Une médaille d’or de Jesse Owens aux enchères.Vidéo.

0
9

Une des quatre médailles d’or remportées par l’Américain Jesse Owens aux Jeux Olympiques de 1936 à Berlin va être mise aux enchères du 20 novembre au 7 décembre, indique la société d’enchères SCP Auctions sur son site Internet.Owens, sprinteur à la peau noire, est entré dans la légende olympique lors des Jeux de 1936, organisés par le régime nazi au pouvoir en Allemagne, en remportant les titres olympiques du 100 m, du 200 m, du relais 4×100 m et du saut en longueur.

Il faudra attendre près de cinquante ans et l’Américain Carl Lewis à Los Angeles en 1984 -boycotté par les pays du bloc soviétique- pour voir un autre homme remporter quatre titres olympiques d’athlétisme lors des mêmes JO.

La médaille d’or en question, que SCP estime pouvoir dépasser le million de dollars en raison de son importance dans l’histoire du sport, avait été donnée par Owens à son ami Bill “Bojangles” Robinson, un danseur et acteur afro-américain d’avant-guerre.
La mise aux enchères a été décidée par la succession de la dernière épouse de Robinson, Elaine Plaines-Robinson.

En mai 2012, SCP Auctions avait vendu aux enchères pour 4,4 millions de dollars un maillot des New York Yankees porté par Babe Ruth, un joueur de base-ball légendaire du début du 20e siècle.

08-11-2013/ Le Figaro avec AFP Article original

1 COMMENT

  1. {{” A l’entraînement , n’ayant pas de sprinters à sa mesure il courrait contre des chevaux . Un phénomène de légende . “}}

    {{Je me souviens à Tunis ( fin des années 50 début 60 ) on pouvait assister de temps en temps à des conférences sur l’athlétisme au Centre d’Information Américain . Et c’est à l’une d’elles que j’ai pu voir ce film 8 mm où l’on voyait justement Owens courir à l’entraînement contre des chevaux . Un truc qui m’a marqué .}}

  2. {{A l’entraînement , n’ayant pas de sprinters à sa mesure il courrait contre des chevaux . Un phénomène de légende .
    }}

    {{ {{La journée du 25 mai 1935}} }}

    {{En l’espace d’une heure, le 25 mai 1935 aux championnats de la Big Ten Conference à Ann Arbor dans le Michigan, Jesse Owens bat ou égale six records du monde.}}

    {{Pourtant, il a failli manquer ce rendez-vous. En effet, étant tombé dans les escaliers quelques jours plus tôt après avoir chahuté avec ses amis, il ressent des douleurs dorsales. Son dos le fait tellement souffrir qu’il doit se faire aider pour s’habiller. Prenant également un bain bouillant pour tenter de se décontracter, il a toutefois les plus grandes difficultés à se rendre sur la ligne de départ du 100 yards.}}

    {{Dès le coup de feu du starter, Owens jaillit et mettant de côté ses douleurs parvient à égaler le record du monde du 100 yards en 9 s 4. Deux des chronomètres s’arrêtent pourtant sur 9 s 3 mais les juges n’en tiennent pas compte.}}

    {{Il se présente ensuite au sautoir pour le concours du saut en longueur. Il n’a le temps d’effectuer qu’un seul saut, car il est engagé dans d’autres courses. Il décide donc de tenter le tout pour le tout et met toute son énergie dans ce saut.}}

    {{Peu avant, il place un morceau de papier sous un caillou à hauteur du record du monde du japonais Chuhei Nambu (7,98 m en 1931). Avec 8,13 m, il bat de 15 cm le record du monde du japonais, et devient le premier à franchir la barrière symbolique des 8 mètres. Il conservera ce record jusqu’en 1960 et les 8,21 m de Ralph Boston peu avant les Jeux olympiques de Rome.}}

    {{Après cet exploit il court un 220 yards en ligne droite en 20 s 3, ce qui bat à la fois le record du monde du 220 yards et du 200 m. Il court enfin un 220 yards haies dans lequel il bat les records du monde du 220 yards et du 200 m haies, en 22 s 6, bien qu’il ne soit pas un grand spécialiste des haies.}}

    {{Une fois ses concours terminés, Owens regagne les vestiaires, en boîtant, acclamé par les 10 000 spectateurs du stade : ses douleurs dorsales sont réapparues.}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here