Un journal finlandais condamné pour antisémitisme

0
9

La justice finlandaise a condamné lundi l’éditeur d’un journal gratuit finlandais et son rédacteur en chef à des amendes pour des articles antisémites.La société éditrice du journal Magneettimedia, la chaîne de magasins J. Kärkkäinen Oy, a été condamnée à 45.000 d’euros d’amende, tandis que l’auteur des articles en question, le rédacteur en chef Juha Kärkkäinen, a écopé de 540 euros d’amende.

Magneettimedia avait été assigné en justice en mai pour incitation à la haine raciale dans trois de ses articles datant de 2012 et début 2013.

Le tribunal d’Ylivieska (ouest de la Finlande) a relevé dans sa décision que ces textes décrivaient les juifs comme «des criminels et (des gens) inférieurs aux autres quant à leur morale sociale», évoquant régulièrement «une conspiration mondiale» dont ils seraient les instigateurs.

Après cette assignation, Magneettimedia avait aussi attiré l’attention avec la publication d’un article intitulé «Le grand camouflage des rabbins violeurs».

Ce texte signé par un prédicateur chrétien conservateur américain, Ted Pike, insinue par exemple que le Talmud encourage la pratique de la pédophilie.

Le Centre Wiesenthal avait accusé Magneettimedia «d’un mélange de négation de l’Holocauste et d’un antisémitisme de plus en plus vénéneux».

Le journal a depuis annoncé qu’il modifiait sa ligne éditoriale.

La Presse.ca
Article original

1 COMMENT

  1. Ted Mike, I don’t call you a miserable son of a bitch because the bitches are innocent, they’re not guilty of your birth or existance!… Why don’t you read the Koran and check what it says about pedophilism then come out and show where the Torah says the same thing and how often!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here