Tortures à Bahreïn: la policière acquittée

0
8

Une Cour d’appel de Manama a confirmé dimanche l’acquittement d’une policière bahreïnie jugée pour torture sur une journaliste lors de la contestation contre le régime à Bahreïn, selon une source judiciaire.La policière était poursuivie sous l’accusation d’avoir torturé en 2011 la correspondante locale de la chaîne de télévision France 24, Naziha Saïd, une journaliste bahreïnie, également correspondante de Radio Monte Carlo Doualiya.

En octobre 2012, un tribunal de première instance avait prononcée l’acquittement de la policière mais le parquet avait ensuite fait appel du verdict.

Le tribunal avait alors conclu que les dépositions de la victime étaient “contradictoires” et “non conformes au rapport du médecin légiste”.

80 morts

La policière était poursuivie pour avoir frappé le 22 mai 2011 la journaliste, qui avait été convoquée par la police pour être interrogée sur ses liens avec Al-Manar, la chaîne de télévision du mouvement libanais chiite du Hezbollah.

Petit royaume du Golfe dirigé par la monarchie sunnite des Al-Khalifa, Bahreïn est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par la majorité chiite qui réclame une monarchie constitutionnelle. Malgré la répression meurtrière de manifestations massives à Manama de la mi-février à la mi-mars 2011, les protestations continuent d’avoir lieu régulièrement dans les villages chiites autour de la capitale.
Selon la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), au moins 80 personnes ont été tuées depuis le début de la contestation.

23-03-2013/ Le Figaro.fr Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here