Syrie: le groupe d’opposition le plus important refuse de participer à Genève-2

0
9

Le Conseil national syrien, le groupe le plus
important de l’opposition, ne participera pas à la conférence de paix
Genève-2, et menace de se retirer de la coalition anti-régime si celle-ci y
prenait part, a affirmé son chef dimanche. « Le CNS, qui est le plus grand bloc politique au sein de la Coalition, a
pris la ferme décision (…) de ne pas aller à Genève vu les circonstances
actuelles » sur le terrain en Syrie, a affirmé à l’AFP le chef du Conseil
Georges Sabra, dans un entretien téléphonique.

« Cela veut dire qu’il ne restera pas au sein de la Coalition si celle-ci y
va », a-t-il ajouté. La Coalition a fixé comme condition à sa participation à
une telle conférence de paix le départ du président Bachar al-Assad.
« Si la Coalition décide d’y aller, nous, nous n’irons pas », a martelé M.
Sabra, invoquant les souffrances endurées par la population en raison de la
guerre menée par le régime contre les rebelles.

La Russie et les Etats-Unis souhaitent convoquer à la mi-novembre la
conférence internationale de paix sur la Syrie, dite Genève-2, pour trouver
une solution politique au conflit.
Le CNS, au sein duquel siègent notamment les influents Frères musulmans de
Syrie, a été la tête de file de l’opposition contre le régime de Bachar
al-Assad, avant de rejoindre laborieusement en novembre 2012 plusieurs
nouveaux groupes pour former la Coalition nationale de l’opposition.

Il rassemble les « faucons » de l’opposition, qui refusent toute négociation
de paix avant le départ de M. Assad du pouvoir.

BEYROUTH, 13 oct 2013 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here