Une Américaine qui conduisait avec des « Google Glass » plaide non coupable

0
8

Une Californienne verbalisée pour avoir conduit en portant des lunettes interactives a plaidé non coupable mardi devant un tribunal de San Diego, dans le sud de la Californie (ouest des Etats-Unis), selon son avocat. La police reproche à Cecilia Abadie, 44 ans, d’avoir transgressé le 29 octobre le code de la route qui interdit à un automobiliste de conduire en regardant un écran de télévision ou un lecteur de vidéo. Outre cette conduite « en état de distraction », elle est également poursuivie pour excès de vitesse, ayant roulé à 130 km/h dans une zone limitée à 105 km/h.

Selon le Los Angeles Times, en cas de condamnation, elle deviendrait la première personne sanctionnée pour infraction de conduite pour avoir porté des « Google Glass« , ces lunettes équipées d’une caméra et d’un micro qui sont capables de se connecter à internet par wifi ou via un téléphone portable.

Me William Concidine a confié à l’AFP qu’il expliquerait au juge que les lunettes n’étaient pas connectées au moment où sa cliente conduisait. « Il n’y a rien d’illégal à porter des Google Glass si elles sont éteintes », a-t-il affirmé.

Le procès doit s’ouvrir le 16 janvier.

Le géant américain de l’internet Google a annoncé à la mi-novembre qu’il allait ajouter des fonctionnalités musicales à son prototype de lunettes interactives.
Les Google Glass sont disponibles pour l’instant uniquement à l’état de prototype, avec des prix évoqués tournant autour de 1.500 dollars.

04-12-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here