Un abattoir clandestin pour restaurants chinois démantelé

0
7

Plus de 200 animaux, entassés sans aucune hygiène, ont été découverts dimanche dans un hangar de La Courneuve, Seine-Saint-Denis. Plusieurs restaurants chinois s’y fournissaient en viande.Des poules, des oies, des canards et quelques lapins. Près de 200 animaux, prêts à être abattus, ont été découverts dimanche soir dans un hangar de l’avenue Paul-Vaillant Couturier, à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, par la police et des membres de la Fondation Brigitte Bardot (FBB), rapporte Le Parisien.

Aussitôt interrogés par la police, les deux responsables de cet abattoir clandestin ont reconnu que des particuliers, mais aussi des fournisseurs de restaurants chinois, s’y approvisionnaient en viande. Affamés, assoiffés et sans lumière extérieure, les animaux allaient être abattus dans des conditions d’hygiène déplorables. Le poste d’abattage, «couvert de sang du sol au plafond», dégageait une odeur nauséabonde.
Trois employés non déclarés

«En plus de la viande, de nombreux œufs entreposés ne disposaient pas du marquage réglementaire précisant la méthode de production», a souligné un porte-parole de la FBB, qui a ajouté qu’il n’y avait aucune traçabilité pour ces filières.

D’après la préfecture, des infractions à la législation sur le travail ont également été recensées, avec la découverte de trois employés non déclarés dans une arrière-salle de l’abattoir clandestin, un petit bâtiment situé en pleine zone industrielle.

La propriétaire a été interpellée et placée en garde à vue. Le porte-parole de la Fondation Bardot indique avoir déposé une plainte pour «acte de cruauté sur animaux».

02-12-2013/ LE Figaro.fr Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here