Une zone de libre-échange entre Moscou et Jérusalem

0
12

Israël et la Russie intensifient leurs relations. C’est une réplique, parmi tant d’autres diversifications des échanges, avec l’Asie, l’Inde, au confinement d’Israël dans des relations minées par les exigences de l’Union Européenne, qui aurait bien voulu dicter ses frontières à Israël par le chantage.

Israël et la Russie ont convenu de lancer des négociations officielles visant à établir une zone de libre-échange entre les deux pays. La décision a été prise lors d’une réunion entre le ministre de l’économie et du Commerce, Naftali Bennett et le ministre russe du développement économique, Alexey Ulyukaev, en marge de la réunion de l’OMC à Bali, en Indonésie jeudi dernier.

Les échanges entre les deux pays sont plutôt faibles et sont estimés à un peu plus de 2 milliards de dollars par an, près de la moitié de ces échanges commerciaux sont issus du marché des diamants, cela laisse donc un énorme potentiel inexploité. L’accord est également considéré comme un moyen de renforcer les liens politiques israélo-russes et est destiné, selon les termes d’un représentant du gouvernement qui s’est confié aux journalistes de » Times of Israël « à poursuivre la diversification des relations économiques d’Israël à travers le monde ».

Il a ajouté : » S’il y a quelque chose que nous avons appris de l’expérience entourant Horizon 2020, c’est que vous ne pouvez pas mettre tous vos œufs dans le même panier ». Horizon 2020 est un projet qui vise à alimenter un fond d’investissement de 107 milliards de dollars sur 7 ans destiné à la recherche scientifique de l’UE et d’Israël. Ce projet a fait l’objet de négociations tendues entre Israël et l’UE ces derniers mois après que cette dernière ait adopté de nouvelles directives interdisant l’investissement dans des établissements ayant des activités ou des actifs au delà de la ligne verte. Cette crise a alimenté un sentiment d’amertume parmi certains dirigeants israéliens, en particulier des juristes, un sentiment qui a encouragé Israël à investir plus d’efforts dans l’expansion de ses liens économiques et politiques avec les pays de l’Est.

Bennett a également cherché à améliorer les relations commerciales avec la Chine et l’Inde. Il a ouvert un bureau de liaison économique à Hong Kong et a assisté à la conférence de l’OMC en Indonésie. Il a également voyagé en Australie pour des entretiens avec des responsables gouvernementaux et des chefs d’entreprise.

Les négociations avec les Russes devraient débuter au premier trimestre 2014 et seront dirigées par les fonctionnaires du ministère de l’Economie et du commerce… et tant pis pour l’Europe !

par Dan Amselem pour Tel-Avivre Article original

1 COMMENT

  1. Il y a belle lurette, en fait depuis 1947, que l’Etat d’ISRAËL aurait dû vraiment
    s’émanciper des Européens, d’autant plus que les Européens eux-mêmes
    vivent sous la tutelle des islamistes, une tutelle de plus en plus dure et
    intransigeante, et ce depuis bien longtemps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here