Un forcené kurde et 11 personnes retranchés dans un fast-food de Fribourg

0
7

Un homme de 36 ans d’origine kurde et onze personnes étaient retranchés vendredi matin dans un fast-food à Fribourg (sud-ouest de l’Allemagne), après y avoir passé la nuit, a indiqué la police, qui dit ignorer les motivations exactes du forcené.Le suspect s’était enfermé la veille avec 12 personnes dans le restaurant, qui sont des membres de sa famille, des proches et des amis, a précisé la police, qui refuse de parler de “prise d’otage”.

Vers 06H00 GMT, un homme est sorti du restaurant et a été emmené par la police qui lui a placé des menottes “par mesure de précaution”, mais les forces de l’ordre ont précisé quelques minutes plus tard qu’il ne s’agissait pas du forcené.

Ce dernier est connu des services de police pour des infractions à la législation sur les armes et à celles sur les stupéfiants, mais ses motivations ne sont pas claires, a-t-on souligné de même source.

Après s’être enfermé avec ses proches, l’homme avait appelé la police et “d’une voix manifestement sous le coup de l’émotion”, il l’a informée de la situation, ajoutant “être prêt à tout”, que “tout lui était égal et qu’il était prêt à tout”, a précisé la police dans un communiqué.

Il ne s’était pas rendu jeudi après-midi à une convocation au tribunal et “il craint manifestement des répercussions et des sanctions de la part de la justice”, ajoute le texte. Un porte-parole de la police de Fribourg joint au téléphone vendredi a toutefois assuré que les autorités ne connaissaient pas à ce stade les motivations du forcené. “On ne pourrait que spéculer, mais nous nous y refusons”, a-t-il dit.

La police n’a pas de certitude non plus sur d’éventuelles armes ou substances dangereuses en sa possession.

25-10-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here