Collecte antisioniste pour empêcher l’Aliyah de France

87
1247

Collecte du Fonds antisioniste en faveur des enfants juifs de France

Rabbi de Satmar Wiki

L’admor de la hassidout Satmar, rav Yekoutiel Yehouda Teitelbaum a organisé à Toronto une grande soirée de collecte en faveur d’un fonds qu’il a créé avec la hassidout Kalov. Il est arrivé dans la ville canadienne accompagné de plusieurs rabbanim dont le rav Malkiel Kottler, directeur de la yeshiva de Lakewood. La soirée était placée sous le signe du “Salut de enfants juifs de France”. En quelques heures, le fonds a récolté trois millions de dollars.

Le but de ce fonds est de lutter contre les efforts de l’Agence juive et la vague d’alya en provenance de France, en tentant de persuader les parents de ne pas faire leur alya de crainte que leurs enfants ne “deviennent sionistes” et n’abandonnent leur pratique juive une fois arrivés en Israël.

ugjew[1]

Des émissaires de ce fonds sont actuellement en France et effectuent des inscriptions dans des institutions orthodoxes non-sionistes afin de couper l’herbe sous les pieds de l’Agence juive. Le rabbi de Satmar a déclaré qu’il veut tout faire pour “sauver les enfants juifs de France et ne pas reproduire l’échec de l’alya des juifs du Maroc”. Il faisait référence à la lutte menée par son oncle, le rav Yoel Teitelbaum, il y a une soixantaine d’années, afin d’empêcher les juifs du Maroc d’émigrer en Israël.

Photo Wikipedia

Date:

87 COMMENTS

  1. Hector Shalom d’Israël,

    Vos deux dernières réactions sont quelque peu confuses et guère compréhensibles. Merci de réviser votre copie.

    Les choses sont très simples et mon opinion très claire : que ceux qui pour différentes raisons ne peuvent s’inscrire pour l’instant dans la logique divine du retour en Israël, soit pour des raisons objectives – santé, situation matérielle, problèmes familiaux, etc… – soit par idéologie et/ou manque de courage et de volonté d’affronter les difficultés objectives (pas si terribles 🙂 de l’Alya, aient la décence de se taire et de ne pas calomnier depuis l’étranger l’Etat d’Israël et ses habitants sous le couvert d’idéologies fallacieuses et pseudo jésuitiques délétères qui ont entraîné et continuent à entraîner la perte de millions de juifs en Exil. Nous disons en Yiddish : “Garde-moi de mes ‘amis’, je m’arrangerai déjà avec mes ennemis”. Votre érudition vous fera trouvera sans doute aucun le verset d’Isaïe auquel je pense.

    Notons d’ailleurs qu’Israël est parmi les premiers pays de l’OCDE dans beaucoup de domaines et rappelons qu’il est situé au 11 ème rang mondial du classement du bonheur. Prenez la peine Hector de vérifier qui est placé très loin derrière.

  2. Shalom,
    Les différentes critiques et contradictions aux éléments d’information que j’apporte dans mes commentaires sont légitimes.

    Il n’y a aucun intérêt pratique à continuer de mener une discussion de Beit Midrash sur JForum. Il est évident au-delà de toute polémique stérile et galoutique qu’être juif signifie aujourd’hui l’être en Israël, comme on le comprend des écrits du Ramban (Le Nahmanide).

    Mais j’avoue que j’apprécie particulièrement le recours à l’avis du Shoul’han ‘Aroukh, rabbi Yossef Caro (à l’époque le titre de rav n’était pas si usité et galvaudé comme il l’est aujourd’hui : rabbi Yossef Caro était tout simplement un authentique Talmid ‘Hakham), et ce pour deux raisons : la première est qu’il avait fait son Alya et s’était installé à Tsfat (Safed) … au XVIème siècle. Tiens, tiens… La seconde raison est que l’un de nos gendres et donc une partie de nos nombreux (B”H) petits-enfants sont descendants en ligne directe de son frère, rabbi Yéhuda Caro qui avait succédé au Maharal de Prague.

    Hector – intéressant : Hector est le fils de Priam, l’un des héros de la guerre de Troie 🙂 – critique “la violence de vos (mes) propos et jugements”. Quelle exquise sensibilité ! Si cette prétendue “violence” aura persuadé ne serait-ce qu’un seul juif ou juive d’effectuer son Alya, cela me causera une grande satisfaction.

    Nous lisons dans la Parachat de ce Shabbat l’intéressant dialogue entre Moshé et les chefs de Gad et de Réuven, qui se proposaient de construire des enclos pour leur bétail puis des maisons pour leurs enfants. Moshé les corrige et les enjoint au terme de leur échange et de l’engagement des deux tribus de combattre au premier rang et comme pionniers (et oui, et oui 🙂 de combattre) pour prendre possession d’Eretz Israël de s’occuper avant tout de (l’éducation de) leurs enfants et ensuite du matériel.

    Ceux qui prônent la continuation de l’exil et de son confort matériel illusoire et éphémère encouragent aujourd’hui la “construction” en dehors d’Israël d’îlots anachroniques sans vision ni avenir. Rappelons les doléances des Fils d’Israël qui se souvenaient avec nostalgie des “courges et de l’ail” de l’esclavage en Égypte. Messieurs les détracteurs : arrêtez d’être victimes du Syndrome de Stockholm !

    Pour information, la population juive des États-Unis compte aujourd’hui théoriquement 5.5 millions de personnes, le même chiffre qu’en 1939, bien que les juifs “américains” n’aient pas connu l’holocauste. Explication : assimilation/mariages mixtes de 80% en général et de 6% pour les “ultra-orthodoxes” ! Le nombre annuel de juifs des USA qui effectuent leur Alya n’est que de 3500 personnes, soit 0.007%. CQFD.

    En conclusion : pas de temps à tergiverser ni à perdre.

    Shabbat Shalom.

    • Cher David,
      Vos arguments tournent en rond et à vide. Il ne sert vraiment à rien d’étaler au maximum votre savoir et nous savons effectivement qui est Hector;
      Vous illustrez ce judaisme si fort en France qui singe le judaisme orthodoxe israéliens. C’est pourquoi, je ne peux qu’aimablement vous conseiller d’écouter du Jean Jacques GOLDMAN, ( posologie forte pendant les trois premiers jours) pour retrouver en simplicité juive, élégance et surtout forte tolérance vis à vis des autres mouvances juives qui ne pensent pas comme vous, l’exprime et sont tout aussi respectable que vous. Sachez qu’à l’heure actuelle la démocratie israélienne est en peine et justifie notamment d’autres positionnements laiques ou religieux. qui devraient avoir pour seule impératif, s’accepter et vivre dans le total respect mutuel exprimé.

      • P S: votre conclusion ne veut strictement rien dire au regard du sujet abordé par cet article et de nos “échanges”. C’est bien dommage pour vous.

      • @Hector
        “”vos arguments tournent en rond et à vide”” écrivez-vous.
        Vous croyez désigner David.
        Vous parlez de vous.
        Nous n’avons pas de temps à perdre. Je le ressens fortement depuis des mois en préparant ma propre alya.
        J’espère que votre tolérance et acceptation des opinions différentes trouveront à s’employer à mon sujet.
        Shalom
        .

        • Ayin Beothy,
          Vous êtes libres de vos projets, alors ne me faites pas juge, c’est assez puéril;
          David, il n’y a pas de copie à revoir car vous n’êtes pas à l’école à noter les autres; je vous souhaite de sortir de votre mégalomanies et de vos clichés la Torah est gorgé d”humanité qui m’autorise autant que vous à partager une expérience. Vous avez tellement de mal à partager le judaïsme que vus présentez sous un angle exclusif et dogmatique, soit en total contresens !

  3. Hector je vous remercie pour vos compliments qui me vont droit au cœur. Permettez moi de vous retourner le compliment.

    Concernant la Tosefta Avoda Zara au 5ème Perek à la Halaha 2, permettez moi cher David de vous dire que ce n’est pas le seul endroit où la terre d’Israël est louée. Il existe plusieurs passages dans le Midrash où Érets Israel est mis sur un piedestal. Ainsi, le shout haribach, le sefer hamitsvot du Ramban et même le Rambam chantent les louanges de la terre d’Israel en employant des termes proches de ceux que vous avez cité.

    Néanmoins, le Rambam qui dit que celui qui habite en Israël ressemble à celui qui a un D. ieu tandis que celui qui habite en dehors d’Israël ressemble à celui qui n’a pas de D.ieu, lui même n’a fait qu’un brève passage en terre sainte pour y rester que 5 mois. Après le Rambam partit en Égypte pour s’y installer et pour ne plus y revenir.

    Rachi qui a vécu à l’époque des croisades et qui a toujours fait l’éloge de la terre d’Israël ne s’est jamais installé en Israël. Le Ribach précédemment cité a fui l’Espagne pour s’installer en Afrique du Nord. Il en est de même pour le Roch, le Maharam de Rotenbourg, les baalei HaTossafot, du Rachbam et du Ribam pour ne citer qu’eux.
    Ceci est aussi vrai pour les Tanaim qui ont quitté la terre d’israel pour s’installer à Bavel. Beaucoup d’Amoraim ont suivi et Shmouel alla même fonder une des plus grande yechivot de l’époque: la Yechiva de Nehardea. Rav Yeouda, quant à lui, fonda la grande Yechiva de Poumbedita en Bavel également. Ces Yechivot sont restées actives jusqu’à l’époque des Gueonim.

    Il n’y a aucun doute sur le fait qu’il y a un grand mérite d’habiter la terre d’Israël. Comme j’ai pu le dire dans d’autres commentaires, j’habite ce pays depuis quasiment une dizaine d’années et malgré certaines difficultés que je rencontre, nous essayons mon épouse et moi ainsi que nos enfants de tenir bons en s’attardant davantage aux bienfaits que la vie en Israël procure qu’aux problèmes rencontrés.

    Cependant, il est vrai qu’il y a beaucoup d’imperfections et je pourrai vous dresser une liste de tous les problèmes que l’on peut rencontrer quotidiennement. Encourager aveuglément chaque juif à venir en terre sainte est, à mon sens, très dangereux et complètement irresponsable. La Aliya est un sujet sérieux avec lequel on ne badine pas. Les obstacles sont nombreux et variés et je ne connais encore aucun Olé Hadash qui n’ait pas eu son lot de surprise en rencontrant des problèmes qu’il n’aurait jamais imaginé. Alors c’est vrai, Israël s’acquiert par la souffrance, encore faut il le savoir et le faire savoir afin que les familles juives désireuses de s’y rendre puissent savoir de quoi il en ressort.
    Nous avons prouvé plus haut que mêmes les Hahamim qui ont loué la terre d’Israël ne sont pas venus s’y installés et que le Rambam, l’auteur du Yad hahazaka et du Moré Nevouhim, celui qui est comparé à Moshé rabeinou notre Maître (mimoshé ad moshé lo kam kemoshé) a quitté la terre d’Israël pour s’installer en Egypte.

    Il ressort de tout cela que tant que le Shoulhan Arouh ne nous enjoint pas clairement qu’il y a une obligation de s’installer en Israel, l’installation en Israël reste facultative, même si, il est évident que le mérite d’y être est immense. Dans le choix délibéré de nos Hahamim de ne pas s’installer en terre sainte, nous devons comprendre qu’il Il y a d’autres considérations qui peuvent entrer en jeu.

    • Yaakov,
      Bien à vous, sincèrement, même si je loue votre courage si vous vivez en Israel. J’en suis, comme vous l’avez compris, bien incapable.

  4. A tous amis : n’écoutez pas les détracteurs d’Israël qui n’ont ni la foi ni le courage d’assumer leur destin de juif normal et normatif, à savoir de participer le plus rapidement, chacun avec son potentiel personnel, à la construction de l’Etat d’Israël. La stupidité de leurs arguments pseudo “théologiques” proches d’un jansénisme éculé et frelaté le dispute à leur crasse ignorance tant de l’histoire du peuple juif depuis 3800 ans et en particulier du Tanakh qu’à leur méconnaissance de la réalité de la dynamique extraordinaire d’Israël. Personne ne prétend que les juifs en Israël soient parfaits ni que la réalité y soit tout rose, en particulier pour ceux qui y viennent à l’âge adulte ! Mais l’enjeu en vaut la peine : venez vous joindre à cette réalité fantastique ! Rappelons qu’Israël est au 11 ème rang à l’indice du bonheur et la France au 32 ème ! Les grincheux biliaires tomberont rapidement dans les oubliettes de l’histoire et de l’assimilation.
    David Ben Gourion : “Tout celui qui ne croit pas aux miracles en Israël n’est pas réaliste”.

    • David,
      la violence de vos propos et jugements ne vous donneront pas plus de poids que vos leçons apprises par cœur.
      Israel n’est pas un Kibboutz et je vous conseille à titre de simple exemple de lire ‘Nous étions l’avenir” de Yael Neeman qui vous fera peut être revenir sur terre et tout précisément en Israel.
      Vous n’avez pas besoin de semer la division au prétexte qu’on vous rapporte des expériences de vie dont vous n’avez même pas idée. Quand on est guide des merveilles d’un pays, on peut avoir la lucidité de savoir que ce même pays comporte de nombreuses zones qui mériteraient des travaux et des chantiers de réfection. ce n’est vraiment pas un scoop; Ne vous battez pas contre des moulins à vent; Menez des vrais combats et donc prenez en force avant jouer au champion.

      • P.S: Nous aussi nous avons apprises vos leçons, donc nous les connaissons autant que vous, ce qui devrait tout de même vous faire avancer un petit peu j’espère.
        Ce qui nous fait dire aussi que contrairement à vous, nos prétentions sur ce site sont bien plus humaines que les votre, il ne s’agit pas de “convaincre” ( ce qui est un objectif tant immature que démoniaque ) mais d’éclairer, ce qui n’a rien à voir.

        • Je suis complètement d’accord avec votre vision des choses: éclairer, informer et non convaincre embrigader ou enrôler. Chacune et chacun est complètement libre de se forger sa propre opinion à la lueur des commentaires.

  5. Je li de longs commentaires , ce qu il faut retenir si vous etes un juif bon pratiquant en france preparez bien votre alya et priez pour la reussir deja dans valeurs et choses principales qui rythment votre vie .

    Dire qu il y a un risque zero d assimilation est toralement FAUX !!! Plus d un million voir deux millions d israelien ne sont pas juif !!!
    Ensuite il peut y avoir les cas de mamzerouth D’´´ nous en preserve .

    Alors arretez ces propagandes sionistes avec une fond de parodie-regilieuse afin d appater et rattisser large .
    La mentalité israelienne est assez communautariste a savoir apres il suffit de trouver son courant .en general le public francais n a pas vraiment conscience ca.

    Mais la alya ca se prepare materiellement et spirituellement !!! Selon l age des enfants reflechissez l endroit dans lequel s adapterons le mieux et pour leur mieux .

  6. Croissez et multipliez vous il est écrit.
    Nulle part est écrit “je suis super juif …. et les autres sont perdus parce qu’ils ne respectent pas telle ou telle mitsvah ! Des rabbins en france pensent çà ! : se sont des imposteurs.

    Le pil poul sur les règles plus ou moins respectée ou pas respectées dans ces cas là (remise en question d’eretz) est parfaitement démonstratif de la tournure d’imposteurs (dans le sens juif du terme d’imposteurs) que prennent souvent les sois disant religieux dans leur actions “terroristes” et autre chantages à la judéité.

    Je m’explique :
    Il est parfaitement prouvé qu’en galout si un juif sort de la religion il a de grande chances de assimiler.
    Ainsi les juifs américains sont en voie de disparition tandis que les juifs français orientaux encore plus religieux au départ ….. ont déjà quasiment disparus vivent reclus pour ceux qui subsistent et en seulement 40 années.

    Pendant ce temps là, en eretz, même si un juif devient athée et ne respecte plus rien, ses chances d’assimilation sont au contraire voisines de zéro !

    Il reste donc juif, fait des enfants juifs qui pourrons redevenir religieux s’ils le veulent.
    Aux USA, en france, un fils de religieux s’assimilant (comme il y en a eu des dizaines de millions en près de 100 ans) est perdu définitivement.

    => On voit bien donc que le prétendu amour que feignent certains des mitsvots, nous seulement oublie la principale : la vie , celle du peuple juif sans lequel tout est perdu mais plus grave le mettrait en danger pour des détails mineurs.

    C’est extrêmement grave comme erreur, on ne peut pas faire plus grave du point de vue religieux.
    En effet, il s’agit d’une utilisation des mitsvot en vue de faire disparaitre le peuple juif ce qui est directement le signe d’amalek.

    Je rappelle les données : des dizaines de millions de juifs assimilés et perdus définitivement en galout , pratiquement aucune assimilation en eretz.

    Croissez et multipliez vous il est écrit et non pas “je suis le meilleur des juifs et les autres sont perdus parce qu’ils ne respectent pas tel telle mitsvah !” çà c’est amalek.

    Les religieux qui pensent çà sont simplement tenant d’amalek en réalité. Non content d’avoir nourris les fours nazis ils cherchent à faire disparaitre le peuple juif jusqu’au dernier.

    Il faut agir avec eux avec la plus grande intransigeance se sont des imposteurs et des envoyés d’amalek.

    • Combien et combien d histoires cata jai entendu suite a des alyot de francais innoncents se retrouvant dans les abimes en israel il y a beaucoup de goyim donc prudence cest pas si simple .

      Le courant satmar est tres puissant au usa , certaines déoth (idées ) sont rationnellement discutable mais je pense que ca reste un exemple de judaisme reussi

    • Un grand merci et kol akavod à toi, AVAL 31. Je commençais à désespérer devant tout ce flots d’inepties. Enfin
      des paroles sensées (et non censées).

  7. A Jacqueline Arragon et Daniel Abissror

    Je suis bien entendu entièrement d’accord avec vous.

    Je ne perdrai pas mon temps à répondre directement aux détracteurs d’Israël, dont les arguments ressemblent étrangement – et pour cause – à ceux des intégristes européens non-juifs qui agissent contre l’Etat d’Israël en arguant du fait que le retour du peuple d’Israël contredit a priori leur dogme religieux de “Verus Israël”, mais que ce retour est un fait éphémère et qu’ils feront tout pour qu’Israël cesse d’exister.

    Mais les choses sont plus simples et éclatantes : ” ‘Am Israël ‘Haï ” ! Il est certain que de monter en Israël n’est pas facile pour différentes raisons pour les juifs de France, mais il est faux de prétendre qu’Israël soit réservé aux “riches”. [Cf. A. Einstein sur l’infini, l’univers et la bêtise humaine :)]. Les juifs de France de moins de 50 ans payent simplement l’erreur tragique de leurs parents, qui ont dédaigné en 1948 et 1962 Israël. Je connais personnellement une famille d’origine éthiopienne dont l’une des filles arrivée à l’âge de 12 ans en Israël est aujourd’hui avocate après avoir été officière de Tsahal ! “If you can dream it, you can do it” (Walt Disney).

    Les Sages d’Israël (les vrais) nous enseignement dans le Talmud que trois choses sont acquises au prix de souffrances : “La Thora, le Pays d’Israël et le monde futur”. Nous sommes à cette époque et toute personne réellement croyante doit le comprendre.

    Pour ceux qui ne peuvent encore venir : le rav Avrahan Hacohen Kook nous enseigne que le fait pour un juif de d’être empêché pour des raisons objectives et sincères de monter en Israël, mais de le vouloir de tout son cœur, est considéré comme un mérite.

    Aux détracteurs de l’Etat d’Israël : le fait délibéré pour un juif “religieux” de rester en Galout pour des motifs soi-disanr “religieux” est considéré par les habitants de ces pays comme ‘Hilloul Hashem. Nous lisons dans le traité de Shabbat (55:) חותם ה’ אמת : “la vérité est le sceau de D.ieu”. Là où il y a mensonge, calomnie et dénigrement d’Israël D.ieu n’est pas présent.

    Nous terminerons par :
    ישהה אדם בארץ ישראל, אפילו בעיר שרובה עובדי כוכבים, ולא בחוצה לארץ, אפילו בעיר שכולה ישראל. מלמד שישיבת ארץ ישראל שקולה כנגד כל המצוות שבתורה. (“תוספתא” עבודה זרה, פרק ה’. ) Il est préférable de demeurer en Eretz Israël dans une ville dont la majorité des habitants sont idolâtres, qu’à l’étranger (en exil) dans une ville dont tous les habitants sont juifs. Cela vient nous enseigner que la Mitzva de demeurer en Eretz Israël équivaut à toutes les Mitzvot de la Thora.” Tosephta ‘Avoda Zara.

    Je suis réellement contrit de constater que les Sages du Talmud étaient “Sionistes”. 🙂

    • Pas sionistes comme vous le concevez , et d autre part certains sages ( maitres) a l époque sont reparti a bavel pour y etudier la Torah .

      Vous repetez naivement des enseignements tirés de ces pseudo-relig-sioniste .

      Ne perdez pas de vue d abord il y a la Torah ( d oriata et de rabanane ) et ensuite la mistva de vivre en eretz Israel .
      Et ne pas faire de generalites de cas a 99% théoriques , sur pipoulim concernant ishuv eretz Israel etc …

  8. Alain Robbe Grillet disait: “Il n’y a rien de plus fantastique, en définitive, que la précision”.
    Je me propose de partager avec vous des chiffres issus du ministère de la statistique Israélienne.
    Selon ce ministère, 26% de la population juive athée jeûnent le jour de Kippour, 69% de la population juive traditionaliste jeûnent le jour de Kippour. Sachant que la population globale s’élève à 8.252.000 personnes, que la population juive athée représente 43% de cette même population, la population athée représente donc 3.458.360 âmes. 26% de 3.458.360 font 899.244 âmes qui jeûnent le jour de Kippour. Concernant la population traditionaliste, ils représentent 23% de la population globale soit 1.897.960 âmes. 69% de 1.897.960 font 1.309.593 âmes qui jeûnent le jour de Kippour. Partant du principe que 100% de la population religieuse et Haredit jeûnent le jour de Kippour représentant 1.237.800 âmes et sachant que la population juive dans son ensemble compte 6.189.000, nous devons additionner 899.244, 1.309.593. et 1.237.800 ce qui fait un total de 3.446.637 âmes qui jeûneraient Yom Kippour sur une population juive totale de 6.189.000 soit 55% de la population juive totale.
    Même en étant plus optimiste et en prenant les chiffres du journal Israel Hayom, nous arrivons à un peu plus de 70%. Le chiffre de 90% annoncé reste complètement fantaisiste. Il est à noter quil s’agit de la population juive qui jeûne le jour de Kippour et non de la population juive qui respecte les lois de Kippour dans son ensemble…
    Voici le lien pour celle ou celui qui désirerait vérifier de par lui même.
    http://rotter.net/forum/scoops1/143732.shtml

    • J’ai fait une erreur sur un chiffre. Il s’agit de 3.548.360 et non de 3.458.360… Cela ne fait pas une grande différence mais il est important de le préciser.

  9. Je suis Juive et sioniste, je ne vois pas la contradiction ! Mon désir ardent est d’aller en Eretz pour pouvoir justement vivre à plein ma vie Juive. Pourquoi les personnes faisant leur Alya ne pratiquent plus ? Cela m’est difficile à comprendre !

    • Jacqueline
      Allez là bas vous comprendrez. Exemple: les enfants font du vélo à Kippour ( car il ne faut pas les empêcher de s”amuser même un jour où ils peuvent tout à fait comprendre des enjeux personnels à leurs niveaux) . Seuls les “très religieux ” font Kippour.

    • Jacqueline Shalom,
      N’écoutez pas les sornettes que vous pouvez lire concernant Israël : Yom Kippour est respecté par 90% des juifs en Israël et il n’y a aucun problème pour que les enfants fassent du vélo tant qu’ils ne savent pas le réparer ! La jeunesse israélienne est extraordinaire et constitue un modèle pour beaucoup de nations. Le peuple d’Israël est un peuple magnifique. Vous serez étonnée d”apprendre que pratiquement tous les kibboutzim de la Shomer Hatzaïr … ont une synagogue ! Il faut savoir qu’Israël a été justement construite par ceux qui disaient : “Je suis athée, grâce à D.ieu” ! Les “religieux” sont restés en Europe, dédaignant l’appel de D.ieu. Vous connaissez la suite. Ma mère est rescapée d’Auschwitz-Birkenau.
      Etre juif pratiquant en Israël signifie avant tout croire en D.ieu, aimer la Thora, le peuple d’Israël et surtout la terre d’Israël. L’accomplissement de toutes les Mitzvot est une question personnelle qui n’a pas le même sens que le judaïsme jansénisme bigot étriqué de certains grincheux à qui l’on conseille fortement de faire Téchouva. Cet accomplissement comprend avant tout le retour en Israël, comme expliqué dans mon précédent commentaire.

    • Jacqueline, comme vous voyez ici même , vous trouverez régulièrement un David Pasder qui avec un sacré aplomb ( faussement traduit Houtspa) qui dément même les réalités et heureusement ici et là un Yaakov qui fait des calculs pour savoir de quoi on parle.
      Au final, s’agissant de Kippour c’est David Pasder qui n’hésite pas à verser dans la manipulation puisque c’est précisément lui qui dit des sornettes; Et en plus, il est manifestement religieux, ce qui ajoute à la démonstration.
      En Israel donc, vous trouverez environ 55% de la population juive qui fait Kippour, ce qui pour moi est révélateur donc de cette baisse de considération pour les valeurs juives. Sachant que de l’autre coté, les religieux mentent comme des arracheurs de dents et n’offrent aucune solution modérée pour permettre à ceux du milieu de se satisfaire d’une bonne pratique, vous voyez le désastre pour un peuple finalement immodéré dans un sens comme dans l’autre.
      Finalement, je suis bien en France car je préfère risquer de temps à autre me faire avoir par des non juifs ( j’adore le monde goy bien plus carré et loyal ce qui ne lui enlève pas des défauts) que me faire avoir systématiquement par des juifs ( les uns parce qu’ils n’ont pas mes valeurs mais jouent avec les miennes et les autres parce qu’ils sont très religieux et qu’ils se pensent en droit et pire en légitimité de ne pas suivre les les mêmes règles que les autres, surtout s’ils ne sont pas religieux). Tous ça c’est du gâchis, Hertzl pourrait se retourner dans sa tombe car il était en droit comme vous, comme moi, comme Yaakov à s’attendre à mieux avec un minimum de conscience et de rigueur. Merci Yaakov pour cette clarification.

        • Aval 31, le niveau de vos attentes est tout simplement très bas car votre seule aspiration est de voir des personnes juives mariées avec d’autres juifs. Ce point ne peut être que le début. Question: Pourquoi autant de mariage mixte? Pourquoi les sépharades que vous citez? S’agissant de France et d’Israel: quelle est leur place dans le monde représentatif, dans les instances dirigeantes, quelle sont leurs reconnaissance dans les écoles juives lorsqu’elles étaient dirigées par des Ashkenazes???
          Vous vivez sans ambition et sans promesse d’épanouissement, ce qui est bien réducteur pour un peuple qui dispose d’une richesse telle que la Torah. Le problème, c’est qu’à l’heure actuelle, elle n’est pas comprise comme instrument de tolérance mais comme un instrument de savoir, pouvoir. La preuve: les écoles religieuses ashkenazes qui sévissent en Israel et qui refusent, sous des prétextes fallacieux de tradition, des enfants ashkenazes, dont les parents, qui manifestement en deviennent chèvres, décident de changer de nom pour disposer d’un droit d’entrée dans ce monde ashkenaze religieux tout simplement raciste avec l’aval de l’Etat puisque les tribunaux osent reconnaitre cette procédure. Pourquoi changer de nom en Israel pour prendre un nom Ashkenaze??? Si on en arrive à cette extrémité, pourquoi ne pas faire une loi obigeant tous les isréaliens à choisir un nom israélien sans relation avec les origines familiales de façon à assurer une véritable équité juive dans cette société qui n’est que faussement religieuse, mais vraiment ségrégationiste sur le plan social. Combien de gens reviennent d’Israel et parmi eux combien de Sépharade ???? ou sont les statistiques sur ce point crucial??? Pourtant vous apprendriez beaucoup sur les blocages de cette société qui instrumente les hauts principes religieux par des gens méprisants et sans amour de leurs prochains mais qui disposent tout de même de leurs entrées aux gouvernements qui vient encore de cette fiction destructrice du pedigree ashkenazes et religieux ; Là bas, l’habit fait encore le moine et les gens baignent depuis toujours dans cette croyance que certains êtres sous leurs habits son leurs ancêtres des guettos à qui ils doivent un respect totalement irrationnel sans même s’autoriser à regarder leurs modes de vie ni à stopper leurs abus: Docteur Freud sortiraient, on peut l’imaginer, un article sur les juifs israéliens en danger de perte de MOI dans les naufrages des SURMOIS!!!!!
          Si vous aimez Israel, soyez plus rigoureux et travailleur pour lui donner la classe et le respect de tous comme la Torah le demande et l’illustre de milliers de façons.
          Léa et Yaakov, je suis pour ma part déjà soulagé de constater que nous sommes au moins trois, donc au moins quelques uns à aimer notre culture en toute lucidité; Yaakov, vos hautes connaissances et votre finesse d’esprit échappent malheureusement aux autres commentateurs qui ne répondent que par principes galvanisant et totalement immatures. C’est très dure de partager dans ces conditions même si je sais que vous tenez à le faire. Cordialement

  10. Hanna Véronique eet Madelien, je partage totalement.
    Pour moi la ALYA n’est qu’une chimère et ce d’autant que des membres de l’Etat et des israéliens eux même ont osé me dire que les français étaient trop” idéalistes” et que Israel était un pays comme tous les autres; Je leur ai dit qu’ils étaient pourtant bien content de recevoir des fonds de français juifs qui justement les donnaient pour des valeurs . ( sourire!!! donc foutage de G… vis à vis des français) Quoi qu’il en soit, à mon stade, je partage totalement l’inquiétude de ce mouvement car les israéliens sont mal éduqués et sont obsédés par l’idée de donner la “liberté” à leurs enfants, ce qui ne veut rien dire et ce qui cause que des dégats à tout niveau.
    Pour autant, ne pas aller en Israel ou se rendre dans des Yeshivot qui vivent comme des sectes….
    Pouquoi mais pourquoi n’avons nous pas de mouvement mesuré où religieux et non religieux pourrait s’entendre sans des visions contradictoire???? serions nous esclaves de notre bagage et sans capacité à trouver une vraie entente et tolérance entre nous? A l’heure actuelle, je le pense.

  11. “1) les religieux issus du monde orthodoxe venant en Israel rencontrent bien souvent des problèmes d’intégration en arrivant et ont du mal à s’adapter au système . Cela s’articule autour de plusieurs points:
    – le sectarisme du monde orthodoxe (appartenance à telle ou telle tendance) ou « tout » est interdit….”

    => les religieux juifs ne construisent plus rien depuis des années y compris en Israel, ils ont tous fait du judaïsme une peste du peuple juif. Cet exemple où entre religieux ils ne se soutiennent même pas est éloquent.

    Le judaïsme est devenu partout une religion de tarés qui ne produit plus rien depuis le gaon à part des être aussi ouverts et hypocrites que des musulmans.

    Ni Hertzel, ni Ben Gourion, ni Jabotinski n’étaient religieux et part ce qu’ils ont construits à eux trois, ils valent tous les “”religieux”” depuis 2000 ans.

    Tant qu’un religieux ne dira pas ils étaient peut être prophète , et bien ce religieux sera un dangereux imposteur peut-être complice d’amalek. Ils l’ont été, ne s’en sont jamais excusés et sont donc prêts à continuer.

  12. pas possible de voir une tel mobilisation contre l’Alya de France !! c’est une decision prise et réfléchie et très ,très personnel!! de la part de chaque famille, et c’est pas pour sa que ses familles ne vont plus pratiqué!! si je pouvais prouvé ma judaïté je serais partante pour LA TERRE !!

  13. Réponse à Yaakov 25 juillet 2016 at 23 h 47 min
    Read more at https://jforum.fr/collecte-antisioniste-pour-empecher-laliyah-de-france.html#TBeq3YXoIG72z4m5.99

    Des arguments fallacieux basés sur l’opinion délétère de certains “décisionnaires” du XXème siècle, dont des “dirigeants” de sectes “religieuses” aux Etats-Unis, dont certaines pensent que “leur” Mashiah “se cache”, n’ont aucune pertinence.
    Les choses sont simples : D.ieu ramène Son peuple au Pays d’Israël comme annoncé il y a 2800 ans par la voix des prophètes. Toute personne sensée avec un minimum d’intelligence comprend que de la même façon que chaque juif “normal” croit que la hashga’ha – bénédiction- divine réside au niveau individuel, elle existe a fortiori au niveau du collectif et que la création de l’État d’Israël n’est pas un hasard, mais la volonté même de D.ieu.

    D.ieu rassemble son peuple et le bénit dans tous les domaines, en particulier dans le fait qu’Israël soit redevenu, après 2000 ans d’exil dans une “tombe d’impureté” que constitue la Galout, le centre spirituel UNIQUE de l’étude de la Torah.

    Être juif n’est pas être “religieux” en exil, c’est à dire soumis à la férule d’un “clergé” juif constitué dans l’exil et pâle imitation d’autres religions étrangères. Être juif est être partie intégrante d’une dynamique de vie basée sur un riche passé, un présent extraordinaire objet de l’admiration de toutes les nations et surtout un avenir fantastique et tout cela – et uniquement – en Israël.

    En clair : être juif normal signifie se marier en Israël avec une femme juive, avoir des enfants juifs, les élever dans l’amour de la Thora, des Mitzvot et de l’État d’Israël – avec tous ses “défauts” 🙂 -, bâtir un foyer juif pérenne, faire son service militaire pour défendre son pays, travailler pour nourrir sa famille et construire le pays d’Israël, seul pays des juifs. Être juif, c’est respirer l’air d’Israël, parler l’hébreu de façon naturelle à la synagogue, au Beit Midrash, à l’armée, dans la rue, au marché, dans l’autobus, partout et ne pas rester engoncer dans une tombe exiguë de l’exil, où l’accomplissement étroit des “Mitzvot” n’a aucune signification sauf celle de ne pas les oublier lorsque l’on “monte” en Israël. Pourquoi emploie-t-on le vocable “monter” ? Rashi nous explique qu’Erets Israël est au sommet, au top de tous les pays ! ALORS QUE FAITES-VOUS ENCORE EN BAS ?

    Pour faire court : le leadership – tant rabbinique que communautaire du judaïsme nord-africain, principalement d’Algérie, a commis en 1948 et surtout en 1962, la même erreur fatale que celle du judaïsme d’Europe Centrale au début du XXème siècle : il n’a pas montré l’exemple et a pris l’option TERRIBLE de la perpétuation de la Galout, qui est une punition et une malédiction. Est-il nécessaire d’en expliquer les conséquences : un taux d’assimilation et de mariage mixte de 70 à 80% aux Etats-Unis et un taux identique en France, en Angleterre, en Allemagne, etc… Dans cinquante ans il n’y aura plus de juifs en dehors d’Israël.

    Breaking news : le Messiah ne peut venir que lorsque la majorité des juifs sera en Israël. C’est le cas. Tous les amoureux de la Galout peuvent donc arriver, nous les attendons. Le Messiah ne peut pas être à New York où à Paris !

    • Merci pour ces rappels. Entièrement d’accord, car tout ce qu’on lit par certains intervenants n’est pas très réjouissant. Je comprends exactement comme vous David Pasder. Toda Rabba véShavoua Tov !!

    • Je totalement d’accord avec vous David ! Le soit disant problème que poserait L’Alya de France est en contradiction totale avec les prières trois fois Quotidiennes qui demandent explicitement à Hachem de nous rassembler des quatre coins du monde et de nous ramener sur notre Terre, celle de nos ancêtres, tout en nous rétablissant dans les frontières d’autrefois…. C’est clair, net et précis ! On ne peut pas réciter cette prière et nous cantonner ad vitam eternam dans des pays qui nous ont certes souvent accueillis, mais qui nous ont plus pris que donner… C’est le moment dorénavant d’enrichir “Notre Pays” Israël plutôt que de continuer à s’enraciner en Galout et vivre constamment avec une épée de Damocles au dessus de la tête… Pour le reste, je trouve, David, votre réponse sous forme de cri du cœur remarquable…. Nous sommes ( très nombreux heureusement…) exactement sur la même longueur d’ondes. Amitiés sincères. Cordialement. Daniel.

    • Mme … Vous vantez L etat d Israel , quel rapport avec la Torah et les mistvoth expliquez moi ? Svp

      Des politiques plus verreux les uns que les autres beaucoup …
      Un etat qui se base sur le code civil goy ?
      Qui entretient des brasiers a frontieres , et envoie une partie de sa jeunesse au charbon ?
      et j en passe !!!

      Mettre un tel “etat” ( leavdil) au niveau de ce que represente la Torah divine …
      Arretez un peu venez en france quelques temps pour vous fera une restauration des données lol

  14. Je suis en rage lorsque je lis ces actions menées par des présomptueux et des imposteurs.
    Comme beaucoup, je n’ai pas besoin d’un Rabbi pour me dire où sont mes responsabilités et ce qu’il peut m’en coûter de ne pas respecter ma parole.
    Il faut être désorienté ou sot pour suivre ce genre de faux prophète qui prétendent décrypter la parole du T.P. ils n’ont que la compétence de leur vernis et pas autre chose. Ils se déguisent avec des vêtements d’une époque ancienne, ils ne me gênent pas.
    Ce qui me gêne c’est leur escroquerie pour laquelle ils ont réussi a soutirer 3 millions de dollars. Comme le rav Pinto, ils seront traduit devant la justice pour ce méfait. Et s’ils ne sont pas pourchassés, c’est qu’ils s’acoquinent avec nos ennemis qui leur fournissent de gros chèques car ils sont fainéants et exploitent leurs épouses de manière ignoble.

  15. Qui a dit que,………. ” L’état d’Israël est un havre de paix et un paradis sur terre ” …… Personne !

    Qui peut croire que lorsque que le Mashiah se dévoilera, il n’y aura plus de morts violentes contre les juifs ?

    Par contre on peut parfaitement penser que nous sommes dans une “Époque Messianique” pour plusieurs raisons

    Le quatrième et dernier exil des juifs, celui de Rome touche à sa fin.

    Le dernier tremplin Européen de ce retour en Eretz Israël se situe en France. D’ailleurs les juifs ont été chassés de partout des pays “Devenus Arabes” d’Afrique du Nord. Ils ont été chassés de partout en Europe, d’Europe de l’Est et d’Europe Centrale. La dernière et la plus grande communauté juive se trouve en France.

    Il n’est donc pas anodin que le plus grand nombre d’attentats et le plus grand nombre de morts se situent en France. C’est un signe fort.

    D’ailleurs tous les juifs de la diaspora n’arrivent à bouger que sous la contrainte, la peur et l’intimidation.

    C’est une constante.

    Période Messianique, parce que Israël devient une puissance, NETANYAHOU a dit qu’Israël n’a jamais été aussi fort qu’en ce moment. Il a rajouté que Israël avait enfin obtenu la puissance nécessaire pour pouvoir se défendre seul. Discours au Congrès Américain du 3 Mars 2015.

    Lors de la dernière guerre d’Août 2014, … Israël a été protégé “d’une main de fer”, … Par le dôme de fer certes, mais ce fut un miracle. Il n’y a eu que très peu de destructions et peu de morts israéliens.

    Il est dit que lorsque Israël revivra, toutes les nations du monde seront à feu et à sang, … Toutes les nations se ligueront contre Israël. L’ONU en est le parfait exemple. La conspiration Européenne aussi. Ils veulent détruire Israël en morcelant le Pays, en le rendant plus vulnérable, et aussi en divisant Jérusalem. C’est l’Europe qui prône un régime d’Apartheid à Jérusalem.

    Pour contredire les bêtises du Rav Yekoutiel Yehouda Teitelbaum, … A la sortie d’Égypte, tous les juifs ne sont pas parti ensembles dans un même et seul mouvement. Ceux qui sont restés ont disparus, soit par conversion, soit par assimilation soit par assassinats.

    Sous Isabelle la Catholique, tous les juifs du Portugal et d’Espagne ne sont pas partis. Ceux qui sont restés ont disparus, soit par conversion, soit par assimilation soit par assassinats.

    Tous les juifs de Salonique ne sont pas partis. Ceux qui sont restés ont disparus, soit par conversion, soit par assimilation soit par assassinats.

    Tous les juifs d’Afrique du Nord ne sont pas partis. Ceux qui sont restés ont disparus, soit par conversion, soit par assimilation soit par assassinats.

    En 1940, tous les juifs d’Allemagne et d’Autriche ne sont pas partis. Ceux qui sont restés ont disparus, soit par conversion, soit par assimilation soit par assassinats.

    En 1944, tous les juifs de Pologne ne sont pas partis. Ceux qui sont restés ont disparus, soit par conversion, soit par assimilation soit par assassinats.

    Pogroms de 1821 à 1902, tous les juifs Russes ne sont partis. Ceux qui sont restés ont disparus, soit par conversion, soit par assimilation soit par assassinats.

    En 1941, tous les juifs d’Ukraine ne sont pas partis. Ceux qui sont restés ont disparus, soit par conversion, soit par assimilation soit par assassinats. Certains ont pu continuer à vivre en abandonnant leur judaïté.

    Dans les Pays Baltes, et dans l’ensemble des Balkans ce fut pareil. Ceux qui sont restés ont disparus, soit par conversion, soit par assimilation soit par assassinats.

    Alors que chaque pays crée ses propres lois dans le pays où sa population vit.

    Seules les “Lois d’Israël” ont été données avant que le peuple juif ait une terre. Puis toutes les “Lois d’Israël” furent écrites en Exil, à Babylone. … La dernière des “Lois d’Israël” fut écrite vers la fin du quatrième et dernier exil. C’est la “Loi du Retour” c’est le Sionisme. C’est donc le seul pays a avoir reçu toutes ses lois en dehors de ses terres.

  16. liberté de pensée, liberté d action!!!!!! faire son alyah reste une décision très personnelle!!!! et chaque individu a son libre arbitre!!! alors pourquoi toutes ces polémiques? tout etre humain sain de corps et d esprit décidera tout seul et je crois que ni un rabbin, ni un laic ne saura l influencer!!!!! sans aucune consideration religieuse ou financiére!!!!! on monte en israel par choix et non par obligation à l heure actuelle!!!!!! chavouah tov haverim!!!!

  17. Tu as raison David Pasder, contacte moi, si tu es juif, tu saura me trouver.

    Satmar et beaucoup de juifs religieux(pas tous mais la majorité) sont amaleks qui ont le sang de 6 millions de juifs et le mien sur mains(ils ont fait de moi un être isolé et sans descendance après avoir eu ma famille détruite) , Hitler c’est eux.

    =>>>>>Car ils ont empêché la création de l’état d’Israël au moment du printemps des nations au début 19 siècle à une époque où l’empire ottoman nous avait donné Israel (vers 1840).

    C’est 100 %, religieux, ils ont fait une faute pire que les explorateurs et ont de ce fait crée amalalek et déclenché la shoah.

    Beaucoup de ceux habillés en noir et des religieux sont des imposteurs et des servants ou créateurs d’Amalek.

    souvenez vous qu’amalek est une création juive.

    • Je n’ai rien à ajouter à votre superbe démonstration. Donc je suis entièrement d’accord avec vous. Amitiés sincères.

  18. le problème est que vous avez tous et surtout les dirigeants s’occupant de l’alyah, une méconnaissance de la communauté juive française. Actuellement tous ceux qui font leur alya sont ceux qui ont le plus de moyens financiers et qui veulent continuer leur petite vie tranquille, version vacances, avec un judaisme de confort, la plupart n’est en aucun cas ultra pratiquante voire religieuse. Donc, cette polémique n’a pas lieu, tous ces enfants juifs français ne perdent rien de leur prétendue pratique religieuse , une fois arrivés en Israel. La vraie préoccupation devrait etre de trouver des solutions pour faire venir en France ces si nombreuses familles juives pieuses mais modestes qui font front chaque jour dans les banlieues. Ce n’est surement pas avec ces programmes immobiliers extravagants et hors de prix qu’elles pourront venir. Il semblerait qu’il n y ait que les juifs riches qui intéressent Israel, Sionisme ?

    • malheureusement, vous avez raison! meme sans habiter dans les banlieues sensibles, les francais de confession juive ne peuvent pas tous faire leur alya, logement, travail soins medicaux……… jai fait l expérience dans les années 80 et cela s est soldé par un echec total: le logement : aucune protection locative, l emploi…… et à l époque peu d administration utilisait le francais alors on vous fait signer des tonnes et des tonnes de papiers et que D… me pardonne, quelquefois, c etait a la limite de l escroquerie!!!!
      mais, à présent la sornout(agence juive) a du se rendre compte de ses erreurs et il semble qu il y ait un meilleur système d intégration!!!!
      cependant le logement reste le plus gros problème, mes petits cousins israeliens ont eux meme des difficultés à se loger, vu les prix exorbitants de l immobilier!!!!!! et puis soyons honnetes : vous etes riches tout vous sourira meme si cette alya est une alya boeing!!!!! on installe confortablement femmes et enfants et puis l epoux continue à faire fructifier ses affaires en france!!!! non, ce n est pas LE SIONISME!!!!!!! dommage que l age des kibboutz soit révolue!!! ca c’etait le sionisme!!!!!
      et puis, a l attention des juifs francais confortablement installés en israel, arretez de cracher dans la soupe et de critiquer la france!!!! shalom ve lehitraot!!!

    • J’ai fait ma alya très récemment. Il faut savoir que rien n’est fait pour aider les Juifs arrivant de France. Tous les documents officiels (banque, loyer, contrats, électricité, gaz, arnona, vaade sont écrits en hébreu. S’ils comportaient ne serait-ce qu’un ou deux mots en anglais, je me considèrerais comme sauvée. Deux jours après avoir trouvé un appartement en location (banlieue de Tel Aviv), après m’être renseignée où déposer les cartons vides, j’ai suivi ce que m’ont dit à ce sujet et propriétaire et voisine et j’ai déposé mes cartons sur un bout de trottoir où se trouvait déjà un vieux matelas. Dès le lendemain, un policier est venu sonner chez moi. Malgré mes explications (il ne parlait ni anglais ni français) (je lui ai dit que j’étais “ola hadacha” et venais d’arriver en Israël, il m’a collé une très forte amende (800 shekels, environ 220 Euros) car dans le quartier que j’habite les cartons doivent être déposés seulement le mardi après 6 heures du matin. Il faut savoir que nous, venant de France, ne sommes pas bien accueillis dans les administrations (et des documents il y en a à fournir !), personne ne parle français ou anglais, c’est très difficile. En revanche, les Russes eux sont très aidés. Partout il y a des employés russes, des pancartes écrites en russe, etc… et ils ont plus d’aides de l’Etat que les Français. Je reçois du courrier, je ne sais pas de quoi il s’agit et je le laisse s’entasser pour le moment. Il faut savoir aussi que les loyers sont excessivement chers, beaucoup plus chers qu’à Paris intra-muros, qu’il y a des taxes à payer chaque mois en plus du loyer et qu’il est très difficile de trouver un médecin parlant français. Je ne veux décourager personne à faire sa alya, j’aime trop Israël pour çà ! Je considèrerais que cela serait un grand péché. Mais c’est vrai, il faut être riche ou très aisé pour venir s’installer ici. Je suis bien placée pour le savoir, car depuis mon arrivée ici, j’en suis à compter chaque shékel moi qui ne vis que de ma retraite…. Les millionnaires juifs de tous les pays devraient donner de l’argent pour aider les familles modestes à faire leur alya. Et le Ministère de l’intégration devrait réfléchir sur le fait que tout document administratif devrait être plus compréhensible aux nouveaux arrivés en les rédigeant en français également.

      • Nos devons aussi faire l’effort d’apprendre l’hébreu, c’est la moindre des choses. C’est ce que je fais en ce moment, et, comme tu le dis, les loyers sont trop élevés. Est-ce vrai que nous sommes aidés pendant une année, c’est pas mal quand même ! J’ai appris, mais je ne sais si cela est vrai, que ce sont les français qui louent leurs appartements ou leurs maisons qui augmentent chaque année les loyers de leurs locataires. Lorsque j’aurais enfin la chance de pouvoir habiter en Eretz, j’aimerais intégrer un Kibboutz ou Mochav à Jérusalem. Serait-ce possible ? Pour l’instant je n’ai qu’une adresse d’un Kibboutz à Beer-Sheva. Il est vrai que ce serait bien pour les Français, d’avoir un intervenant parlant français. Ce que tu dis est intéressant, et quand je vais en volontariat en Israël, je suis très surprise des prix bas pour l’alimentation, car tout est beaucoup plus cher en France. Vivement que je puisse rester sur notre bonne Terre Israël !!! Shavoua Tov !!!

        • Mefiez vous des kibutzim de revivim et masabe tsade a cote de beersheva.ils prennent l argent de l agence juive mais sont antisionistes et antireligieux.Choisissez plutot le kibutz rahel ou sde eliahu et proposez leur de devenir a leur tour des ulpanims

      • totalement d accord avec vous!!!! j ai déjà vécu cette situation et en plus ardue dans les années 80 et nous ne sommes pas prets à recommencer!!!

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous Véronique. Si les besoins de base étaient assurés en Israël, l’alya serait plus importante.
      Mais c’est un pays qui a choisi l’option capitaliste à outrance avec sa compétition permanente et peu de transferts sociaux, interdisant de facto aux plus faibles et aux plus défavorisés de venir.

      Une nation n’est pas un simple club de riches. ET ce n’est pas pour rien que 50% des Juifs ne vivent pas en Israël.
      Hannah Arrendt a dit que les Juifs étaient nuls en politique. En effet…

  19. Alya ou pas c’est un choix personnel qui ne doit pas être fait à la légère .Israel est un tout petit pays , c’est un monde en miniature tant pas ses reliefs, ses climats, ses paysages et sa population .C’est un merveilleux pays mais qui ne réserve pas que des surprises agréables.Le marché du travail ne permet pas à tous de s’intégrer et le marché de l’immobilier est un handicap car les prix atteignent des sommets que très peu de candidats à l’Alya peuvent s’offrir .Que deviennent ceux qui ont tout laisser chez eux pour s’y installer ? C’est la question fondamentale à se poser .
    Quant à prétendre qu’une fois installés en Israel , les jeunes perdent leur foi et leur judéité , c’est un argument fallacieux .Perdre ses pratiques religieuses peut se produire dans n’importe quel pays .mais se remettre à des pratiques religieuses, peut aussi se produire en Israel .Pourquoi dit-on à Pessah ” l’an prochain à Jerusalem” ?
    Ce monsieur en comprend-t-il le sens ou est-ce pour lui une expression vide de sens ? Quant à lever des fonds pour empêcher les gens de faire leur Alya , je trouve ça assez grave .Cet argent devrait au contraire aider les gens qui ont de petits revenus à s’installer en ERETZ .

  20. Le mouvement mineur Satmar (pour les érudits cf. Onkélos : סטי ומרי) est le triste représentant de mouvances extrémistes qui sont nées au 18ème siècle en Europe orientale et qui se sont opposées au retour naturel du peuple juif en Israël au début du XXème siècle. Le résultat est malheureusement connu : des centaines de milliers de juifs ont cru le discours délétère de “rabbanims” qui on réitéré la faute des explorateurs-méragelim à la sortie d’Egypte.
    Cf. le commentaire de Raschi en ce qui concerne leur conduite : il les désigne du nom d’impies, de mécréants).
    Notons également que la pratique “religieuse” juive n’a aucune signification ou valeur en dehors d’Erets Israël, puis que les Mitzvot ont été données au peuple juif au Mont Sinaï pour être effectuées en Eretz Israël. Seule utilité : ne pas oublier leur pratique tant que les juifs sont en exil.
    Ajoutons que les machinations de ces déviants constituent un ‘Hilloul Hashem hideux : elles sont identiques à celles des mouvements intégristes antisémites et aux agissements des ennemis d’Israël d’extrême-gauche.

    • Cher David,

      Je pense qu’il est important de préciser un point. A l’époque de Moshe, D. se révélait dans toute sa splendeur et c’est lui qui a ordonné au peuple de conquérir Israël. Les explorateurs, au lieu de s’exécuter, se sont révoltés contre la parole divine et ont déclaré entre autre, que “la terre est une terre qui dévore ses habitants”.
      Se rebeller contre la parole divine constitue sans nul doute une faute grave.
      Il ne peut en être de même concernant les rabbins orthodoxes qui ne se sont pas joints aux sionistes en 1948. En effet, aucune parole divine ne s’est manifestée. Certains diront même, en s’appuyant sur le traité ktoubot page 110, qu’il est interdit de monter en Israel en masse. Je pense donc qu’il serait vraiment injuste de qualifier les orthodoxes de cette époque de mécréants.
      Concernant le midrash auquel vous faites référence, vous voulez sans doute parler du Midrash Sifri Parachat Ekev, selon lequel la torah et les mitsvot pratiqués ne servent qu’à ne pas être oubliés.
      De là, vous affirmez que la tora et les mitsvot effectués en Houl n’ont pas de valeurs propres et n’ont pour but que de s’en souvenir.
      Effectivement, telle est l’opinion du Ramban. D’autres Hahamim pensent en revanche, que le midrash parle de l’époque de Galout que nous soyons en Houl ou en Israel et que le but de la pratique de la Torah et des mitsvot en galout servent uniquement à nous “entraîner” afin que l’on soit prêt lorsque machiah viendra.
      En tout état de cause, on ne peut apprendre une halaha d’un midrash, et aucune halaha dans le shoulhan arouh, à ma connaissance, ne stipule qu’il est un devoir pour chaque juif de s’installer en Israel.
      Vous m’avez accusé d’aller contre la Torah et de la Halaha, qu’à D. ne plaise, pourriez vous être plus précis et plus explicite?
      Je pense sincèrement que ce que j’ai ecrit est complètement compatible avec l’esprit de la Torah et de la Halaha.

      • Je ne vous ai “accusé” de rien. Ce sentiment provient certainement du malaise que vous ressentez à justifier l’injustifiable. Lisez ma réaction dans les commentaires généraux, dans la mesure où elle sera publiée.

        • Vous m’avez pourtant intimé l’ordre de m’abstenir d’écrire des choses en opposition à la Torah et à la halaha!! Surement avez vous écrit sur le coup de la précipitation et que telle n’était pas votre intention. Si c’est le cas je m’en réjouis.
          Je tiens également à vous rassurer, je ne ressens aucun malaise et assume complètement ce que j’écris puisque le contenu de mes commentaires est basé sur l’opinion de sommités reconnus dans le monde de la Torah et de la Halaha.
          Concernant vos allégations sur l’identité et le lieu de notre juste et saint Mashiah, vous écrivez qu’il n’est pas possible que ce dernier puisse se trouver aux USA ou en France. Cette affirmation me semble erronée, car comment comprendre le passage du talmud Sanhedrin à la page 98 A? Nous assistons, dans ce passage, à une discussion entre Rabbi Yeochoua ben levi et Eliahou Hanavi. Ce dernier dit à Rabbi Yeochoua que le Mashiah se trouve à la porte de Rome. Rashi sur place dit que cette porte se situe dans la ville de Rome. Rome d’après mes connaissances de la géographie se situe bien en dehors de la terre d’Israël. Affirmer que le Mashiah ne peut se trouver en dehors d’Israël me semble être en complète contradiction avec cette Guemara.
          Vous affirmez également que le Mashiah ne peut venir que lorsque la majorité du peuple juif est réuni sur sa terre. Cette affirmation contredit un des articles de foi du Rambam selon lequel le Mashiah peut venir en tout temps et en toute époque…Il faut être très circonspet lorsque l’on tient des propos si tranchants…
          Ceci dit, si plusieurs écoles de pensées existent et si l’école du Rav Kook est une école reconnue, il ne fait aucun doute que les autres écoles de pensées sont tout autant légitimes et reconnus. L’existence de la mouvance sioniste religieux ne peut remettre en cause l’existence du monde orthodoxe même si ce dernier n’épouse pas le même mode de pensée. C’est cela la tolérance. En adoptant ce principe, nous accomplissons sans nul doute la mitsva de “Veahavta lereaha Kamoha”.

          Kol Touv,

  21. Je propose a ceux qui multiplient leurs attaques contre le Pays et les habitants da l’Etat d’Israel de reflechir au sens de la notion de “motsi chem ra.”
    Il n’y a pas si longtemp que l’on a lue la “parasha” des “meraguelim”

    • Je pense qu’il soit important de rappeler que le Motsi Chem Ra équivaut à de la calomnie. Dans ce que j’ai ecrit, il n’y a strictement rien de calomnieux, juste des faits réels, malheureusement.
      De plus, je me garderais bien de parler sur le pays qu’hachem nous a donné, en revanche, je n’ai aucun problème à critiquer l’état qui nous gouverne.
      J’habite ce pays et j’aime profondément ce pays, néanmoins il faut être honnête et factuel.
      Israel ne convient pas à tous et encourager tout à chacun à venir ici est lourd de responsabilité.
      Une Alia mal préparée peut coûter très cher.
      Lorsque les ministres israélien disent vouloir accueillir les juifs français victimes du terrorisme français, c’est de la démagogie, car soyons honnêtes, combien d’israéliens ont été victimes d’attentats meurtriers?
      L’état d’Israël n’est pas un havre de paix et est loin d’être un paradis sur terre. Il le sera très certainement quand notre juste Mashiah se dévoilera. En attendant, il appartient à chacun de nous d’être circonspect et de bien vérifier si la vie israélienne peut convenir à sa famille. Il est vraiment trop dangereux de faire des généralités.

  22. Je ne suis pas spécialement pro Satmar, mais les commentaires blâmant le Rabbi de Satmar sont scandaleux!!
    L’agence juive encourage tous les juifs de France à monter en Israel, il ne peut s’agir que d’une terrible erreur lorsqu’on observe le résultat d’une telle action:
    1) des familles religieuses et pieuses qui abandonnent peu à peu la pratique influencées par la vie mondaine israélienne.
    2) si parfois les parents restent fidèles aux préceptes de la Tora, ce sont les enfants qui décident de s’en éloigner, au grand désespoir de leurs parents.
    3) des familles vivant sous le seuil de pauvreté ou tout juste, cumulant ainsi plusieurs boulots afin de tenter de joindre les deux bouts.
    4) le toupet grandissant que les enfants acquièrent en proie à une trop grande liberté.
    5) la quasi inexistance de la vie communautaire qui engendre une totale indifférence dans les relations humaines.
    6) la médiocrité du système éducatif israélien en général et de certaines écoles en particulier qui détruisent peu à peu des centaines d’enfants.

    Au regard de tout cela, A t’on le droit d’encourager tous les juifs de France A venir en Israel? Tous les problèmes citées sont malheureusement des problèmes vécues et existant. Il est de notre devoir de communiquer aussi là dessus et de ne pas faire croire qu’Israël est un paradis sur terre.
    C’est sûrement pour cela que le Rabbi de Satmar se mobilise et c’est tout à son honneur.
    La Aliya, oui, mais………..

    • Yaakov,
      Lisez mon commentaire et abstenez-vous d’écrire des choses en opposition à la Thora et à la Halakha. Cf. la faute des explorateurs-méragelim.

    • C’est un peu pathétique comme commentaire, vraiment….

      Pourquoi est-ce que les religieux se détourneraient plus facilement de leur pratique en Israel plutôt qu’en France ??
      La vie mondaine n’existe t-elle pas ici ? Encore plus, n’est-elle pas bien plus attirante en France que ce qu’elle est en Israel ?

      Si j’ai bien compris votre commentaire, un Juif, pour rester fidèle se doit de vivre dans un carcan fasciste, absolutiste et aveugle au monde dans lequel il vit ?

      Le libre arbitre, vous connaissez ?

      Le mérite de pratiquer la religion, c’est d’y avoir été forcé en ayant été coupé du reste du monde ou bien c’est d’en avoir fait le choix en tout état de conscience du monde dans lequel on vit ?

      “4) le toupet grandissant que les enfants acquièrent en proie à une trop grande liberté.” -> Vraiment, j’ignorais que la Thora était en totale opposition au concept de liberté, vraiment là, vous m’apprenez quelque chose….

      “3) des familles vivant sous le seuil de pauvreté ou tout juste, cumulant ainsi plusieurs boulots afin de tenter de joindre les deux bouts.” -> Parce que c’est vrai que pour les famille d’ultra orthodox, la France c’est vraiment l’opulence non ? (C’est une blague j’espère).

      “5) la quasi inexistance de la vie communautaire qui engendre une totale indifférence dans les relations humaines.” MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR -> J’oubliais qu’en France les sourires et le civisme sont à tous les coins de rue !!!

      Et finalement, que dire du système éducatif Français qui c’est vrai, produit des monstre d’intelligence et d’élitisme culturel du type Nabila…

      Vraiment, vraiment pathétique comme commentaire….

      • Pathétique vous dites, vous en avez le droit, mais encore faut il le prouver. Trop facile de se répandre en invectives sans rien justifier et juste en employant un ton railleur.
        Ce que j’ai écrit n’est malheureusement pas le fruit d’une réflexion théorique mais bien le fruit d’une réflexion appuyée sur un vécu d’une dizaine d’années en Israel.
        Je me propose donc de repondre à vos attaque point par point:
        1) les religieux issus du monde orthodoxe venant en Israel rencontrent bien souvent des problèmes d’intégration en arrivant et ont du mal à s’adapter au système . Cela s’articule autour de plusieurs points:
        – le sectarisme du monde orthodoxe (appartenance à telle ou telle tendance) ou “tout” est interdit….
        – le fossé, encore existant, entre sefaradim et ashkenazim.
        -la volonté de vivre qu’entre religieux qui provoque parfois un véritable étouffement.
        – les difficultés de se faire accepter dans telle ou telle école etc..
        – la perte du guide spirituel que braucoup de familles avaient en houl.
        – le manque de loisirs pour le monde religieux.

        Cette difficulté d’intégration dans ce milieu qui paraît, pourtant accueillant, lorsqu’on ne le connaît pas de près, engendre quelquefois l’envie de voir autre chose et de déroger petit à petit à certains principes que l’on avait en Houl.
        C’est ainsi, que bien des familles, déçus de ce monde qu’ils côtoyaient pourtant en houl, délaissent progressivement la pratique de la torah et des mitsvot.

        De plus, Israel est un pays saint, nos sages rapportent que dans l’endroit où il y a le plus de sainteté, il y a également le plus d’impureté. Si l’on n’est pas paré à cela, il est difficile de ne pas succomber.

        Concernant la vie mondaine, même si elle peut paraître plus attirante en France, en Israel, il est beaucoup plus facile de “s’assimiler”. En effet, en Israel nous sommes entre juifs, le danger semble éloigné, nous ne le voyons pas arriver, il est pourtant très proche. Adopter telle ou telle pratique ne constitue pas un frein. En houl, conscient du problème d’assimilation (sans guillemets cette fois ci) la vie communautaire occupe une place prépondérante et protège dans bien des cas de certains pièges.

        Bien Evidemment, pour répondre à votre question, le juif pour rester fidèle doit vivre dans un milieu dans lequel il s’épanouit tout en suivant un guide spirituel qui saura l’aiguiller intelligemment. Ceci est vrai, à mon sens, pour toute famille en quête de spiritualité.
        Cela ne contredit nullement le fait d’être conscient du monde dans lequel on vit. Bien au contraire, on y est mieux préparé, car ce monde est parsemé d’embûches qu’il nous faut affronter ou éviter. Et c’est justement cela le libre arbitre.

        Nos sages disent que l’homme ne faute que s’il est frappé d’un vent de folie. S’il est fou, pour quelle raison serait il réprimandé? La réponse est quil est réprimandé pour s’être mis dans cet état ou le vent de folie peut l’atteindre. C’est dans ce sens qu’il faille se protéger.

        Concernant la liberté, il existe un proverbe français inspiré du traité ktoubot page 59 B qui dit que “l’oisiveté est la mère de tous les vices”. Lorsqu’un enfant sort de l’école entre 13:00 et 14:00, il a tout le loisir et la liberté pour tourner en rond, s’ennuyer. Cet état de fait mène irrémédiablement, si l’enfant n’est pas occupé, à la faute. Je pense qu’il n’est pas nécessaire de plus expliciter ce point.

        Concernant la vie en France, il est beaucoup plus facile d’y maintenir un niveau de vie décent qu’en Israel. Les familles religieuses sont souvent des familles nombreuses qui peuvent bénéficier de prestations sociales qui permettent d’assurer un minimum. En France, j’ai rarement vu quelqu’un cumuler plusieurs boulots pour survivre. En Israel, c’est monnaie courante.

        Comme je le disais plus haut, les dirigeants de synagogues et communautés en France font un travail remarquable. Il n’est pas rare que les fidèles se retrouvent lors d’une journée champêtre ou lors d’une sortie communautaire. Cette action est à ma connaissance, inexistante en Israel.

        Quant au système éducatif juif français, il est pour moi un exemple. Les écoles comme Yavne, Bet Hanna, Sinay ou otsar hatora doivent être cités en exemple pour la qualité des cours dispensés tant en kodesh que dans les matières profanes.
        Enfin, je vous invite à débattre avec moi autant que vous voudrez mais vous saurais gré de ne plus employer de ton sarcastique qui, à mon avis, ne mène nul part.

        Cordialement,

        Yaakov

        • Belle réponse, je vous accorde que mon ton était déplacé et vous présente mes excuses.

          Les visions étriquées en matière de spiritualité me mettent hors de moi lorsque je sais avec certitude qu’aucun être humain ne possède le recul nécessaire que seul D. détient lorsqu’il s’agit de juger des bienfaits d’une action quelle qu’elle soit.

          Et en l’occurrence, la Thora est assez claire sur le fait que le Peuple d’Israël appartient à la terre d’Israël et vis versa (ce n’est pas du Sionisme politique, c’est le désir de D. lui même).
          Par conséquent, lorsque j’entends que des “religieux” s’y opposent, j’y vois une non seulement une répétition de la faute des explorateurs mais surtout un orgueil et une condescendance que cette même Thora nous présente comme les pires des pêchés à plusieurs reprises (il s’agit là peut être même d’un des fils conducteur les plus important du judaïsme).

          En gros, il ne leur faudrait pas se rendre en Israel pour éviter d’avoir à devenir ce qu’apparemment ils sont déjà.

          Je comprend la logique derrière votre raisonnement mais vous semblez omettre que les gens, face à D. et à leur spiritualité sont individus à part entière (et c’est en tant que tel qu’ils seront jugés).

          Je ne doute pas que le contexte est un rôle à jouer, je dis juste que la spiritualité est une constante qui peut parfaitement se vivre en indépendamment du contexte dans lequel on évolue (et sans pour autant avoir à s’en affranchir).
          Qu’importe l’évolution de la spiritualité d’une personne, elle à mettre au crédit de ses propres choix, réflexions et cheminements personnels.

          La désigner comme fonction d’évènements externes, c’est rapidement oublier que les Juifs ont su se maintenir pendant 2000 ans dans des contextes variés et complètement différents les uns des autres.
          On entre alors dans la culture de l’excuse (J’ai arrêté de pratiquer mais ce n’est pas de ma faute, c’est le contexte)…. La même qui de notre siècle a de nouveau fait des morts (c’est un terroriste mais ce n’est pas de sa faute, c’est le contexte)….

          Dans le fond, ce que je dis, c’est que chacun est maître de son propre destin: C’est là la beauté de notre religion, mais c’est là aussi que réside le danger de l’assimilation qui n’est pas fonction d’une localité géographique, d’un réalité politique, sociale, sociétale etc…

          Si D. nous intimé l’ordre de préserver sa Thora et ses commandement dans la même vision des choses qui nous apprend que rien de ce que D. met sur notre chemin n’est insurmontable, c’est qu’il est ainsi possible de s’y atteler, peut importe le contexte….

    • On ne devrait pas critiquer comme cela les Rabbins quel que soit leur orientation, car on retire toujours quelque chose de leurs enseignements, et ici je les en remercie. Et pour les orthodoxes, c’est peut-être grâce à eux que la Torah nous est parvenue jusqu’ici aujourd’hui intacte. Que la Gloire en soit rendue à Hachem.

  23. Bon, il s’est fait 3 Millions de Dollars, sur la bêtise des donateurs, aussi stupides qu’ignorants.

    Ça me fait bien rire !!!

    Mis à part ça, le Rav Yekoutiel Yehouda Teitelbaum devrait apprendre à lire et à comprendre l’hébreu. Et surtout connaître les fondements mêmes de la religion juive.

    A l’entendre, on voit bien qu’il ne connaît rien !

    Pour la simple raison que lorsque Moïse est redescendu du Mont Sinaï avec les Tables de la Loi. Lorsqu’il s’est adressé aux hébreux pour leur dire que Achem leur avait destiné un pays. Celui de Canaan. Lorsque ces mêmes hébreux ont voulu aller là où Achem leur avait dit d’aller, ils ont du se battre contre Amalek. Ce furent des batailles aussi terribles qu’atroces.

    Les juifs ont du combattre Amalek pour aller vivre dans le pays de Canaan, que Achem leur avait pourtant donné.

    C’est ce qu’il se passe encore aujourd’hui, les juifs aidés des juifs sionistes doivent encore se battre pour revenir dans le pays que Achem leur a destiné.

    Il n’y a donc aucune incompatibilité entre le Sionisme et la religion. Le Sionisme est même nécessaire à l’accomplissement de la parole de D.ieu !!

    Voilà pourquoi le Rav Yekoutiel Yehouda Teitelbaum ne mérite pas d’être appelé “Rav”, c’est un dangereux usurpateur.

    • Tout à fait d’accord les idiots donateurs vont bientot s’apercevoir qu’il va s’en mettre plein les poches !!!a bon entendeur bonsoir

  24. C’est lamentable de réagir comme cela ils préfèrent que les juifs de France se fassent tirer comme des lapins par des Merah et Coulibaly en étudiant la Torah en France comme leurs ancêtres ce sont fait exterminer dans les camps car il n’ont pas voulu émmigrer dans les années 30. Tout ces Satmars sont des malades mentaux Israël n’a pas besoin ni d’eux ni de leur argent

  25. Vous faite une grossière erreur. Il s’agit d’aider les juifs de France de rester dans la torah près leur Alya. L’agence juive œuvre pour rendre les juifs de France non pratiquants. Ils font contre poids. Tant mieux.
    Ce n’est un secret pour personne qu’en arrivant en Israel, beaucoup de juifs lâche complètement la tarah car se sentant suffisamment juif sans pratiquer. C’est un drame pour le judaïsme.
    Quand à ce que vous qualifiez de “sionisme” et “antisionisme”, laissez moi poser une simple question. Lequel de ces camps respecte au mieux les règles se “sion” tel que la chmita, le maasser, etc ?

      • pas tout à fait d accord!!!! prenez vous les francais de confession juive pour des imbéciles ? pensez vous vraiment que nous sommes aussi malleables que ca? cher monsieur, MK nous connaissons israel, nous y avons vécu, je milite au sein d associations sionistes et je peux vous certifier qu ‘ERETZ ISRAEL a encore besoin de sa diaspora!!!!! venez un chabbath dans une des synagogues parisiennes ou marseillaises ou nicoises ou lyonnaises……et vous verrez qu en france on est encore juif!!!!!!!!!et ne parlons pas des écoles qui dépassent le taux accepté!!!

        • C’est tout à fait ça Hannah, les israéliens et les juif français vivant en Israël prennent les français juifs pour des imbéciles? C’est pathétique et c’est une régression qui ne cause que des dégâts directs et collatéraux.

          • J’ai fait erreur avec mon point d’interrogation et je vous confirme que je partage votre point de vue Hannah

          • Je dois dire, en vous priant de me pardonner ma brutalité, que les Français juifs qui pourraient faire leur alyah et restent en France me semblent effectivement des imbéciles.
            A moins qu’ils n’aient un motif professionnel et israélien à rester !
            Sinon, bientôt ils paieront la taxe spéciale dhimmi ou réciteront la shahada.

    • Le rav Teitelbaum est-il pret a assumer devant HaShem la responsabilité des vies à sauver ? Ou préfère t il Qu ils perdent en France leur identité au prix de la persécution et de l assimilation juste pourvu qu’ils ne deviennent pas sionistes ? Il devrait plutôt consacrer son argent à aider les Juifs à rester religieux en Israel et à aider les autres orthodoxes à survivre parce que trop pauvres

    • avec tout le respect que je vous doit je crois que n’avez jamais mis les pieds en israel j’ai fait mon alya depuis bientot 10ans j’ai BH un fils des petits enfants des arrierres petits enfants qui etudient tous les jours dans des yechivotes des petits enfants qui ont fait leurs services militaires quant d’autres sont encore a faire leurs services militaires ce monsieur que vous appeller RAV au lieu de donner de l’argent aux familles de france pour les decourager de monter enisrael vous ne croyez pas qu’il serait plus justicieux de leurs donner cette argent pour que leurs enfants puisse etudier la thora et defendre notre pays contre tous ces assassins qui nous entourent alors leurs lecons qu’ils se les gardent et si c’est des JUIFS qu’ils ne viennent pas chez nous car aurisque de vous choquer je les mets dans le pagniers que tous nos ennemis

      • Bravo David tout à fait d’accord avec vous. Vous êtes vous demandé qui celui que vous appellez “Rav” et quelles sont les opinions des satmars quant à Israel? Pour eux Israel ne devrait pas exister tant que le Machiah n’est pas arrivé. Ce groupe se trouve tout le temps du côté des personnes antis Israel, et ce, dans n’importe quel pays, lorsqu’il y a des évènements pro Israel. J’ai honte de voir aux infos ces personnes qui sont montrés du doigt comme étant “religieux” et contre Israel. Une simple recherche sur le net vous ferait découvrir le monde des satmars. Lorsqu’ils peuvent taper sur Israel, ils ne ratent jamais l’occasion. Voilà la raison pour laquelle ils racontent des sornettes au sujet de ceux qui font la raliya qu’ils perdraient tout contact avec la loi juive. Pour avoir été en Israel de nombreuses fois, je n’ai que le plaisir de constater que justement, en Israel on devient de plus en plus religieux. À tout événement, la pratique religieuse et la façon de l’appliquer, revient personnellement à chacun. Ce n’est sûrement pas ce “Rav” qui me ferait changer d’avis sur la raliya. Pour moi, il ne connaît absolument pas la Torah, il aurait su que les temps pré Machiah sont arrivés et c’est la raison pour laquelle les juifs convergent vers Israel. Il ne voit pas non plus que l’existence d’Israel à elle seule relève du miracle. Alors “Rav”….. Non vraiment pas

  26. Il vaut mieux que ce sorcier des Carpathes et ses ouailles restent où ils sont, plutôt que vivre en parasites en Israël et vendre le pays aux Arabes en leur laissant envahir le marché du travail. Quant à la France, les meilleurs promoteurs de l’Alya sont les “amis de la Palestine”, bien plus efficaces que l’Agence Juive.

  27. Comment est-il possible qu’un énerguméne qui se dit rabbin puisse agir de la sorte. C’est pire qu’un renegat, c’est un traitre au judaisme.

  28. A tous les intervenants : ne vous en faites pas , cette démarche contre la montée des Juifs de France en Israël n’aura aucune influence sur les familles religieuses , aujourd’hui ces familles sont guidées par des organisations religieuses qui leur fournissent les noms des établissements scolaires et les quartiers où choisir un domicile dans un cadre religieux . Fini le temps où les émigrants religieux du Maroc ou d’autres pays étaient soumis aux décisions de l’agence juive tel un troupeau sous la houlette ! alors que ce respectable Rabbin de Satmar et consorts cesse de nous effrayer .
    Ephraïm -Jérusalem .

  29. Si comme avant 1939, ils ne veulent pas croire a la renaissance de l’Etat d’Israel, c’est leur droit.
    Mais voulant empecher les autres juifs de faire leur alya est un crime.
    Mourir en diaspora c’est leur choix, mais vivre en Israel pour ceux qui montent c’est une renaissance.
    Candidats a l’alya, laissez les fossoyeurs a leurs tombeaux, et venez vivre en redevenant Hebreux.

  30. J’espère avoir mal compris mais empêcher un juif de montée en Israël même si c’est juste un découragement est formellement interdit par la halacha. Il ferait mieux d’utiliser cette argent pour développer le judaïsme en Israël vu que c’est censé être sa volonté première…

  31. Je ne sais si freiner l’Alya de France est bien son intention, car il faut toujours écouter différents sons de cloche avant de se faie une opinion sur un sujet.
    Mais si c’est la cas, ce n’est pas simplement à Kippour qu’il devrait jeûner, mais toute l’année

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.