Turquie : Un responsable du parti au pouvoir s’oppose aux écoles mixtes

0
12

Le vice-président du Parlement turc, Sadik Yakut, membre du parti islamo-conservateur au pouvoir, a créé une nouvelle polémique sur la place de la religion en Turquie laïque, en déclarant que son pays avait fait erreur en permettant la mixité dans les écoles, promettant d’y remédier. Dans un discours mercredi devant un forum international du Parlement turc sur les enfants, Yakut a déclaré: “La Turquie a fait une erreur historique en permettant les écoles mixtes dans un esprit d’occidentalisation” après la création de la République en 1923 par le fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Atatürk.

M. Yakut, membre influent du Parti de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste) du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, a souligné qu’il fallait “corriger” cet état de choses, laissant entendre qu’il soumettrerait un projet de loi pour rémédier à cette situation.

Interrogé jeudi par les médias à cet effet, le même responsable a cependant précisé que ses propos étaient “personnels” et ne reflétaient pas la position officielle de sa formation.
M. Erdogan a déclenché une controverse début novembre après avoir dénoncé les résidences étudiantes mixtes et menacé de sévir contre cette pratique, au nom de la protection des valeurs morales.

Les déclarations du responsable du parti gouvernemental interviennent dans un contexte tendu où l’AKP, secoué par une vague de contestation sans pareil depuis son arrivée au pouvoir en 2002, est accusé d’islamiser la société et l’espace public turcs.

21-11-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here