BDS : revers magistral au Festival de Tel Aviv à Londres©

7
59
BDS subit un revers magistral, alors que Londres programme le Festival de Tel Aviv
Alors que Londres se prépare à mettre en vedette la culture et l’innovation israéliennes lors d’un Festival géant, les autorités de Londres invalident les requêtes des mouvements de boycott voulant suspendre des affiches sur les arrêts de bus et dans les stations de métro de la ville, pour désigner Israël comme un régime « d’apartheid »,en exhortant les passants à ne surtout pas se rendre à ces événements pour y assister.

Les mouvements quqi visent à organiser le boycott d’Israël ont subi une gifle magistrale de la part de la municipalité de Londres, récemment, après son rejet d’une requête d’annulation du prochain festival Londres-Tel Aviv, TLV in LDN,

Avec cette prise de décision, Londres se prépare àrepeindre ses rues en bleu et blanc, dès la fin de cette semaine,alors que la capitale du Royaume-Uni frappe les trois coups duplus grand festival israélien qui se soit jamais tenu en Angleterre.

Des dizaines d’artistes israéliens prendront part à ce festival alors qu’ils exposent devant les Britanniques la nature créative et inventive d’Israël.

Posters advertizing the festival

Affiches publicitaires annonçant le festival

 

Jusqu’à la toute dernière minute, divers mouvements se consacrant au boycott d’Israël ont tenté de ternir l’image du festival et de faire pression sur les autorités pour annuler complètement l’initiative émanant du Ministre israélien des Affaires Stratégiques, Gilad Erdan.

Intensifiant leurs efforts pour ostraciser Israël dans le domaine international, les mouvements de boycott ont conçu des affiches appelant au boycott du festival et ont demandé aux autorités la permission de les suspendre dans les arrêts de bus centraux de Londres et dans le métro de la ville.

BDS movement

Le mouvement BDS 

 

« Londres contre l’Apartheid », était le principal slogan griffonné sur les bannières et affiches appelant les passants à boycotter le festival.

Cependant, le Bureau du Maire de Londres Sadiq Kahn, lui-même musulman,a rejeté cette requête sur le fondement qu’il enfreint les lois de la ville, régulant les normes publicitaires.

Selon ces lois, exposer des affiches et des signaux exprimant une forme d’incitation sur des arrêts de bus ou sur les wagons du métro est strictement interdit par la Ville.

Yaniv Halily|Publié le :  07.09.17 , 12:45

ynetnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski

7 COMMENTS

  1. BDS est une organisation terroriste sous couvert de ….on se demande de quoi
    Elle a été mise hors la loi et continue pourtant à diffuser une propagande nauséabonde et nazéiste
    Il faut couper les têtes de ces dirigeants et pour rappel Ferrand ,ami proche de Maccron est l un des responsables de ce mouvement en France
    Alors Me Macron commencait à dénoncer et à sanctionner au lieu de cautionner

  2. BDS = Bande De Salopes qui vit de subsides européens et onusiens.
    Faut bien que BDS attaque sinon => Plus de pognon…
    Logique ? Non ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here