Un “Tunnel de la Terreur” découvert, fait du ciment provenant d’Israël

0
11

Un passage sous-terrain d’une longueur de 2, 5 kms, était probablement destiné à commettre des attentats terroristes. Les fondations étaient consolidées, non sans perversité, par le ciment récemment autorisé à entrer dans la Bande de Gaza.


Le Général de Brigade Michael Edelstein, Commandant de la Division de Gaza, entrant dans le tunnel, dimanche(photo credit: Mitch Ginsburg/ Times of Israel staff).

Le Ministre de la Défense a stoppé tout transfert de matériau de construction à Gaza, à la suite de la découverte que 500 tonnes de ciment récemment arrivé, grâce aux largesses d’Israël vis-à-vis des tueurs enragés occupant ce territoire, avaient servi à consolider les fondations de ce tunnel destiné à tuer ou enlever des Juifs israéliens.

Les forces de sécurité ont découvert, la semaine dernière, un tunnel sous-terrain qui reliait Gaza à Israël, probablement destiné à être utilisé pour des attaques terroristes ou des tentatives de kidnapping à l’intérieur du territoire israélien, a déclaré Tsahal dimanche matin.

Le tunnel, qu’un responsable a décrit comme particulièrement large et d’environ 2,5 kms de long, commençait à Abbasan al-Saghira, un village fermier près de Khan Younès, à Gaza, et débouchait en Israël, près du Kibboutz Ein Hashlosha, dans l’Ouest du Neguev.


Section de cet édifice souterrain

Le tunnel, découvert il y a un peu plus d’une semaine, débouchait près d’un jardin d’enfants dans le kibboutz, parmi d’autres points de sortie. Il était bourré d’explosifs, très probablement destiné à être, prochainement utilisé pour des attentats terroristes, disent les militaires.


Le Général M. Edelstein à l’intérieur.


Divers équipements retrouvés.

Mardi, le Chef d’Etat-Major Benny Gantz a averti que la prochaine guerre pourrait être déclenchée par un « tunnel bourré d’explosifs, qui débouche sur un jardin d’enfants ».

Tsahal a informé que cela a pris plusieurs jours pour détruire entièrement le tunnel et n’a autorisé la diffusion de cette l’information que dimanche.
“Ce tunnel a été découvert à temps et un désastre a pu être évité », a déclaré Haïm Yellin, chef du Conseil régional d’Eshkol à Ynet news, ce dimanche.

Alon Shuster, responsable du Conseil Régional de Sha’ar Haneguev, qui jouxte Gaza, a appelé Tsahal, “à continuer de sécuriser les villes de la region et de financer des véhicules de sécurité » pour patrouiller tout le long de la ligne de front avec Gaza.

D’autres tunnels identiques ont été utilisés par le passé par les terroristes gazaïotes, notamment pour une attaque, en 2006, au cours de laquelle 2 soldats ont été tués et où le Caporal Gilad Shalit a été kidnappé.
Le Conseiller à la sécurité nationale, Giora Eiland, qui a enquêté sur le kidnapping de Shalit, a rappelé que les tunnels de Gaza ne représentant pas moins une menace que l’arsenal de ce territoire doté d’armes produites sur place ou importées.

“Ils nous ont surprise par le passé, par leurs capacités à creuser profondément et très vite”, a t-il précisé à la radio de l’armée.
Les tensions entre Israël et Gaza sont demeurées relativement basses, depuis la signature informelle d’un cessez-le-feu, après le lancement, par Israël, de l’Opération « Nuée –ou Pilier- de Défense », en novembre 2012, pour mettre un terme aux tirs de roquettes.

Le 8 novembre 2012, quelques jours avant le déclenchement de l’offensive, les forces israéliennes avaient découvert un énorme tunnel qui débouchait de Gaza. Les forces de Tsahal étaient brièvement entrées dans Gaza pour retrouver les explosifs et, à leur retour, alors qu’elles réparaient la barrière de sécurité, une « quantité incroyablement vaste » d’explosifs avait détonné du côté gazaïote de la frontière. Un soldat avait été légèrement blessé, et une Jeep de Tsahal avait été endommagée par l’explosion, qui était survenue à près de 20 mètres d’elle.

Les analystes ont noté que les dirigeants du Hamas à Gaza, ressentant la pression d’une éventuelle opération massive égyptienne pour détruire les tunnels de contrebande relayant Gaza au Sinaï, pourraient chercher à raviver les tensions avec Israël.

PAR GAVRIEL FISKE 13 octobre 2013, 9:06 am 0

La rédaction de Times of Israel a contribué à ce reportage.

timesofisrael.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here