Un assassin arabe de retour en prison… après une cavale de 13 ans

0
9

Mahmoud Sharaf s’est enfui dans les Territoires Disputés, s’est marié, a donné naissance à 4 enfants, après avoir “oublié” de rentrer de sa permission en liberté conditionnelle.Une unité spéciale de Police Masada a apréhendé Sharaf, après confirmation des services de renseignement qu’il vivait à Naplouse, sous une fausse identité,dans la nuit de lundi .

Il a été transféré à la prison de Hadarim, en l’attente de son jugement consécutif à son escapade prolongée.

Sharaf avait été condamné à la prison à vie en 1991, pour le meurtre d’un vigile, lors d”un braquage de banque raté.

En 2000, Sharaf et ses deux complices eurent droit à une permission de courte sortie, de la prison d’Ayalon.

Les trois s’enfuirent vers les territoires, sans revenir.

Alors que les deux autres furent arrêtés ultérieurement, Sharaf réussit à
rester “sous couverture”.

Il s’installa à Naplouse, et fonda une famille, comme si de rien n’était.

Times Of Israel Article original

Adaptation: Thierry Fhima/JFORUM

TAGS : Ayalon Territoires Disputés Hadarim Masada Police unit

Mahmoud Sharaf

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here