Syrie: risque de guerre civile en cas de livraisons d’armes à l’opposition

0
11

Le chef de la diplomatie française, Alain
Juppé, a estimé jeudi que livrer des armes à l’opposition au président syrien
Bachar al-Assad risquerait de provoquer une guerre civile.”Le peuple syrien est profondément divisé et si nous donnons des armes à
une certaine fraction de l’opposition en Syrie, nous allons organiser une
guerre civile entre les chrétiens, les alaouites, les sunnites et les chiites,
ça pourrait être une catastrophe encore plus grande que ce qui existe
aujourd’hui”
, a déclaré M. Juppé sur la radio France Culture.

La répression des manifestations de l’opposition syrienne a fait plus de
8.500 morts en un an.

Selon Alain Juppé, la Russie qui bloque toute initiative du Conseil de
sécurité de l’ONU sur la Syrie, “fait un mauvais calcul sur le moyen terme”.

“Elle nous reproche l’intervention en Libye, elle estime que nous sommes allés
au-delà de notre mandat en Libye, ce que je ne pense pas”, a réaffirmé M.
Juppé, soulignant également que “la Russie a des intérêts en Syrie”.

“Elle vend beaucoup d’armes ou elle a vendu beaucoup d’armes au régime syrien”,a-t-il dit.

La Russie craint aussi la contagion islamique sur son propre territoire et
c’est pour cela qu’elle est hostile à ce qui se passe en Syrie
“, a-t-il
ajouté, pour expliquer le soutien russe au régime de Bachar al-Assad.

M. Juppé a dit “espérer de tout coeur” que la Russie “ouvre les yeux sur ce
qui se passe véritablement en Syrie”.

“Peut-être que la Russie est en train d’évoluer”, a-t-il ajouté, évoquant les propos du chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, qui a critiqué mercredi de “gros retards” en matière de réformes en Syrie.

PARIS, 15 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here