Tunisie: gaz lacrymogènes après des jets de pierres de manifestants à Sidi Bouzid

0
11

La police a tiré lundi des gaz lacrymogènes destinés à disperser des manifestants réunis à Sidi Bouzid dans le centre-ouest de la Tunisie pour réclamer la chute du gouvernement dirigé par les islamistes, a constaté un correspondant de l’AFP.
La police a fait usage de gaz lacrymogènes lorsque les manifestants, rassemblés devant le gouvernorat (préfecture) de Sidi Bouzid et scandant des slogans contre Ennahda, le parti islamiste au pouvoir, ont commencé à lui lancer des pierres, selon la même source.

29-07-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here