Taubira a-t-elle menti ? «Oui», répond Bruno Le Roux.Vidéos.

0
9

LE SCAN – Le président du groupe socialiste concède une « maladresse» de la part de la ministre de la Justice.Confronté à la déclaration deChristiane Taubira lundi soir, qui affirmait qu’elle «n’avait pas l’information» avant la publication du journal Le Monde du vendredi 7 mars, Bruno le Roux a eu du mal à défendre la Garde des Sceaux, jeudi matin, sur BFM-TV.

«Elle a menti», a affirmé Jean-Jacques Bourdin.

«Oui…», a concédé le président du groupe PS à l’Assemblée.

Pressé de questions, Bruno Le Roux reconnaît qu’elle possédait bien depuis le 28 février des notes mentionnant l’existence et la nature d’écoutes judiciaires visant Nicolas Sarkozy, comme le prouve le contenu des rapports qu’elle a brandi mercredi lors du compte-rendu du conseil des ministres.

«Je le regrette, mais elle a dû considérer au moment de l’affaire que dire qu’elle avait cette note aurait été considéré comme si elle l’avait demandée». Une demande de nature à compromettre la neutralité l’instruction judiciaire en cours.

Bruno le Roux tempère: «Si la Garde des Sceaux a eu à connaître cette note c’est bien parce qu’elle n’a pas eu à connaitre auparavant les écoutes qui ont été faites dans le cadre d’une première enquête (…) il y a un fonctionnement tout à fait normal de la justice et je m’en félicite».

Il a par ailleurs tenté de minimiser «la maladresse» de la ministre en soulignant que la gravité des faits de malversation soupçonnés dans le cadre de ces écoutes était «bien plus grave».

Bruno le Roux s’interroge ensuite sur les raisons qui ont poussé l’ancien président à emprunter une fausse identité pour l’ouverture d’une ligne téléphonique. «La dernière fois que j’ai entendu parler de ça, c’était les dealers de la cité Cordon en face de chez moi à Saint-Ouen» commente-t-il.

Marc de Boni

18-03-2014/ Le Figaro Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here