs médias. On eut, alors, l’impression un peu déconcertante que le président Trump se délectait de ces attaques venues de l’ancien monde « washingtonien » désormais démonétisé. C’est que Donald Trump, qui n’a jamais exercé aucune fonction officielle, s’était d’emblée affirmé – sur un ton vigoureux sinon virulent – comme un adversaire de l’establishment et du politiquement correct. Et un défenseur, contre les apparatchiks du mondialisme, de l’intérêt national américain concret.

Lire la suite Henri Temple

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.