Une enfant de 9 ans victime d’un sniper palestinien- Vidéo.

8
15

Le personnel paramédical a acheminé, d’urgence, la victime vers une zone hospitalière, dans un état grave ; les forces de sécurité traquent les coupables.

Une petite fille de neuf ans a été blessée, samedi soir, par le tir d’un sniper palestinien, dans l’implantation juive de Psagot, en Judée-Samarie, à l’extérieur de Ramallah, alors qu’elle jouait dans le jardin, près de sa maison.

D’abord considérée comme gravement blessée, sa situation s’est ensuite stabilisée, de légère à modérée.

Selon le site israélien d’actualité Walla, la petite fille israélienne a été atteinte dans la partie supérieure du torse, par des tirs, qu’on soupçonne être parti de la ville palestinienne voisine d’Al Bireh.

Les sirènes ont retenti dans l’implantation, à la suite de cela et les troupes de Tsahal ratissent la zone. Elles sont entrée, un peu plus tard, dans la ville proche d’al Bireh, à la recherche du ou des agresseurs.

Les paramédicaux du Magen David Adom ont réalisé les premiers soins sur le corps de la victime et l’ont transportée d’urgence au Centre médical Shaare Zedek de Jérusalem.

L’infirmier Yoni Cohen, du Magen David Adom, a déclaré que la petite fille était « effrayée, fatiguée et souffrante, mais a parlé durant tout le temps du trajet où on l’ammenait à l’hôpital. Elle s’est comportée comme une véritable héroïne, et nous lui avons parlé comme telle à une héroïne »>Article original« .

La police, la police des frontières et les forces de Tsahal ont investi l’implantation et commencé à ratisser les lieux, de maison en maison et à enquêter sur l’incident, en demandant aux 2000 résidents de se disperser et de rester chez eux, de répondre en hébreu et d’attendre d’être identifiés, à cause des risques d’une infiltration. De toute évidence, le grillage, qui comporte des capteurs électroniques, a été perforé et des traces de pas retrouvés. Il y a donc eu un repérage préalable des points faibles de la sécurité des résidents, qui suppose une organisation minimale.

L’enfant dit avoir vu son agresseur, mais qu’il portait un bas sur la figure.

Les soldats de Tsahal, qui ont passé la nuit à ratisser la zone de Psagot, ont découvert une arme improvisée. On a, ensuite, confirmé que le terroriste ne se cachait pas dans la ville proche.

Pendant ce temps, Israël Glick, le père de Noam, âgée de 9 ans, blessée, dans cette attaque terroriste, a déclaré que sa fille a crié, dès qu’elle a vu le terroriste. « On a entendu 3 coups de feu et ensuite, il a sauté par le balcon et s’est caché sous l’escalier », affirme le père. « Les cris de Noam ont permis d’éviter une grave désastre« (Yoav Zitun et Itay Blumenthal). Ce qui signifie que Noam a empêché un triple ou quintuple meurtre, du même type que celui d’Itamar, le 6 mars 2011, qui a décimé la famille Fogel…


.

Un résident de Psagot, parlant avec le Times of Israel, a déclaré que les habitants de l’implantation ont reçu l’ordre de rester dans leurs maisons. Des traces de pas trouvées près des barrières de sécurité de Psagot, font craindre qu’un terroriste ait pu s’y infiltrer.

Un peu plus tôt dans la journée, un véhicule palestinien a tenté de défoncer un barrage de la police des frontières, dans le district de Sebastia, dans le Nord de la Judée-Samarie. Deux policiers ont été légèrement blessés. Le véhicule s’est enfui, alors que l’unité lui tirait dans les roues et on l’a retrouvé abandonné, dans le village de Burqa.

Il y a deux semaines, le Sergent Gal Kobi, 20 ans, de Tirat Carmel, dans le Nord d’Israël, a été tué après avoir été atteint dans le cou d’une balle de sniper palestinien, près du barrage routier gardant l’entrée du caveau des Patriarches à Hébron. On l’avait conduit d’urgence vers Shaare Zedek, dans un état critique, mais il est, en définitive, mort de ses blessures.

PAR LA REDACTION DE TIMES OF ISRAEL 5 Octobre 2013, 9:47 pm

timesofisrael.com Article original

Itamar Fleishman

ynetnews.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski.

Voir : Pourquoi Abbas approuve la terreur de loups solitaires palestiniens ? Article original

8 COMMENTS

  1. « Qui a -t-il de saint dans le fait de parler la langue sainte(l’hébreu) ? »
    « Aujourd’hui , on peut exprimer les secrets de la torah, l’accès s’est ouvert a la profondeur »
    « Hitbodedout, 1 heure dans la journée et tu répares par ton dialogue tous les problèmes »
    « ADN, c’est comme le nom d’Hachem (ADNOUT), cad cette partie de divin unique qu’il y a en chacun de nous »… Comment on la révèle: EN LUI PARLANT!
    youtu.be/QuGgZUuwsbU
    breslev.fr/avraham-ifrah-L-ADN-revele-qu-il-faut-parler-a-D-ieu,5474.html

  2. ces formules creuses me laissent de marbre… et laissent aussi de marbre les assassins d enfants juifs .ils en rigolent encore..et affutent encore mieux leurs couteaux ..pour la prochaine fois.. si a l inverse il y a repression feroce a la bachar el assad sans doute y reflechiront ils a deux fois avant de passer a l acte .

  3. D’accord avec vous, JLt, nous n’avons, nous les juifs, rien à voir avec ces barbares criminels d’arabes musulmans et ne devons pas nous comporter comme eux. Mais alors, que faisons-nous ? Les laisser continuer à commettre leurs abjections sans les leur faire payer ? Je pense à nos textes qui, s’ils nous interdisent l’assassinat, nous permettent de tuer si guerre, légitime défense et nécessité absolue s’imposent à nous. Et de plus, pour moi, la vie d’une fillette juive vaut à elle seule celle de tous les musulmans de la Terre.

  4. NON, rappelez-vous ce que Golda Meïr avait dit aux Palestiniens : « Nous pourrons peut-être vous pardonner d’avoir tué nos enfants, mais nous ne pourrons jamais vous pardonner de nous avoir obligés à tuer les vôtres ».
    Ne devenons pas nous-mêmes des barbares pour venir à bout de la barbarie

  5. israeliens : faites la meme chose: postez des snipers ici et la et flinguez au hasard des villages arabes . semez la terreur dans leur camp ..

  6. bruler les villages arabes alentour, (j’ai meme entendu dire « pourquoi pas les femmes et les enfants dabord de preference » …) bref, si ca peut empecher des nouveaux crimes comme les affaires hatuel ou vogel…

  7. d apres arouts sheini elle est hors danger premier miracle elle a ete legerment blesse
    deuxieme miracle elle revenait des beney akiva et le ss a ete surpris car il voulait rentrer dans la maison de la famille et tuer toute la famille CELA AURAIT ETE UNE NOUVELLE AFFAIRE VOGEL
    J espere que tsahal va trouver ce nazis ou le descendre ou qu il va passer les 100 prochaines annees en taule

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here