Créteil : le Juge supprime le caractère antisémite du crime

10
63

Le BNVCA est consterné et indigné par la décision prise par un nouveau juge d’instruction de Créteil de supprimer la qualification aggravante d’antisémitisme retenue à juste titre par son prédécesseur dans l’affaire d’une agression commise contre une famille juive le 3 décembre 2014 à Créteil par quatre individus qui ont reconnu les faits après leur arrestation.

Le BNVCA  rappelle que ce 3 décembre 2014 les quatre individus en question ont séquestré Jonathan dans son appartement et violé sa compagne âgée de 20 ans. Ils avaient déclaré avoir choisi cette famille parce qu’étant juive elle avait de l’argent. Le préjugé Antisémite du lien entre le juif et l’argent étant avéré, le BNVCA exige que les accusés soient jugés avec les circonstances aggravantes d’antisémitisme. Il ne saurait être question qu’il soient exonérés de ce crime raciste même s’ils encourent des peines élevées pour les autres délits concomitants qui leurs sont reprochés « de vol en réunion », « vol avec arme », « séquestration », « association de malfaiteurs ».

Toute autre décision sera de nature à accroître le malaise que ressentent les citoyens juifs de France depuis plusieurs années.

Le Président                                                      Drancy le 22 février 2017
Sammy GHOZLAN
—————————————————————————-

A croire que les Juges français n’ont toujours rien compris, 11 ans après le meurtre sous la torture d’Ilan Halimi z’l. Eût-il fallu qu’il advienne la même chose (Hazvé Shalom) à ce couple pour qu’on juge qu’ils ont bien été visés pour des motifs identiques?. 

Agression d’un couple juif : le caractère antisémite non retenu

Le juge d’instruction chargé de l’affaire de l’agression d’un couple juif à Créteil, très médiatisée fin 2014, a supprimé la qualification antisémite des faits avant de clore son enquête, selon des sources concordantes aujourd’hui.

Le 1er décembre 2014, un couple avait été séquestré à Créteil, en banlieue parisienne, la jeune femme violée et son appartement cambriolé par trois hommes. Les agresseurs « partaient de l’idée qu’être juif signifiait que l’on avait de l’argent », avait alors rapporté une source proche de l’enquête.

Quatre hommes, les trois agresseurs et un complice soupçonné d’avoir repéré les lieux, avaient été mis en examen, notamment pour violences « en raison de l’appartenance religieuse ». Certains d’entre eux sont également poursuivis pour l’agression un mois plus tôt d’un septuagénaire de confession juive, toujours à Créteil dans le Val-de-Marne. A la suite de l’agression, le gouvernement avait affirmé sa volonté d’ériger la lutte contre le racisme et l’antisémitisme en « cause nationale ».

» Lire aussi – Fillon dénonce le «cancer» de l’antisémitisme et du racisme

« Cela soustrait une dimension essentielle à une affaire très symbolique », a dit Patrick Klugman, l’avocat des victimes, qualifiant la décision d »insupportable » et « inacceptable ». Les agresseurs sont poursuivis pour « viol en réunion », « vol avec arme », « séquestration », « association de malfaiteurs » et « extorsion ».

« Je ne peux pas me réjouir que la circonstance de l’antisémitisme ne soit pas retenue, puisqu’elle n’aurait jamais dû l’être », a réagi de son côté Marie Dosé, avocate d’un des hommes mis en examen. Elle s’est dite excédée par « un dossier construit médiatiquement » et « une instruction qui n’a pas été menée ».

  • Par Le Figaro.fr avec AFP
  • Mis à jour
  • Publié

lefigaro.fr/flash-actu

10 COMMENTS

  1. Inadmissible !!!
    Le fou est pris pour un sage et celui qui a tort a raison !!!
    Il n’y a plus rien de bon dans ce monde n ayant pas un seul juste sur cette terre .
    Que celui qui entend , écoute !
    Que celui qui voit , regarde !
    Pendant qu il est encore tant !!
    Si seulement moi qui ne suis pas israélienne , je pouvais m installer en Israël , je partirais aussitôt sans aucun remords de quitter cette France !!!!
    Je rêve de vivre en terre d Israël qu Hashem m accorde grâce.

  2. La France a vendue son ame aux Islamistes. Il est temps que tous les Juifs de France quittent ce pays nocif. Le jour viendra d’ici peu de temps ou la Republique Islamique Francaise sera au pouvoir, malheur aux Juifs qui tarderons a quitter. La France tombera dans l’abime , elle va revivre le blizkrieg de la 2eme guerre mondiale.

  3. Pour les maçons du Mur des Cons, l’antisémitisme est une circonstance atténuante si les criminels font partie d’une espèce protégée.

  4. D abord ,bien choisir son avocat ,ce qui n est pas le cas . Ensuite ,la decision du juge ,elle est n est pas innocente ,compte tenu du contexte politico ideologico ,mediatico et cocorico antisemitico .

  5. Voilà! Nous Y sommes!
    Comme dans La République de Weimar sociale-libérale et tout et tout…ce sont bien les Juges qui ont commencé à exonérer les agresseurs nazis face à leur victimes juives ou communistes…
    Ici, c’est pire car la situation n’est pas aussi dramatique que dans la fin des années 20 en Allemagne…et la société Française n’est pas antisémite à ce point là!!!!!! Ceci signifie donc bien la Perversion majeure de la Magistrature en France qui sous couvert de socialisme humaniste est en fait « DORIOTISTE »: Socialiste marxiste Antisémite

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here