Une monstrueuse calomnie : « Israël veut détruire la Mosquée Al Aqsa ».

9
10

Manfred Gerstenfeld Interviewe Nadav Shragai

L’expression : “Israël cherche à détruire la mosquée al Aqsa” sur le Mont du Temple, est un mensonge fondamental, dont la promotion est assurée par des personnalités et groupes dirigeants palestiniens et arabo-musulmans. Haj Amin Al Husseini, le Grand Mufti de Jérusalem d’avant-guerre, a été le tout premier à promouvoir cette calomnie, dans les années 1920. Cela faisait partie des nombreuses activités antisémites de cet allié d’Hitler. Durant la Seconde Guerre Mondiale, Husseini projetait de construire des fours crématoires comme à Auschwitz, cette fois, à proximité de Naplouse. Il espérait bien que les Juifs de Palestine et des pays arabes y seraient gazés. Husseini a, aussi, contribué à créer des unités SS musulmanes en Bosnie et au Kosovo.

Le mensonge affirmant “Al Aqsa est en danger” s’est propagé sans limite depuis 1967. Des sources iraniennes, al Qaeda, le Hamas, le Hezbollah, etc. le répandent à profusion. Akrama Sabri, l’ancien Mufti de Jérusalem nommé par l’Autorité Palestinienne est encore un autre acteur de la dissémination de la diffamation concernant Al Aqsa ».


Nadav Shragaï

Nadav Shragaï est un journaliste important du quotidien Israel HaYom et intervient au Centre des Affaires Publiques de Jérusalem. Il s’est spécialisé dans l’histoire du conflit concernant l’enjeu de Jérusalem. Son dernier livre s’intitule : The“Al-Aksa is in Danger” Libel: The History of a Lie. La diffamation : “Al Aqsa est en danger”: histoire occultée d’un mensonge presque parfait »>Article original.

“En Israël, le Cheikh Raed Salah, guide suprême de la Branche nord du mouvement islamique est le principal propagateur du mensonge : “Al Aqsa en danger”. Il a, par le passé, fréquemment appelé à « sacrifier des vies por défendre al Aqsa ». En 1996, Salah a organisé le premier rassemblement de masse, derrière le slogan « Al Aqsa est en danger », et il a été suivi par de nombreux autres. Saleh partage de nombreux points d’accord avec les dirigeants iraniens, et comme eux, il s’efforce de parvenir à un Califat mondial.

“Le montage “Al Aqsa est en danger” s’est ranimé, en particulier, à la faveur des fouilles archéologiques israéliennes ou de restaurations de sites proches du Mont du Temple. Cette incitation hystérique a déclenché des violences musulmanes en plusieurs occasions. La réalité, c’est que les fouilles israéliennes n’ont été entreprises que le long des murailles du Mont, ou à des centaines de mètres de là.

“Ces allégations arabes correspondent à une inversion pure et simple de la vérité factuelle. Le principal risque d’effondrement du Mont du Temple et de parties entières de la mosquée d’Al Aqsa provient de constructions musulmanes sur sa partie sud-est, et, en particulier, de la rénovation des Ecuries de Salomon à cet endroit, pour servir de mosquée souterraine, il y a 15 ans.

“L’affirmation “Al Aqsa est en danger” fait partie intégrante d’un campagne arabe plus vaste qui vise à réécrire l’histoire de Jérusalem. Ce récit fictif comprend des mensonges disant que les Arabes dirigeaient Jérusalem des centaines d’années avant même que le peuple juif n’arrive dans la région aux temps antiques. En fait, très peu d’ancêtres des Arabes étaient alors présents dans cette région du Moyen-Orient. Un autre mensonge de cet acabit prétend que la Mosquée Al Aqsa a été bâtie avant l’établissement du Temple juif. Pourtant, l’Islam n’existait même pas à cette époque. Au début de ce siècle, Yasser Arafat a publiquement prétendu qu’il n’y avait jamais eu de Temple juif sur le Mont du Temple. Pourtant, avant 1967, des sources musulmanes remontant à plusieurs siècles reconnaissaient l’existence du Temple Juif sur le Mont du Temple.

“Les mosquées du Mont du Temple ont, aussi, de façon occasionnelle, été utilisées pour mener des opérations terroristes. Certains groupes y ont planifiés – sans s’écarter de l’endroit pour commettre des actes terroristes – de lancer des attentats meurtriers, comme en 1986, quand les « escouades de Silwan » ont jeté des grenades contre des soldats israéliens, dans la Vieille Ville. Un autre groupe terroriste qui s’est servi de la Mosquée comme sanctuaire, était celui constitué par les kidnappeurs et assassins de trois policiers israéliens, en 1992 et 1993. Il y a encore un autre gang qui projetait de monter une infrastructure d’Al Qaeda dans la mosquée. Ils voulaient aussi abattre l’hélicoptère du Président Bush, au cours de sa visite à Jérusalem.

“Les mosquées ont aussi à l’incitation massive au terrorisme et à la violence au cours de la première et de la deuxième intifadas. Utiliser les mosquées pour des objectifs militaires est déclaré légal par des autorités religieuses de premier plan, dans le monde musulman, à commencer par le Cheikh sunnite Youssef al Qaradawi et l’Ayatollah chi’ite Khomeiny.

“Les Etats-Unis et le Royaume-Uni, aussi bien que des états musulmans, tels que la Jordanie, l’Egypte et l’Arabie Saoudite ont pris des mesures contre l’incitation à partir des mosquées. Le Pakistan a entrepris l’action qui est allée le plus loin, en 2007. L’armée de ce pays a pénétré dans la principale mosquée d’Islamabad, en tuant l’adjoint de l’Imam, Abd al-Aziz Ayazi et une centaine de ses adeptes. Les partisans d’Ayazi avaient alors commis de nombreux actes terroristes.

“ En comparaison de tout cela, la logique d’action d’Israël, dans la façon de gérer l’incitation musulmane à la haine dans les mosquées du Mont du Temple est extrêmement libérale. Et tout ceci, alors même que plusieurs de ses prédicateurs incitent violemment leurs ouailles à haïr le peuple juif, le mouvement sioniste et l’Etat d’Israël.

“Historiquement, les religions et les peuples qui ont conquis Jérusalem ont aussi détruit de nombreuses maisons de prière des vaincus, ou les convertis dans leurs propres maisons de prière. Israël, au contraire, a laissé la gestion du Mont du Temple à une fondation des autorités de la religion musulmane, lorsqu’il a repris la vieille Ville de Jérusalem, en 1967. C’est le Troisième Lieu Saint des Musulmans, après la Mecque et Médine, alors que, pour les Juifs, il en est le seul et unique Saint des Saints. Le seul changement a, finalement, consisté à permettre son accès aux Juifs et aux membres des autres religions. Israël a fait des efforts considérables pour protéger les mosquées du Mont du Temple ; Cela ne rend que plus absurde l’allégation même selon laquelle Israël veut les détruire.

“Israël a, en pratique, renoncé au droit des Juifs de prier sur le Mont du Temple. La politique d’Israël contraste ainsi du tout au tout avec celle des autres religions. A travers cette décision, l’Etat d’Israël a, jusqu’à présent, fait la plus grande concession jamais réalisée qu’une religion puisse faire envers n’importe quelle autre ».

Le Dr. Manfred Gerstenfeld est membre du Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, qu’il a présidé pendant 12 ans. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

9 COMMENTS

  1. petra – bien évidemment qu’il n’y avait pas de mosquées sur le « mont du temple »! d’ailleurs au 1er siècle après jésus-christ, il n’existait pas d’islam, les arabes (venant d’arabie), sont venus imposer le coran par la forçe du glaive, ces mosquées sont des verrues et non pas lieu d’être. elles doivent disparaître, mais quand et comment, nul ne le sait ! sauf erreur, je crois que c’est le général Dayan qui avait remis les clés au grand muftti de Jérusalem ! grossière erreur tout de même !

  2. Moi je ne sais pas ou était le Second Temple . Probablement pres du Mur et de l’ Esplanade des mosquées en effet

    Je suis absolument certain de l’ existence du second Temple et de l’ absence de toute mosquée à Jérusalem au premier siècle de l’ ère chrétienne . Et de l’ absence de mosquée pendant encore six siècles environ .

    Si les israéliens n’ ont pas détruit les mosquées en 45 ans , c’ est que leur volonté destructrice est légèrement douteuse .

    Inutile de raisonner . Calomniez , calomniez , il en restera toujours quelque chose.

  3. Moi je dit pas non à la destruction de ce temple qui n’a rien a faire ni rien avoir avec l’histoire juive. Un jour il faudra bien qu’il disparaisse.: soir qu’il soit détruit, soit qu’il soit déplacé pièce par pièce vers un pays Arab

  4. Il serait sans doute grand temps de remettre certaines pendules à l’heure !!!!!

    -Comme chacun le sait (ou feint de l ‘ignorer) Jérusalem N’EST PAS un lieu saint musulman……
    -Comme chacun le sait ( ou devrait se renseigner) la fameuse mosquée d’Omar N’EST PAS construite exactement sur l’emplacement du Temple.
    -Comme chacun le sait ( sauf Mr Fabius et le lobby antijuif du Quai d’ HorreurSAY) la « Pâle-hestine », le Peuple « pâle-hestinien » et Jérusalem EST-c »T » ne sont que des fables pour terroristes putatifs ou « antisionistes » attardés….
    -Comme chacun le sait ( ou l’a bêtement oublié) Le WAPJ, ou WAPERJJ, ou WAAF….BOF!! S’est vu accorder par Israël la gestion des mosquées en question…..PAS les droits intégraux sur les lieux en question, et pas plus le droit de creuser et de détruire toute trace d’ histoire juive depuis 30 siècles !!!

    EN CONSEQUENCE, Pour stopper les discussions oiseuses et RECUPERER CHAQUE POUCE DE LA TERRE JUIVE IL SUFFIT
    De démonter pièce par pièce ces deux respectables édifices religieux…..De les restituer à un pays arabe et musulman……Qui les remontera où bon lui semble…Quant au rocher de la jument du Prophète…….
    Il fera aussi partie du lot !!!

    On a bien fait « bouger » ABOU SIMBEL en Egypte……..

  5. il faut reconnaitre que c’ est une verrue sur le mont du temple ! une chose qu’ il faudrait expliquer , c’ est pourquoi israel a accepté la transformation du site archéologique  » des fameuses écuries du roi Salomon  » en mosquée ? LE WAQF A T’ IL TOUT LES DROiTS SUR LE MONT DU TEMPLE ,?

  6. Cela dépendant de moi, je l’aurai faite sauter il y a plus de 100 ans, et de préférence pleine à craquer avec des nazislamites dedans e tout autour.

    « Good riddance to filthy rubbish »………

  7. Décidément, toutes les conneries du niveau « moutons de Panurge » fonctionnent à merveille chez les Palos ..
    Le « printemps » Arabe, c’est pas pour demain car la peur de réfléchir les rend sourds et aveugles.

  8. le journal »Marianne » du 7 septembre relaie-t’il cette (dé)information ? page42 :-un tiers des israeliens pour le mont du temple-

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here