Tirs de roquettes de Gaza sur Israël: mise en garde du chef d’état-major

0
7

Le chef d’état-major israélien, le général Benny Gantz, a averti samedi que l’intensification des tirs de roquettes de la bande de Gaza déclencherait une « réaction » d’Israël, après une série d’attaques ces dernières 48 heures.

« Si ces tirs continuent et provoquent des résultats graves, il nous faudra réagir et nous y sommes prêts », a assuré le général Gantz dans un entretien avec la deuxième chaîne de télévision privée israélienne. Selon l’armée israélienne, quatre projectiles tirés par des activistes palestiniens de la bande de Gaza se sont abattus sur le sud d’Israël ces dernières 48 heures, dont une roquette Grad qui a atterri près de Beersheva, la capitale du Néguev située à 40 km de l’enclave palestinienne.

Ces roquettes n’ont fait ni victime ni dégât. Par ailleurs, une roquette tirée par des terroristes Palestiniens a explosé samedi matin dans une maison de la ville de Gaza, faisant des dégâts mais pas de victime, selon des témoins. L’engin, qui visait le sud d’Israël, a apparemment explosé « prématurément », ont-ils ajouté.

Les tirs de roquettes de Gaza sont généralement suivis de raids de représailles de la part de l’Etat hébreu. L’aviation israélienne avait effectué deux raids jeudi avant l’aube dans le nord et le centre de la bande de Gaza, faisant six blessés selon des sources hospitalières locales.

Vendredi, une roquette antichar a été tirée par un commando palestinien sur des soldats israéliens près de la frontière séparant Gaza d’Israël, selon l’armée. Un engin explosif a été neutralisé par des soldats sur les lieux de l’attaque, à l’intérieur de la bande de Gaza. L’armée a riposté par des tirs de char.

Depuis le début de l’année, plus de 60 roquettes ont été tirées contre le sud d’Israël depuis l’enclave palestinienne contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, selon l’armée. Le Hamas maintient une trêve tacite avec Israël, mais d’autres groupes armés de la bande de Gaza tirent ponctuellement des roquettes contre le territoire israélien.

JERUSALEM, 18 fév 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here