Un vol Paris-Tel Aviv dérouté après une fausse alerte à la bombe

0
7

Un Airbus A320 d’Air France, qui devait assurer la liaison Paris-Tel Aviv, a atterri en urgence à l’aéroport de Bâle-Mulhouse mercredi soir, à la demande du commandant de bord par crainte de la présence d’une bombe dans l’avion, a-t-on appris jeudi auprès de la compagnie. »Conformément aux procédures en vigueur et par mesure de précaution, l’équipage du vol AF2220 ayant décollé de Paris-CDG le 29 février (mercredi) à 19h13, et à destination de Tel Aviv avec 123 passagers à bord (dont 2 bébés), a été amené à se dérouter sur l’aéroport de Mulhouse, à la suite de la suspicion de la présence à bord d’en engin explosif », a annoncé Air France dans une déclaration écrite.

L’avion s’est posé « en toute sécurité » à 20H24 locales.

« Les autorités compétentes ont effectué une vérification complète de l’appareil. Ces vérifications n’ont rien révélé d’anormal », a poursuivi Air France.

« Les autorités ont déclenché la procédure de sécurité habituelle. Les pompiers ont établi un cordon de sécurité, puis la gendarmerie et les démineurs ont procédé à des contrôles », mais ils n’ont rien décelé de suspect, a expliqué de son côté une porte-parole de l’aéroport.

L’aéroport a dû être fermé pendant une heure en raison de la mobilisation des pompiers pour l’incident.

« Un avion en provenance de Berlin a (en outre) dû être dérouté pendant ce laps de temps », a ajouté la porte-parole.

Les 123 passagers ont été hébergés et sont finalement repartis de Mulhouse dans un avion de remplacement d’Air France jeudi à 13h35 locales, avec une arrivée à Tel Aviv à 17h35 locales.

Selon la presse régionale, un téléphone portable resté allumé serait à l’origine de l’incident.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here