Un acte antisémite. La justice cherche à masquer les mobiles.

    0
    28

    Strasbourg: L’agression fait débat

    Un homme portant une kippa a été poignardé vendredi par deux individus en plein centre-ville de Strasbourg. Selon le parquet, les deux agresseurs seraient des déséquilibrés mentaux. De son côté, la Licra assure qu’il s’agit là d’un acte antisémite.

    La scène s’est déroulée en plein centre-ville de Strasbourg. Vendredi, vers 12h30, deux hommes armés d’une barre de fer et d’un couteau s’en prennent à un individu portant une kippa, rapportent Les Dernières nouvelles d’Alsace . Selon le témoignage d’une lycéenne recueilli par le journal, « l’un des deux hommes l’a frappé dans le dos avec une barre de fer. Ça l’a fait tomber à terre. Quand il était au sol, il a reçu un énorme coup de pied au visage. J’ai vu sa tête partir en arrière », raconte-t-elle. « On a tout de suite appelé les pompiers », poursuit la jeune fille, qui attendait le tramway au moment de l’agression. L’homme âgé de 42 ans, poignardé au niveau du pectoral, a été emmené par les secours au CHU de Strasbourg Hautepierre. Son état a été jugé sérieux, mais ses jours ne sont pas en danger.

    Peu de temps après l’agression, l’un des suspects a été interpellé. Agé de 39 ans, il a immédiatement été placé en garde à vue. Son complice, du même âge, a été arrêté un peu plus tard à son domicile, en possession d’un couteau. Les enquêteurs ont aussi trouvé une barre d’altérophilie, qu’il aurait utilisé pour frapper la victime. Selon les premiers éléments de l’enquête, seul l’un des deux hommes aurait frappé la victime.

    Un acte antisémite?

    Et les versions divergent quant aux motivations de cette agression. Pour le porte-parole du Crif, Pierre Lévy, il n’y a aucun doute. Il s’agit là d’un acte antisémite, même si, selon le parquet de Strasbourg, « tout laisse à penser qu’on a affaire à un déséquilibré ». Pas suffisant pour occulter le caractère antisémite de l’acte, rétorque Pierre Lévy. « Je veux bien accepter le ‘trouble du comportement’, mais tout ceux qui en souffrent ne commettent pas d’agression antisémite », insiste-t-il, interrogé par Les Dernières Nouvelles d’Alsace. « Il s’agit là d’une agression antisémite d’une extrême gravité, totalement inacceptable dans le cadre du vivre ensemble », poursuit-t-il. « C’est une agression stupide, gratuite et violente, et qui s’est produite -j’insiste beaucoup là-dessus- la veille du shabat », analyse Pierre Lévy. Même constat pour la Licra. Son avocate Me Maud Nisand dénonce elle aussi « un acte antisémite caractérisé. La victime était reconnaissable parce qu’elle portait une kippa », tranche-t-il. Dans un communiqué, le sénateur-maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, fait la synthèse des deux éléments: « Les premiers éléments de l’enquête font état d’une agression à caractère antisémite, commise par un déséquilibré », écrit-il.

    Quoiqu’il en soit, l’agresseur en question va faire l’objet d’une expertise psychiatrique. Ce qui permettra de définir s’il est, aux yeux de la loi, responsable pénalement.

    Le JDD

    Article du Figaro

    L’homme agressé vendredi alors qu’il portait une kippa devait sortir samedi de l’hôpital. Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a adressé son soutien aux juifs de France.

    L’homme victime d’une agression apparemment antisémite vendredi en plein centre de Stasbourg se portait mieux et devait quitter l’hôpital samedi. «Il doit passer un dernier examen médical de contrôle, mais apparemment ensuite il devrait pouvoir rentrer chez lui», a indiqué Pierre Lévy, le délégué du CRIF en Alsace.

    Agé d’une quarantaine d’années, David Pariente avait été blessé vendredi par deux hommes qui l’avaient frappé à coups de couteau et de barre de fer, un acte dénoncé comme «clairement antisémite» par le CRIF. L’homme était coiffé d’une kippa au moment des faits. Il a été atteint par un coup de couteau «en-dessous du cou» où il présente une «très grosse cicatrice» et a reçu des «coups de barre de fer au visage», a indiqué Francis Lévy, président du consistoire israélite du Bas-Rhin.

    Les deux auteurs présumés ont été interpellés peu de temps après les faits et placés en garde à vue. Pour Pierre Lévy, délégué régional du Conseil représentatif des institutions juives de France, «il s’agit bien d’une agression antisémite». Ni le parquet, qui se refusait à tout commentaire samedi, ni la police n’ont cependant confirmé cette allégation.

    «Totale solidarité» de Brice Hortefeux

    Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a adressé vendredi soir sa «solidarité» et son «soutien» aux Juifs de France dans une lettre envoyée au président du Consistoire central, Joël Mergui, et au président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier.

    «Je tiens à réaffirmer aux Juifs de France ma totale solidarité et mon soutien déterminé dans cette épreuve», écrit-il. Le ministre de l’Intérieur ajoute avoir «immédiatement demandé à (s)es services de tout mettre en oeuvre pour identifier les auteurs et les déférer devant la justice». A cet égard, Brice Hortefeux relève que «deux interpellations ont déjà eu lieu» et que les «premiers éléments de l’enquête laissent penser qu’il pourrait s’agir de l’acte d’un déséquilibré».

    Des agresseurs souffrant de troubles psychologiques

    Selon Maud Nisand, avocate strasbourgeoise de la Licra, qui va se porter partie civile, l’un des suspects avait été par le passé hospitalisé en milieu psychiatrique sur décision d’un médecin juif. «Il en aurait nourri une haine contre les juifs, selon nos informations», a-t-elle précisé. Selon un témoignage recueilli par la LICRA, il aurait déclaré aux enquêteurs: «c’est à cause de psys juifs que j’ai été à l’hôpital».

    Un journaliste des DNA, qui a assisté à l’interpellation de l’un des suspects par une patrouille de policiers à bicyclette, a rapporté que celui-ci portait une «sorte de chéchia» sur la tête.

    Le sénateur-maire socialiste de Strasbourg Roland Ries a condamné dans un communiqué un «acte d’une rare violence», indiquant que «les premiers éléments de l’enquête font état d’une agression à caractère antisémite, commise par un déséquilibré». De son côté l’un des chefs de file de l’opposition (UMP) au conseil municipal, Robert Grossmann, a dénoncé une «agression ignoble et indigne» et un acte «doublement odieux puisqu’il est le fruit de relents racistes et antisémites».

    Vendredi soir, le grand rabbin de Strasbourg, René Gutman, a dénoncé un «acte ignoble de violence antisémite», tout en soulignant qu’il avait été commis par un homme souffrant de problèmes psychiatriques, et qu’à ce titre il devait être considéré comme un «acte isolé». Une manifestation silencieuse doit avoir lieu lundi à 12h30 sur le parvis de la principale synagogue de Strasbourg.

    1 COMMENT

    1. Je pense vraiment que tout çà est dû à une ignorance de la volonté de Dieu parce que personne ne souhaite se mettre à lire la Bible dans son entier, textes des prophètes compris. Mais vraiment, la Terre d’Israël s’étendant de l’Euphrate à la Mer Méditerranée et du Nord du Liban au désert du Néguev comprenant Gaza a été donnée aux enfants d’Israël, c’est-à-dire aux Juifs. Contester cette volonté divine, c’est aller contre Dieu et chacun sera responsable du péché qu’il commettra à la face de Dieu. Maintenant, on peut se poser la question de savoir pourquoi Dieu a-t-il choisi le peuple Juif comme étant son peuple, cette Terre comme étant celle donnée à son peuple. La réponse se trouve dans la Bible, parce qu’il s’est attaché à ses ancêtres et qu’il a béni leur postérité à jamais. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’il ne châtie pas le méchant, celui qui va à l’encontre de sa volonté. Dieu est juste et droit, il maudit celui qui passe outre sa volonté et bénit celui qui s’y conforme. Après avoir voilé sa face pendant plus de 2000 ans, Dieu ré-affirmera à nouveau son pouvoir dans ce monde plus que cela n’a été au temps de Moïse, de David, Salomon et malheureusement, ce jour, tous les ennemis d’Israël disparaîtront après de grands malheurs, ils n’auront droit à aucune résurrection à la fin des temps (il n’y a pas plus pire malédiction). Lisez quelques prophéties de Zacharie :
      « Zacharie 8, 18 La parole de Dieu Sabaot me fut adressée en ces termes:
      Zacharie 8, 19 « Ainsi parle Dieu Sabaot. Le jeûne du quatrième mois, le jeûne du cinquième, le jeûne du septième et le jeûne du dixième deviendront pour la maison de Juda allégresse, joie, gais jours de fête. Mais aimez la vérité et la paix! »
      Zacharie 8, 20 Ainsi parle Dieu Sabaot. Il viendra encore des peuples, et des habitants de grandes villes.
      Zacharie 8, 21 Et les habitants d’une ville iront vers l’autre en disant: « Allons donc implorer la face de Dieu et chercher Dieu Sabaot; pour ma part, j’y vais. »
      Zacharie 8, 22 Et de nombreux peuples et des nations puissantes viendront chercher Dieu Sabaot à Jérusalem et implorer la face de Dieu.
      Zacharie 8, 23 Ainsi parle Dieu Sabaot. En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement en disant: « Nous voulons aller avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous. »
      Zacharie 9, 1 Proclamation La parole de Dieu est au pays de Hadrak, à Damas elle fait halte. Car à Dieu appartient la source d’Aram et toutes les tribus d’Israël. »
      Mais qu’Israël ne s’inquiète pas, ce sont les dernières attaques qu’opèrent ses ennemis avant qu’ils ne disparaissent à jamais par la main de Dieu. Dieu a dispersé effectivement son peuple à travers le monde mais Dieu a juré de le ramener sur la Terre de ses ancêtres, c’est ce qu’il a commencé à faire depuis 1948. Dieu a un plan que celui qui est intelligent et croyant connait, Dieu le mettra en application jusqu’au bout : Tous les Juifs du monde se rassembleront et reviendront sur la Terre de leurs ancêtres, après la mort de tous les ennemis qui entourent Israël. Mais je vous le garantis, et cela arrivera comme Dieu a ramené une partie de son peuple sur la Terre de ses ancêtres, tous les ennemis d’Israël disparaîtront à jamais de la surface de la Terre et n’auront droit à aucune résurrection à la fin des temps, ils auront la malédiction la plus ultime car toutes leurs luttes sont en réalité contre Dieu, les Juifs ne sont qu’un prétexte : ils luttent contre Dieu, c’est une guerre ouverte contre Dieu qu’ils mènent. Ci-suite quelques versets d’Ezéchiel :
      Ezéchiel 37, 21 dis-leur: Ainsi parle le Seigneur Dieu. Voici que je vais prendre les Israélites parmi les nations où ils sont allés. Je vais les rassembler de tous côtés et les ramener sur leur sol.
      Ezéchiel 37, 22 J’en ferai une seule nation dans le pays, dans les montagnes d’Israël, et un seul roi sera leur roi à eux tous; ils ne formeront plus deux nations, ils ne seront plus divisés en deux royaumes.
      Il y a des milliers d’autres prophéties mais que les Juifs se rassurent, ils sont les bien aimés de Dieu, Dieu est avec eux. S’il y avait un seul peuple au monde dont l’existence est garantie, c’est celui du peuple Juif. Par contre, les Juifs qui ont quitté leur peuple seront châtiés et même pire que les ennemis d’Israël. Méditez

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here