UN AMBASSADEUR DE PALESTINE A BERLIN

0
17

BERLIN, 1 fév 2012 – L’Allemagne a transformé le statut de la
représentation diplomatique à Berlin de la Palestine, qui de “délégation
générale” devient “mission diplomatique” avec “un ambassadeur”, a annoncé
mercredi le ministère allemand des Affaires étrangères.
“Nous avons décidé au sein du gouvernement fédéral, que (…) le statut de
la délégation générale palestinienne deviendrait celui d’une mission
diplomatique, conduite par un ambassadeur”, indique le communiqué.
L’annonce en a été faite mercredi à Ramallah par le ministre allemand des
Affaires étrangères Guido Westerwelle, qui effectue une tournée au
Proche-Orient. Le nouveau statut a pris effet le jour-même.

Si le terme de “mission diplomatique” ne correspond à aucune réalité
officielle, la précision de la présence d’un ambassadeur à sa tête, dans un
communiqué intitulé “réévaluation de la représentation palestinienne”, tend à
indiquer que Berlin veut signaler un relèvement du statut diplomatique de la
Palestine, selon les analystes.

A Ramallah, le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki
s’est félicité de ce geste diplomatique “positif” qui a été officiellement
notifié mercredi à l’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas.
Ce dernier a reçu mercredi M. Westerwelle.

“Cette mesure est très importante à ce stade, dans la mesure où l’Allemagne
joue un rôle majeur en Europe et où le relèvement de sa représentation (au
rang de mission) pourrait encourager d’autres Etats de l’UE à prendre aussi
une telle décision”, a estimé le ministre palestinien.

L’Allemagne est traditionnellement considérée comme une alliée d’Israël au
sein de l’Union européenne. Mais la chancelière Angela Merkel a eu l’occasion
d’exprimer publiquement son mécontentement face à la politique de colonisation
israélienne.

Plusieurs autre pays européens -la France, l’Espagne, le Portugal, la
Norvège, l’Irlande, la Grèce, Chypre, le Danemark et le Royaume Uni- ont déjà
élevé au rang de “mission diplomatique” la délégation palestinienne sur leur
territoire, une reconnaissance condamnée par Israël.

(AFP)

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here