Jérusalem : le Centre de Veille anti-boycott B’Olam ©

4
360

Dans un petit bureau situé au coeur de Jérusalem, un centre téléphonique a été établi qui permet aux gens en Israël d’appeler et de rapporter des cas de boycotts, Désinvestissements et Sanctions mouvement (BDS) activités à l’intérieur du pays visant à nuire à la réputation internationale del’état hébreu.

«Lev B’Olam» (Cœur du Monde), ce centre de surveillance du mouvement BDS, a entrepris ces dernières années de lutter contre ce phénomène pernicieux en sensibilisant les civils.

Lorsque quelqu’un dénonce une activité de BDS et en avertit l’organisation, un représentant remplit un formulaire de plainte et pose une série de questions pour recueillir autant d’informations que possible sur l’évènement dénoncé, comme le nombre d’activistes BDS impliqués dans un incident donné, ce qu’ils font, s’ils utilisent des caméras, etc. . des informations sur  les individus en question, y compris leurs noms, leurs lieux de résidence et si les militants appartiennent à une organisation spécifique.

L’information accumulée est ensuite compilée dans un fichier spécial et transférée au ministère de l’Intérieur et de la sécurité intérieure.

L’initiative, qui a déjà été lancée il y a environ trois ans, s’est intensifiée  suite à l’expulsion israélienne de Rita Faye, une des militantes de BDS connue de l’armée israélienne pour ses activités aux points de contrôle et le harcèlement des soldats israéliens.

Faye, qui est Suisse, avait visité Israël plusieurs fois pour reccueillir des témoignages sur des actes répréhensibles israéliens présumés. Cependant, elle a été expulsée en conformité avec une ordonnance d’expulsion du ministre de l’Intérieur Aryeh Deri (Shas) fin de Juillet, après avoir été prise pour interrogatoire à son arrivée à l’aéroport Ben Gourion.

En plus de l’expulsion de Faye, Deri et le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan ont mis sur pied une équipe dédiée à l’expulsion d’activites pour empêcher l’entrée des militants décidés à promouvoir le boycott contre l’Etat d’Israël.

Selon Nati Rom, le directeur général de ‘Lev B’Olam’, ” est la réponse aux appels lancés par le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan. C’est une initiative civile dont le but est de localiser les militants qui arrivent en Israël sous couvert de touriste mais qui ont l’intention d’essayer de saboter l’entreprise sioniste en Israël. Nous sommes ici afin de recevoir autant d’informations sur eux que possible. “

‘Lev B’Olam’ a déjà été exploitée pendant trois ans et a entrepris des efforts pour lutter contre les activités BDS visant à délégitimer Israël. Dans le cadre de ses efforts, l’organisation participe à des activités de relations publiques en envoyant ses représentants dans les capitales européennes et sur les lieux ou la propagande BDS bat son plein.

Le centre fonctionne du dimanche au jeudi entre 9 heures et 16 heures en hébreu et anglais. Les appelants sont également en mesure d’envoyer des clips, des photographies et des documents pertinents par courriel.

le Centre de surveillance Le «Lev B’Olam» peut être contacté au: + 972-747290757

Ynet

4 COMMENTS

  1. Bonjour,

    J’ai besoin de connaître l’adresse e-mail de «Lev B’Olam» que vous pouvez me communiquer par mail.
    Je vous en remercie

    • En voici au moins le n° de tel : The ‘Lev B’Olam’ watchdog center can be contacted on : 074-7290757 ou, depuiis la France : 972-747290757

  2. Shalom

    I m French and I m a user of estreva gel manufactured by the Teva Laboratory – a friend of mine is using colpotrophyne which id manufactured by the same Teva Laboratory

    We have experienced the same when we wanted to purchase our medecine my treatment is part of a global treatment which i cannot break and which is prescribed medically! I was told that there has been a shortage for the last few months- and it is no more available thoughout France. I have tried many pharmacies in Parid, Bordeaux, Uzes and whereever i happened to be during the summer. No explaination – likewise for the colpotrophyne

    When y try to find information on the website you find on Teva : boycott Israel medecine!

    Would that be the case?

    Thank y in advance- I will fight should it be boycott?
    Thank you in advance for your assistance

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.