Une Américaine qui conduisait avec des “Google Glass” plaide non coupable

0
46

Une Californienne verbalisée pour avoir conduit en portant des lunettes interactives a plaidé non coupable mardi devant un tribunal de San Diego, dans le sud de la Californie (ouest des Etats-Unis), selon son avocat. La police reproche à Cecilia Abadie, 44 ans, d’avoir transgressé le 29 octobre le code de la route qui interdit à un automobiliste de conduire en regardant un écran de télévision ou un lecteur de vidéo. Outre cette conduite “en état de distraction”, elle est également poursuivie pour excès de vitesse, ayant roulé à 130 km/h dans une zone limitée à 105 km/h.

Selon le Los Angeles Times, en cas de condamnation, elle deviendrait la première personne sanctionnée pour infraction de conduite pour avoir porté des “Google Glass“, ces lunettes équipées d’une caméra et d’un micro qui sont capables de se connecter à internet par wifi ou via un téléphone portable.

Me William Concidine a confié à l’AFP qu’il expliquerait au juge que les lunettes n’étaient pas connectées au moment où sa cliente conduisait. “Il n’y a rien d’illégal à porter des Google Glass si elles sont éteintes”, a-t-il affirmé.

Le procès doit s’ouvrir le 16 janvier.

Le géant américain de l’internet Google a annoncé à la mi-novembre qu’il allait ajouter des fonctionnalités musicales à son prototype de lunettes interactives.
Les Google Glass sont disponibles pour l’instant uniquement à l’état de prototype, avec des prix évoqués tournant autour de 1.500 dollars.

04-12-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.