Véolia : la victoire fantôme de BDS

0
14

Le mouvement Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS) a une longue histoire, assez curieuse, qui consiste à revendiquer des victoires fantômes.


La “ségrégation”, selon les activistes anglo-US de BDS.


Anna Baltzer.

Le dernier article rédigé par le site BDS, aux Etats-Unis, « Stoppez l’Occupation » Article original, a prétendu pouvoir se réjouir d’une victoire dans sa guerre contre Israël, quand Anna Baltzer, qui se présente sous le titre d’organisatrice nationale, écrit :

“Grande nouvelle! Nous venons juste de recevoir confirmation que Véolia Transdev – une cible de longue haleine des campagnes mondiales de Boycott et Désinvestissement et de Solidarité avec la Palestine, en même temps que son propriétaire partiel Véolia Environnement – – a vendu tous ses services de bus en Israel/Palestine! Article original Jusqu’à la semaine dernière, Véolia Transdev, à travers son gérant israélien Connex, gérait les lignes de bus pour les « colons », sur les routes ségrégées de la Bande Occidentale palestinienne de Cisjordanie, ainsi que d’autres lignes, à travers tout Israël.

Aujourd’hui, elle n’en gère plus aucune ! ».

Effectivement, c’est absolument vrai, mais, ensuite, Anna Baltzer marche au bord de la falaise, dans un monde imaginaire, quand elle écrit :

“Cela marque d’une pierre blanche l’une des victoires les plus significatives et tangibles pour le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS). Véolia représente la cible-phare de BDS, au niveau global, puisque l’entreprise a perdu plus de 16 milliards de $ de contrats, à la suite de ces campagnes sur tous les continents, qui ont mis en lumière la complicité de Véolia dans les monstrueuses violations des Droits de l’homme palestiniens ».

Si Baltzer avait, seulement, pris la peine d’effectuer la moindre vérification un tant soit peu solide, elle aurait découvert que Véolia s’était séparé de toutes ses affaires concernant le transport, sur tous les marchés, que l’entreprise avait, en fait, revendu ses moyens et services de transport, dans le monde entier. Cet article du Haaretz Article original couvre l’aspect israélien de la la décision de Véolia de mettre un terme à son commerce lié au marché des transports, et qui dit :

“Les négociations ont commencé, à la suite de la décision de la firme internationale de fermer toutes ses filiales de transport, sur l’ensemble du globe, et de revendre ses opérations dans ce secteur. On estime que la filière israélienne de Véolia dans les transports pourrait perdre 20 millions de Shekels (4 millions d’€) par an. ;

Nonobstant le fait que Véolia ait pu vendre tous ses intérêts dans les transports à travers le monde, y compris en Israël, Globes a récemment rapporté Article original que la société envisage d’investir dans le développement de ses opérations en Israël : http://www.veolia.com/fr/medias/veolia-tv/5368,dessalement-ashkelon.htm

“La société Véolia Environnement S.A (Euronext : VE) est en pourparlers avec la Banque d’Investissement Européenne, pour se lancer dans un investissement stratégique, au bénéfice de ses opérations israéliennes. Son objectif est de démultiplier les opérations de Véolia Israël Article original ואוליה ישראל”>Article original, après avoir décidé de les concentrer sur ses innovations en matière d’énergie, d’eau et d’environnement ».

Cela ne semble pas sufisant, pour Baltzer, de refourguer un premier mensonge éhonté, elle éprouve aussi le besoin de tenter sa chance avec un second, non seulement en prétendant que la décision de sortir du marché des transports ait quelque chose à voir avec BDS, mais aussi en affirmant que Véolia a perdu 16 milliards de $ de contrats, à cause des campagnes de BDS. Ce serait vraiment épatant de trouver la moindre preuve d’une telle allégation.

Ce n’est pas la première fois, et je doute fort que ce soit la dernière, que les gens se font abuser par des mensonges absolus émis par le mouvement BDS, concernant Israël. Il y a quelque chose de terriblement insidieux, dans une campagne qui éprouve le besoin de mentir de cette façon. Comment Baltzer peut-elle encore espérer que son organisation puisse avoir la moindre crédibilité, quand elle se comporte de cette façon ?

La guerre incessante des blogueurs, quand il s’agit de BDS face aux Sionistes n’est guère plus qu’une note de bas de page dans un combat bien plus vaste, mais la chose vraiment sinistre, concernant tout ceci, c’est que les Palestiniens ( vous savez? Ceux qui vivent dans ces territoire, allez, j’ose le dire… de Palestine) ne sont que le prétexte aux ambitions des militants américains et anglais, qui sont trop contents de se battre jusqu’au dernier Palestinien pour promouvoir leurs propres idées sur ce que ça devrait être, ici, au Moyen-Orient. Pour faire court, le mouvement BDS est aussi loin de comprendre la réalité de ce conflit qu’il l’est de pouvoir oser dire la vérité.


Véolia-eau, la plus grande usine au Monde de dessalement membranaire, une solution économiquement compétitive : Ashkelon

Marc Goldberg

26 SEPTEMBRE 2013, 11:38 AM 0

timesofisrael.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here