Au moins 31 morts, 80 blessés dans 2 églises coptes visées©Vidéo

2
22

Au moins 31 morts, 80 blessés, alors que le bilan s’alourdit, dans 2 explosions d’Eglises coptes, à Tanta et Alexandrie, en Egypte

Au moins 25 Chrétiens ont été tués et plus de 50 blessés, dans une première explosion à l’église copte St George, dans la ville de Tanta, à 50 kms du Caire. L’église était bondée de fidèles pour le Dimanche des Rameaux. Deux heures plus tard, une autre bombe a explosé à la porte arrière de la Cathédrale copte d’Alexandrie, tuant au moins 6 personnes et en blessant 30 autres. Quelques minutes avant cette explosion, le Patriarche copte Théodorus II quittait tout juste cette église… 

 Le pape François doit venir en visite en Egypte dans le courant de ce mois d’avril

Il n’y a pas encore de revendication immédiate et les causes de l’explosion ne sont pas encore connues. Néanmoins, la probabilité est forte que le Wilayat Sinaï de Daesh soit à l’origine de ce nouveau pogrom anti-Coptes.

 

Au moins 21 personnes ont été tuées et 50 autres blessées dans une explosion près d’une Eglise dans la ville de Tanta, du Delta du Nil, ont rapporté les forces de sécurité.

La Télévision d’Etat a confirmé qu’une explosion est survenue, mais n’a pas encore donné de bilan du nombre de pertes, qui semble lourd. Il n’y a pas, non plus, eu de revendication immédiate et la cause exacte de l’explosion reste à déterminer.

 

Panique à l’extérieur de l’église

Cette explosion, que certains responsables du gouvernement égyptien traitent d’ores et déjà comme un attentat terroriste, s’est produite, alors que les fidèles de cette église marqué le Dimanche des Rameaux, ce Dimanche, qui marque le début de la Semaine Sainte chrétienne, qui mène jusqu’à Pâques.

Tanta/ 21 civils sont morts en martyrs& plus de 50 autres blessés dans un attentat terroriste contre l’église MarGerges.  (Frères Musulmans)

Les Chrétiens, dont l’essentiel sont des Coptes orthodoxes, représentent 10 % de la population égyptienne, qui est musulmane sunnite à une majorité écrasante. La violence sectaire explose parfois autour de controverses sur des questions relatives à la construction d’églises, sur les conversions religieuses forcées et les relations inter-confessionnelles en général.

En décembre 2016, un attentat à la bombe contre la plus grande cathédrale du Caire a tué au moins 25 personnes et blessé 49 personnes.

Les terroristes de la branche égyptienne de l’Etat Islamique ont menacé tous les Chrétiens d’Egypte dans une vidéo en février et ils ont commencé à faire circuler les noms des Chrétiens qui, disent-ils, doivent impérativement quitter le Sinaï ou mourir.

Au cours d’une période de trois mois à peine, ils ont tué sept Chrétiens, poussant presque 200 familles à fuir le Nord du Sinaï, selon les responsables des églises et les groupes des droits de l’homme.

La rédaction du Jpost.com a contribué à ce reportage.

Par REUTERS
9 Avril 2017 11:09
Adaptation : Marc Brzustowski

2 COMMENTS

  1. Pas grand chose à espérer de ce pape qui préfère laver les pieds des musulmans ,quand ce sont les chrétiens qui sont persécutés (je ne parle pas des juifs, disparus depuis longtemps en Syrie)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here