Tous Ensemble 2013: Nos 10 propositions…

0
12

TOUS ENSEMBLE 2013: Les 10 propositions pour remettre le Consistoire de Paris au cœur de ses vraies missions.1. Pour une vraie démocratie consistoriale

– Mise en place d’une politique décentralisation.
– Octroi d’une plus grande autonomie des communautés dans le respect de la solidarité consistoriale.
– Création effective d’un parlement des communautés aux pouvoirs réels

2. Pour une gouvernance transparente

– Création d’un comité des Sages pour garantir des pratiques éthiques et morales
– Halte à la politisation du consistoire : le Consistoire n’est pas un parti politique, et ses relations avec les pouvoirs publics doivent être exclusivement centrées sur les questions cultuelles; absence de mandats politiques partisans pour les administrateurs du Consistoire.
– Stop au cumul des mandats: le Président du Consistoire de Paris a un mandat exclusif de toute autre institution; pour une redéfinition claire des relations entre le Consistoire de Paris et le Consistoire Central.

3. Rejoignons le CRIF

– Ouverture immédiate des discussions sur les conditions d’une réintégration du Consistoire Central au CRIF à horizon juin 2014.
– Objectif d’une représentation significative et renforcée du Consistoire au CRIF.
– En cas de blocage des discussions par le Consistoire Central, examen d’une entrée du Consistoire de Paris.

4. Pour le Chalom communautaire

– Respect des missions et des périmètres d’action des grandes institutions (Crif, Fsju, …).
– Recherche de collaborations concrètes, régulières et fructueuses avec toutes les institutions.
– Normalisation des relations avec les CCJ.

5. Des produits Cacher accessibles à tous

– Discussions avec les Bathé Dinim pour la création d’une Cacherout nationale à horizon de 2 ans.
– Création immédiate d’un observatoire des prix des produits Cacher composé d’inspecteurs du Consistoire avec publication des comparatifs de prix par produit et par magasin.
– Communication transparente et publique des taxes du Consistoire sur les produits Cacher.
– Création d’un cycle de formation pour devenir Chomer.

6. Développer l’étude de la Torah

– Création d’un Kollel du Consistoire de Paris ouvert tous les jours.
– Généralisation de Bathei midrashim dans toutes les synagogues
– Utilisation d’une partie du budget de la communication du Consistoire de Paris pour la formation des Rabbins et l’enseignement de la Torah.

7. Un statut et une carrière pour les Rabbins

– Elaboration avec le Grand Rabbin de Paris d’un véritable statut du rabbin.
– Gérer et assurer le suivi de carrière au sein du Consistoire.
– Création d’une cellule de formation continue au sein de l’École Rabbinique de France.
– Mise en place d’une formation de Dayan pour les Rabbins.
– Une aide au logement du Rabbin pourra être mise en place au cas par cas.

8. Pour une place juste et digne des femmes dans la vie communautaire.

– Favoriser les adhésions des femmes au Consistoire et leur présence dans les commissions administratives des communautés.
– Garantir et respecter l’organisation de Bat-Mitzvot dignes et belles dans toutes les communautés et dans le strict respect de la Halakha.
– Multiplier et renforcer les lieux d’études pour les femmes dans le strict respect de la Halakha.

9. Les jeunes réellement au cœur des communautés

– Création d’un Consistoire de la jeunesse, pour et par les jeunes.
– Cooptation de jeunes dans toutes les commissions administratives des communautés.
– Favoriser les adhésions au Consistoire et créer une vraie Commission jeunesse du Consistoire.
– Mise en place d’un cycle de formation pour assurer la relève des cadres communautaires.

10. Pour des liens étroits et opérationnels avec Israël

– Remettre en place une véritable commission Israël du Consistoire de Paris chargée d’initier et de coordonner les actions concrètes de soutien à Israël.
– Installer une antenne du Consistoire de Paris en Israël et lui donner un vrai contenu, notamment sur les sujets relatifs aux enterrements.
– Multiplier les jumelages entre les communautés juives parisiennes et franciliennes avec les villes israéliennes, et entre les centres communautaires français et israéliens
– Conduire les démarches avec les pouvoirs publics français et israéliens pour respecter la mémoire de nos ancêtres et de leurs personnes, même si elles sont enterrées, en trouvant notamment une solution pour le transfert d’ossements.

1 COMMENT

  1. La majorité de vos propositions son des sujets dont le consistoire et son président actuel à déjà commencés à faire évoluer (et plutôt bien je dirais), prenez pour exemple La Hazac: mouvement de plus de 400 jeunes qui s’investissent dans les communautés juives à travers la France, et également les reformes de Cacherout au Beth Din de Paris ces deux dernières années.
    {{ Laissons leurs le temps de finir.}}

    De plus vos propositions pour l’avenir sont les mêmes que AJC, sauf que “l’expérience” c’est eux qu’ils l’ont.

    Cordialement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here