Un destroyer russe en mission en Méditerranée, escale prévue en Syrie

0
23

Un destroyer rattaché à la Flotte russe de la mer Noire effectue une mission en Méditerranée, a indiqué lundi un porte-parole de la marine, d’autres sources précisant qu’une escale était prévue dans un port syrien. “Le destroyer Smetlivy sous le commandement du capitaine Viktor Skokov a
quitté Sébastopol le week-end dernier et a pris la route des Détroits.
L’équipage va remplir des missions en mer Méditerranée”, a déclaré à l’agence
Interfax le capitaine Viatcheslav Troukhatchev, sans donner plus de détails.

Une source militaro-diplomatique a cependant précisé à l’agence Ria Novosti
que ce navire équipé de missiles et apte à la lutte anti-sous marine et à la
défense aérienne ferait une escale dans le port syrien de Tartous, seule base
navale dont la Russie dispose en mer Méditerranée.

“Une escale est prévue dans le port syrien de Tartous”, a indiqué cette
source.

“Cela va être une escale strictement technique, que font presque tous les
navires et bâtiments de la flotte militaire russe qui effectuent des missions
en mer Méditerranée”, a ajouté un représentant de la Flotte russe de la mer
Noire, cité par Interfax.

A la mi-mars, le ministère russe de la Défense avait indiqué qu’un navire
de ravitaillement russe, l’Iman, avait fait escale dans le port de Tartous
pour ravitailler des navires des flottes de la mer Noire et du Nord qui
assurent la sécurité dans le golfe d’Aden contre les pirates.

En janvier, le porte-avion russe Admiral Kouznetsov avait aussi effectué
une escale dans cette base navale dans le cadre d’une mission en Méditerranée
et dans l’Atlantique, ce qui avait suscité des inquiétudes des observateurs,
compte tenu de la tension dans la région.

La Russie, allié depuis l’époque soviétique de Damas, un important acheteur
d’armements russes, a bloqué deux résolutions à l’ONU condamnant la répression
d’un mouvement de contestation qui depuis un an a fait quelque 10.000 morts,
selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

MOSCOU, 2 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here