Fermer cette fenêtrre
S'inscrire à la Newsletter de Jforum
ACTUALITES / DEPECHES

Attentat à Delhi : l’Inde attend des mandats d’Interpol contre des Iraniens

vendredi 16 mars 2012, par New Dehli

La police indienne a annoncé vendredi que l’organisation internationale Interpol allait publier dans les prochains jours des "notices rouges" à l’encontre de trois suspects iraniens dans le cadre de l’enquête sur l’attentat ayant visé en février l’ambassade d’Israël à New Delhi.

hamid.soltaniCes "notices rouges", utilisées pour demander l’arrestation provisoire en vue d’extradition de personnes recherchées, seront émises "dans les deux prochains jours", a déclaré le commissaire de police de New Delhi, Brijesh Kumar Gupta.

Les trois suspects, présentés sous les noms de Houshang Ashfar Irani, Sayed Ali Sadr Mehdian et Abolghasemi Mohammad Reza, seraient actuellement en Iran.

M. Gupta a également révélé que l’enquête avait établi un lien formel entre l’attentat, commis le 13 février, et un projet d’attentat visant des diplomates israéliens à Bangkok.

Selon des médias indiens, les trois hommes sont entrés en Inde avec des visas de touristes deux semaines avant l’attentat.

Lors de l’attentat à New Delhi, attribué par l’Etat hébreu à l’Iran, une diplomate de 42 ans, épouse de l’attaché à la Défense à l’ambassade d’Israël, a été grièvement blessée à la colonne vertébrale par l’explosion d’une bombe accrochée par un motard à l’arrière de sa voiture.

Le même jour, en Géorgie, la police a désamorcé un engin explosif découvert dans une voiture d’un employé de l’ambassade israélienne à Tbilissi.

Le lendemain, un Iranien a été blessé à Bangkok dans une série d’explosions. Les renseignements thaïlandais ont peu après assuré qu’un projet d’attentat mené par des Iraniens visait des diplomates israéliens. Téhéran a démenti toute implication.

La semaine dernière, la police de New Delhi a annoncé l’arrestation d’un suspect de nationalité indienne, Syed Mohammed Kazmi, travaillant comme journaliste indépendant pour l’agence de presse iranienne Irna.

Selon M. Gupta, ce dernier, qui nie toute implication, a aidé les Iraniens à venir à New Delhi et à recueillir des informations sur les mouvements du personnel diplomatique de l’ambassade d’Israël ainsi que sur les lieux possibles d’attentat.

Un scooter ayant servi, selon la police, lors de l’attentat a été retrouvé au domicile de M. Kazmi, a ajouté M. Gupta.

NEW DELHI, 16 mars 2012 (AFP)



Retour Page d'accueil du site

Vous pouvez réagir à cet article, le Forum est un espace de liberté et d'échange, toutefois il est soumis aux règles suivantes :
Tout commentaire à caractère raciste, antisémite, diffamatoire, injurieux et grossier pourra donner lieu à la suppression de votre compte .
Tout commentaire n'engage que son auteur et Jforum n'est en aucun cas partie prenante dans les divers propos de vos commentaires.
LES ARTICLES DE JFORUM

Réagir à cet article


A la suite de la première phase de l’enquête communautaire, près de 600 personnes ainsi que leurs proches soit près de 1000 personnes, nous ont attesté ne pas avoir reçu leur carte d’électeur. Face à ce qui n’est qu’une consultation à laquelle ne prennent part que 5% à 7% des lecteurs, nous sommes en droit de penser que des milliers d’adhérents du Consistoire, n’ont pas été invités à participer au scrutin du 24 novembre dernier. Aussi nous relançons cette enquête et la complétons par un questionnaire sur le déroulement du scrutin.
Vous êtes membre du Consistoire de Paris et vous souhaitez témoigner, cliquez ici


Liens et Partenaires
| Plan du site | Contactez-nous | Suivre la vie du site RSS 2.0