Téhéran met en garde l’Azerbaïdjan suite à l’achat d’armes à Israël.

0
19

L’Iran a mis en garde mardi l’Azerbaïdjan suite à l’achat par Bakou à Israël d’armes pour un montant de 1,5 milliard de dollars, ont rapporté les agences de presse iraniennes.

Dans un contexte de tension entre les deux pays voisins, l’ambassadeur d’Azerbaïdjan à Téhéran a été convoqué au ministère iranien des Affaires étrangères où il a été averti que l’Iran ne permettrait pas à Israël d’utiliser l’Azerbaïdjan pour mener des “actions terroristes” contre l’Iran, selon les agences iraniennes.

L’ambassadeur d’Azerbaïdjan, Javanshir Akhundov, a reconnu l’achat d’armes mais a expliqué que celles-ci doivent servir à “libérer les territoires occupés d’Azerbaïdjan”, sans plus de précisions, selon les même sources. Bakou, a-t-il assuré, “ne permettra pas qu’elles soient utilisées contre un pays tiers, notamment la République islamique d’Iran”, a ajouté le diplomate, cité par les agences iraniennes.

La police d’Azerbaïdjan a annoncé la semaine dernière avoir arrêté plusieurs personnes soupçonnées de liens avec l’Iran et le Hezbollah, et qui auraient planifié des attaques dans l’ex-république soviétique du Caucase. Le nombre des personnes arrêtées n’a pas été précisé.

Le 12 février dernier, Téhéran a accusé l’Azerbaïdjan de collaborer avec les services de renseignements israéliens et d’avoir facilité les assassinats de scientifiques nucléaires iraniens ces dernières années. Bakou a rejeté les accusations iraniennes. L’Azerbaïdjan, pays laïc à majorité musulmane, entretient des relations difficiles avec son voisin iranien, qu’il accuse de chercher à exporter une vision radicale de l’islam sur son territoire.

TEHERAN, 29 fév 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here